Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 142
Temps de recherche: 0.1026s

végétaux

Au fil des jours, la plante insultée se flétrissait à vue d'œil, tandis que sa congénère adulée décuplait sa croissance et sa belle santé. Moralité : le harcèlement moral en milieu scolaire ( deux élèves sur cinq aux Émirats arabes unis, plus de sept cent mille en France) exerce les mêmes ravages dans l'organisme des enfants que dans celui des végétaux. "Because plants have the same senses as human beings", soulignait la grande pancarte au-dessus des deux cobayes verts.

Les vidéos de ces expériences baptisées " Bully Plant" ont fait le tour du Net…

Auteur: Van Cauwelaert Didier

Info: Les émotions cachées des plantes

[ sensibilité ] [ émotion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

outils

La technique, fût-elle sophistiquée et prétentieuse comme aujourd'hui, ne nous dit pas la vérité des choses. Elle ne nous dit pas la vérité de ce que nous sentons et de ce que nous éprouvons dans le profond.

Auteur: Bobin Christian

Info: La grande librairie, 4 décembre 2019

[ limités ] [ émotion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

autoportrait

[…] Vermeer semble bien s’être peint une fois, par un jeu de double miroir : dans cette toile sans nom précis, aujourd’hui appelée l’Atelier. Mais de dos, comme un peintre quelconque, qui pourrait être n’importe quelle autre personne occupée à sa toile. Rien, dans le costume, la taille, l’attitude du peintre, qui puisse être regardé comme signe distinctif, rien donc qui fasse état d’une complaisance quelconque du peintre à l’égard de sa propre personne. Dans le même temps cet Atelier – comme toutes les toiles de Vermeer – semble riche d’un bonheur d’exister qui irradie de toutes parts et saisit d’emblée le spectateur, et qui témoigne d’une jubilation perpétuelle au spectacle des choses : à en juger par cet instant de bonheur, on se persuade aisément que celui qui a fait cela, s’il n’a fixé dans sa toile qu’un seul moment de sa joie, en eût fait volontiers autant de l’instant d’avant comme de l’instant d’après. Seul le temps lui a manqué pour célébrer tous les instants et toutes les choses.

Auteur: Rosset Clement

Info: "Le réel et son double" in L'école du réel, page 70

[ interprétation ] [ émotion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

mémorisation

Les neurologues soutiennent que notre cerveau est bien plus programmé pour des histoires que pour des idées abstraites. Les histoires avec un peu de drame sont remémorées bien plus longtemps que n'importe quelle page avec des analyses.

Auteur: Kotter John P.

Info:

[ émotion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Ce qui nous manque - ce que nous avons perdu, ce que nous pleurons -, n'est.ce pas au fond ce qui nous fait tels que nous sommes vraiment ?

Auteur: Nunez Sigrid

Info: L'ami

[ émotion ] [ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

étymologies

L’é-motion est dérivée d’un mouvement (de recul ou d’élan), l’in-tention évoque la tension musculaire de qui se prépare à l’action, la peur (pavor en latin) pourrait bien dériver en partie du verbe latin pavio, pavire (battre, frapper, trembler), la pensée évoque la pesée, et ainsi de suite.

Auteur: Bitbol Michel

Info: Dans "La conscience a-t-elle une origine ?" page 264

[ chair-esprit ] [ émotion ] [ intention ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

pauvres-riches

La vie est un immense bazar où les bourgeois pénètrent, circulent, se servent... et sortent sans payer... les pauvres seuls payent... la petit sonnette du tiroir-caisse... c'est leur émotion... Les bourgeois, les enfants petits bourgeois, n'ont jamais eu besoin de passer à la caisse... Ils n'ont jamais eu d'émotions... D'émotion directe, d'angoisse directe, de poésie directe, infligée dès les premières années par la condition de pauvre sur la terre... Ils n'ont jamais éprouvé que des émotions lycéennes, des émotions livresques ou familiales et puis plus tard, des émotions "distinguées"... voire "artistiques"... Tout ce qu'ils élaborent par la suite, au cours de leurs "œuvres" ne peut être que le rafistolage d'emprunts, de choses vues à travers un pare-brise... un pare-choc ou simplement volées au tréfonds des bibliothèques... traduites, arrangées, trafiquées du grec, des moutures classiques. Jamais, absolument jamais, d'humanité directe. Des phonos. Ils sont châtrés de toute émotion directe, voués aux infinis bavardages dès les premières heures de l'enfance...

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Dans "Bagatelles pour un massacre"

[ anesthésiés ] [ émotions par procuration ] [ sensibilité feinte ] [ barbarie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

mnémotechnique

[…] les propria donnent une information plus exacte sur la chose elle-même, les metaphorica "émeuvent l’âme davantage et aident donc mieux la mémoire".

Auteur: Yates Frances Amelia

Info: L'Art de la mémoire

[ émotion ] [ caractéristiques ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

romantisme

Le train a démarré. Il court encore derrière elle, la main tendue comme pour un salut dans l’éternité. Il ne voit plus que sa tête, légèrement penchée sur la fenêtre, ramollie comme une anémone dorée. Il entre ensuite dans la salle d’attente où des gens mouillent le sol et le balayent. Des larmes coulent… Pourquoi ? Pourquoi sommes-nous les prisonniers de nos propres pensées ?

Auteur: Gulian Emil

Info: Le Bal de l'auberge, p. 18

[ séparation ] [ départ ] [ émotion ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

submersion

Passer à gué le Chagrin –
Des Mares entières –
M’est chose familière –
Mais le moindre élan de Joie
Me brise les jambes –
Ivre alors – je chavire –
Que nul Caillou – se ne moque –
C’était le Nouveau Nectar –
Voilà tout !

Auteur: Dickinson Emily

Info: Cahier 13, 252, traduction Claire Malroux

[ émotion intense ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson