Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 112
Temps de recherche: 0.144s

savoir

La science est une bénédiction pour qui la saisit et une malédiction pour qui la fuit, mais on ne doit jamais être orgueilleux de son propre savoir puisqu'il n'y a pas de limite dans la science et que personne ne peut arriver à la perfection. Ecouter est la plus belle chose qui existe.

Auteur: Ptahotep

Info:

[ émerveillement ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Le sacré n'implique pas la croyance en dieu, ou en des esprits, c'est l'expérience d'une réalité et la source de la conscience d'exister dans le monde.

Auteur: Eliade Mircea

Info: La Nostalgie des origines

[ introspection ] [ interrogation ] [ mystère ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

musique

Concertos de Beethoven... concertos de Tchaicovsky... avec tous ces chefs d'oeuvre merveilleux il y a toujours quelque chose de merveilleux à trouver... quelque chose de nouveau à découvrir...

Auteur: Perlman Itzhak

Info:

[ classique ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

miroir

La beauté est le nom de quelque chose qui n'existe pas et que je donne aux choses en échange du plaisir qu'elles me donnent.

Auteur: Pessoa Fernando

Info: Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes

[ harmonie ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

humanisme

Tout ce qui en moi était bon s'est mis à vibrer dans mon coeur à ce moment précis, tout ce que j'avais jamais espéré de l'existence et de son sens profond, obscur. C'était ça, le mutisme absolu, la placidité opaque de la nature complètement indifférente à la grande ville, le désert sous les rues et la chaussée; et, encerclant ces rues, le désert qui n'attendait que la mort de la ville pour la recouvrir de ces sables éternels. J'étais soudain investi d'une terrible compréhension, celle du pourquoi des hommes et de leur destin pathétique. Le désert serait toujours là, blanc, patient, comme un animal à attendre que les hommes meurent, que les civilisations s'éteignent et retournent à l'obscurité. Les hommes étaient bien braves, si c'était ça, et j'étais fier d'en faire partie. Tout le mal de par le monde n'était donc pas mauvais en soi, mais inévitable et bénéfique; il faisait partie de cette lutte éternelle pour contenir le désert.

Auteur: Fante John

Info: Demande à la poussière

[ existence ] [ miracle ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

esprit

... un beau sentiment vaut mieux qu'un fait et qu'une certitude.

Auteur: Joubert Joseph

Info:

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

envoûtement

La jeunesse a cela de beau qu'elle peut admirer sans comprendre.

Auteur: France Anatole

Info: La vie littéraire

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Ce sentiment océanique d'étonnement et d'admiration est la source de la mystique, de la science pure et de l'art pour l'art; c'est leur commun dénominateur, leur lien affectif.

Auteur: Koestler Arthur

Info: Le cri d'Archimède p.241 Calmann-Lévy

[ émerveillement ] [ mystère ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

Le premier souvenir que j'ai et que j'aime à évoquer, c'est l'extraordinaire confiance avec laquelle elle est entrée dans ma maison, s'est laissé soigner par les médecins, et qui a toujours illuminé son petit visage. Parfois, je la voyais assise dans un coin, la joue bandée, toujours occupée à examiner quelque chose avec attention ; qu'elle me vît à ce moment-là, en train d'écrire ou de feuilleter un livre, ou ma femme, en train de vaquer à ses occupations, ou la cuisinière dans sa cuisine, en train d'éplucher des pommes de terre, ou le chien en train de jouer, son regard exprimait invariablement la même pensée : "Tout se qui se fait en ce monde est beau et intelligent. "

Auteur: Tchekhov Anton Pavlovitch

Info: "Une banale histoire", in "Le duel, et autres nouvelles", éd. Folio-Gallimard, p. 256

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

révélation tactile

Hier, après midi, ma maîtresse Sœur Marguerite m'a conduite à voir et à toucher la poule qui couve treize oeufs sur la paille, dans une caisse ; je l'ai touchée et j'ai examiné comment elle couve, elle ne s'irritait pas et ne se fâchait pas, elle était tranquille et douce, je l'ai admirée, j'ai vu et touché cinq poussins qui sont sortis de la coque ; ils sont gentils et vifs, ils restent près de leur mère, la mère leur donne à manger les miettes du pain, j'ai vu d'autres œufs que la poule couve, j'ai vu un œuf qui commence à éclore; quand les poussins sont sortis de la coque, ils sont mouillés, la mère les couvre pour les faire sécher. Je ne comprends pas comment les poussins peuvent sortir des oeufs, c'est vraiment un mystère, c'est Dieu qui les a faits, c'est une merveille.
Ordinairement au printemps, les poules, après avoir pondu leurs œufs, elles les couvent pendant vingt et un jours ; quand les poussins sortent des œufs, la mère les conduit à se promener et à leur apprendre à chercher les grains et les vers pour les nourrir.
La mère a grand soin de ses poussins, elle veille sur eux, elle les défend et les protège quand un danger leur arrive. C'est une bonne et vigilante mère pour ses poussins. Quand les poussins deviennent plus grands, alors leur mère les abandonne. Je remercie le bon Dieu de nous avoir donné des poules et des œufs. Qu'il est bon pour nous !
La poule est un oiseau domestique, elle est utile, elle nous donne des œufs, sa chair est un mets délicat. Elle a des ailes courtes, elle vole un peu, elle a une crête sur la tête, son bec est arrondi, ses pattes sont grandes, ont chacune quatre ongles crochus, sa queue est courte et droite. Il y a des poules de différentes couleurs.
La poule se nourrit de grains et de vers qu'elle arrache de la terre, elle a des plumes. Quand on tue les poules, on leur arrache les plumes, qui servent à faire les oreillers, les traversins, les couettes, les coussins.

Auteur: Heurtin Marie

Info: Description de la poule couvant des oeufs, 13 mars 1904

[ handicap ] [ homme-animal ] [ découverte ] [ émerveillement ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel