Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 112
Temps de recherche: 0.1378s

enfance

Tout m'était fraternel. J'aimais les papillons amoureux empêtrés dans la trame noirâtre d'un chêne, battant désespérément des ailes en une pluie de poussière blanche, la belle araignée de velours aux pattes sèches qui déroulait dans l'air tremblé son fil argenté pour qu'il vienne s'accrocher au duvet collant d'une feuille ; elle sondait avec sa fine patte le fil avant de s'y élancer franchement pour tisser sa toile. A l'intérieur de ma main, une mouche que j'avais capturée au vol bourdonnait désespérément. Je caressais une chenille, fraîche et lisse, qui se froissait comme un petite feuille morte ; je retenais prisonnière par ses longues ailes bleutées la libellule ; je plongeais le bras dans l'eau pour en ressortir brusquement un petit crapaud au ventre jaune et noir ; l'abdomen d'une guêpe essayait de se tordre contre mon doigt et d'y accoucher de son dard...

Auteur: Scipio Slataper

Info: Années de jeunesse qui vous ouvrez tremblantes..., p 48

[ nature ] [ émerveillement ] [ insectes ] [ contemplation ]

Commenter

Commentaires: 0

vivre

Nous donnerions tout, pour ce que nous avons.

Auteur: Hoagland Tony

Info: Donkey Gospel : Poèmes, Graywolf Press 1998

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

saison

Je m'assis sur un petit billot et sortis une cigarette. Devant moi l'Iennisseï s'étalait comme un plateau d'argent ciselé par le vent. Sur la rive opposée, au-delà de la barrière sombre des sapins, ondoyait la profondeur bleutée de la taïga qui était incroyablement automnale. J'ai toujours l'impression, je ne sais pourquoi, qu'ici l'automne n'apparaît pas sur place, mais qu'il vient d'ailleurs, sous la forme d'un air bleuté à la teneur particulière, qui jaunit, flétrit, resserre tout, tandis que soudain, de pair avec une vigueur physique accrue, nous voyons sourdre en nous une étonnante réceptivité à la nature. Et soumis à cette calme volonté, nous avons envie de grimper. sur la plus haute falaise et de tomber à genoux, en regardant la mer lointaine de l'Ienisseï....

Et longtemps s'inscrira en nous le chatoiement funèbre des rives, d'un jaune strié de vert sombre, et la fissure de feu traversant un nuage gris basalte bouchant le nord, jusqu'à ce que dans la fraîcheur d'un petit matin, un coup sourd de rame résonnant dans le brouillard ne donne des ailes au premier poème.

Auteur: Tarkovski Mikhaïl

Info: Le temps gelé, p. 36-37

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

nourrisson

Le bébé était étonnant. [...] La chaleur de son ventre rond pouvait réchauffer Le Monde. Sa tête embaumait comme une fleur sacrée.

Auteur: Ali Monica

Info: Sept Mers et Treize Rivières

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Ici, le ruisseau jaillit d’une niche moussue à flanc de colline, et il a sculpté un bassin de pierre à l’endroit de son impact, une eau froide et limpide au goût métallique, un bassin grand comme une chambre à coucher où trempent des troncs d’arbres usés, rendus duveteux par le temps. Turtle s’assied sur un tronc, ôte tous ses vêtements, pose le fusil dessus avant de glisser dans la piscine de pierre, les pieds d’abord – car elle vient chercher ici son réconfort, étrange et personnel, et elle a le sentiment qu’ici règne le réconfort des lieux froids, d’une entité limpide et glacée et vivante. Elle retient son souffle et s’enfonce jusqu’au fond du bassin, elle remonte les genoux à ses épaules, ses cheveux flottent autour d’elle comme des algues, elle ouvre les yeux, lève la tête et aperçoit les images grossies sur la surface piquetée de gouttes de pluie, et les silhouettes des tritons aux doigts écartés, leurs ventres rouge et or exposés au-dessus d’elle, leurs queues oscillant paresseusement.

Auteur: Tallent Gabriel

Info: My absolute darling

[ beauté ] [ magie ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Chaque entité vivante est, du point de vue cosmique, incroyablement chanceuse d'être simplement là. La plupart de tous les organismes ayant jamais existé - 90 pour cent et plus, sont morts sans descendance viable : alors que pas un seul de vos ancêtres, ce qui nous fait remonter à l'aube de la vie sur Terre, n'a souffert de ce banal malheur. Vous êtes issus d'une lignée ininterrompue de gagnants qui correspond à des millions de générations, vainqueurs qui furent à chaque étape les plus chanceux parmi les chanceux, un sur mille, voire sur un million. Aussi malchanceux que vous soyez aujourd'hui, votre simple présence ici atteste de la chance qui est, et qui fut, la votre.

Auteur: Dennett Daniel C

Info: Freedom Evolves

[ hasard ] [ survivant ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

contemplation

La nature nous éduque dans la beauté et l'intériorité (inwardness). Elle est la source du plaisir le plus noble.

Auteur: Blossfeldt Karl

Info:

[ émerveillement ] [ sauvage ] [ réalité ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Enseigner à l'homme sa petitesse au sein de la création l'encourage, par cette leçon de l'unité de la nature, en lui montrant que son pouvoir de compréhension s'associe avec une grande intelligence surpassant tout.

Auteur: Jump Cannon Annie

Info:

[ émerveillement ] [ humilité ]

Commenter

Commentaires: 0

steppe

Rien au monde ne ressemble à un pays tartare... l’âme est comme écrasée par cette puissante et majestueuse nature. Point de villes, point d’édifices, point d’arts, point d’industrie, point de culture, point de forêts ; toujours et partout c’est une prairie, quelquefois entrecoupée de lacs immenses, de fleuves majestueux, de hardies et imposantes montagnes ; quelquefois se déroulant en vastes et incommensurables plaines. Alors, quand on se trouve dans ces vastes solitudes, dont les bords vont se perdre bien loin dans l’horizon, on croirait être, par un temps calme, au milieu de l’Océan.

Auteur: Huc Évariste Régis

Info: Souvenirs d'un voyage à travers la Tartarie et le Tibet, suivis de L'Empire chinois

[ Asie ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

humilité

Oui, vous pouvez dire cela. Essayez de pénétrer, avec nos capacités limitées, les secrets de la nature et vous découvrirez que demeure, derrière les concaténations observables, quelque chose de subtil, d’intangible et d’inexplicable. Sentir que derrière tout ce que peut appréhender l’expérience, se trouve un quelque chose que notre esprit ne peut saisir et dont la beauté et le sublime ne nous touchent qu’indirectement sous la forme d’un faible reflet, c’est le religieux. Dans ce sens, je suis religieux.

Auteur: Einstein Albert

Info: En réponse à Alfred Kerr

[ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0