Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 381
Temps de recherche: 0.2192s

mémoire

Le souvenir est comme une photographie ou une image assombrie, imprimée à l'intérieur de sa tête et les émotions et les sentiments d'humiliation ou de colère forment des trous à bords noirs et craquelés, comme si l'image avait été traversée en divers points de sa surface par la braise d'une cigarette.

Auteur: Saer Juan José

Info: Glose

[ émois ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émotion

Pleurer a toujours été pour moi un moyen de sortir les choses profondément enfouies. Quand je chante, je pleure souvent. Pleurer, c’est ressentir, c’est être humain.

Auteur: Ray Charles Robinson

Info:

[ émoi ] [ jouer ] [ musique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

tradition

Le dernier jour de la moisson, le ciel immobile était une jatte de bleu. Le matin, les hommes restèrent silencieux, assommés par la chaleur et l'épuisement qui lestaient leurs membres, mais en fin d'après-midi John chanta : la seule voix qui s'élevait au-dessus de ces champs fauchés, une chanson qu'il ne se rappelait même pas connaître. Une que son père fredonnait, là-bas sur les plages de varech quand John était petit, et quand il l'entonna il se rendit compte qu'il la connaissait si bien que c'était comme endosser un habit porté par son père, et le père de son père avant lui, et tous les pères de la lignée, et qui lui allait donc mieux que n'importe quel habit.

Auteur: Hope Anna

Info: La salle de bal

[ musique ] [ mémoire récitative ] [ filiation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

supports culturels

Nous devrions réfléchir à ce que veut dire alphabétisation. Si vous dites : "voilà une personne très lettrée", vous sous-entendez en général qu'elle sait beaucoup de choses, qu'elle pense beaucoup, qu'elle possède un certain état d'esprit issu de la lecture et de la connaissance de divers sujets. La principale voie en matière de culture vient de la lecture et de l'écriture de textes. Nous voyons aujourd'hui de nouveaux médias offrir des moyens plus étoffés pour explorer la connaissance et communiquer, via le son et l'image.

Auteur: Papert Seymour

Info:

[ mémoire collective externe ] [ savoirs ] [ outils ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

eulogie

En 1720, au retour d’un voyage à Karlsbad, Bach apprend que sa femme Maria Barbara est décédée et déjà mise en terre depuis dix jours ; elle laisse 4 enfants, dont l’aînée a 11 ans et le dernier 5 ans. Bach est très profondément affecté par ce décès. Avant la fin de la même année il reprend la composition de ses sonates et partitas, et modifie notamment la Chaconne. Il y introduit, dans les voix de basse et de médium, deux mélodies de chorals : "Que ta volonté soit faite, Seigneur" et le choral de Luther "Christ gisait dans les liens de la mort".

"Sei Solo", titre associé aux Sonates et Partitas au sein de laquelle se trouve cette chaconne, écrit et signé par Bach lui-même dans son manuscrit, présente une ambiguïté. On lui a faussement donné le sens de "Six Solos", mais l’italien correct serait dans ce cas "Sei Soli". "Sei Solo" veut donc dire : "Tu es seul". Quand on connait l’esprit de Bach, où tout est connecté, où les lettres sont cachées et les chiffres participent à l’architecture, le titre est limpide de sens.

Cette chaconne en ré mineur, quitte donc le monde de la danse pour devenir un hommage funèbre, méditation à la fois douloureuse et pleine d’espérance sur la mort qui a déjà frappé ses proches à plusieurs reprises et qui vient de lui arracher sa femme. Mais pour le maître de la musique baroque, la mort n’est pas que séparation, chagrin, solitude ; elle libère le croyant du péché, et dans sa désespérance il affirme sa confiance en s’inclinant devant la volonté de Dieu.

Par un contrepoint complexe, c’est-à-dire la superposition de plusieurs mélodies différentes, et par des variations infiniment savantes, il exprime sa lamentation, son découragement, sa peur et sa douleur qui sont le pain des larmes du croyant. Sa piété l’a porté tout au long de sa vie, dans les turbulences comme dans les moments les plus heureux. Bach ressentait au fond de son coeur la nostalgie "Sehnsucht" de la mort ; il l’a traduite dans de nombreuses oeuvres, comme ici où il chante la lassitude de la vie, l’attente de la mort qui libère et apaise, la certitude de la victoire sur la mort par le Christ ressuscité – Alleluia –, et l’assurance de la résurrection.

Christian Tetzlaff dans "A Musicology of Performance : Theory and Method Based on Bach's Solos for Violin" avance que dans cette pièce le maître use les parties jouées sur deux cordes à la fois pour ramener sa femme à la vie, pour ainsi dire, en tant que second violoniste virtuel. On est semble t'il en pleine interprétation romantique. Romantisme allumé par Bach lui-même par la qualité exceptionnelle d'un métier de fer qui lui permet d'exprimer et développer sur la mort avec beauté et profondeur. Douleur du manque doublée du sentiment ressassé de cette condition de "passager" de l'animal humain, effet émotionnel qui sera fortement renforcé par les compositeurs renommés qui suivirent et portèrent JSB au nues, Schumann, Brahms, Chopin...

Un violonniste m'a dit un jour que la chaconne est comme un "arbre gorgé de fruits sous la neige". Jehudi Menuhin la joua durant l'entracte d'un concert avec le Philharmonique de Berlin et la dédia à sa soeur Hephzibah qui venait de mourir. Auditeurs bien entendu au bord des larmes.

Mais laissons cela : Bach parle de son art comme d'une "Rekreation des Gemüts", "recréation du coeur et de l'esprit". Il a réussi ; point besoin d'être spécialiste, l'écouter suffit pour vivre mieux.

(Pour les spécialistes)
Des recherches ont été effectuées par la musicologue Helga Thoene sur les paroles des Chorals cités tout au long de la Chaconne de la Partita II. Mises bout à bout elles révèlent une signification, une sorte de tombeau dédié à sa femme. Il utilise Ré mineur, la tonalité de la mort. La danse a des airs sacrés, un peu mystiques dans ses variations. Le passage central en majeur est comme une visite au paradis, suivie par le terrible retour sur terre... Et après cette Chaconne, on repasse en majeur dans l’Adagio de la Sonate III, avec une marche en quatorze stations comme le chemin de croix. Le religion est omniprésente dans la vie et l’oeuvre de Bach. Dieu est partout dans sa musique.

Auteur: Mg

Info: 2019, compil de diverses sources

[ chef d'oeuvre ] [ émoi ] [ pré-romantisme ] [ libération ] [ théologie musicale ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

pouvoirs religieux

Le déséquilibre entre raison et émotion peut expliquer la persistance de la religion dans les sociétés : les religions du monde sont optimisées dans l'exploitation des réseaux émotionnels, et les grands arguments de la raison ne s'opposent guère à pareille attraction magnétique.

Auteur: Eagleman David

Info: "Incognito : The Secret Lives of the Brain", p.128, Vintage 2011

[ historique ] [ émoi ] [ conscience de la mort ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

répartie

Oh, il est vivant… Mais il est parti dans le royaume des morts.

Auteur: Shigeru Mizuki

Info: MicMac aux enfers, p. 32

[ deuil ] [ mémoire ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

refuge intérieur

Et quand vous seriez vous-même dans une prison dont les murs ne laisseraient parvenir jusqu'à vos sens aucun des bruits du monde,- n'auriez-vous pas encore votre enfance, cette richesse précieuse, royale, cette chambre forte des souvenirs? C'est vers elle qu'il faut tourner votre attention. Essayez de faire remonter les sensations enfouies de votre passé; votre personnalité s'affermira, votre solitude s'agrandira pour devenir une demeure plongée dans la pénombre, d'où l'on entend passer de loin le bruit que font les autres.

Auteur: Rilke Rainer Maria

Info:

[ repaire intime ] [ évasion ] [ mémoire ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

mythes

Il y a des similitudes étonnantes, dans les "mémoires retrouvées", entre les récits d’abus sexuels par des proches durant l’enfance, les récits de rituels sataniques et les récits d’enlèvement par des extraterrestres procédant, notamment, à un examen et à une manipulation des organes sexuels et souvent à des accouplements. Ces récits ne sont pas sans rappeler les récits traditionnels de "visitations nocturnes" par des démons – incubes et succubes. De plus, il faut noter que les mémoires retrouvées correspondent souvent étroitement aux thèses et croyances des thérapeutes spécialisés qui ont accompagné le processus de reconstruction des souvenirs.

Auteur: Anonyme

Info: Dans "Les magiciens du nouveau siècle", page 257

[ vrais souvenirs ] [ faux souvenirs ] [ hypnose ] [ thérapie de la mémoire réprimée ] [ historiques ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

médias

Mon inquiétude unique devant le journalisme actuel, c'est l'état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la Nation. Aujourd'hui, remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait. Quand une affaire est finie, une autre commence. Les journaux ne cessent de vivre dans cette existence casse-cou. Si les sujets d'émotion manquent, ils en inventent...

Auteur: Zola Emile

Info: Ecrit en 1888

[ dictature de l'émoi ] [ fausses urgences ] [ auto-allumage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel