Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.0252s

extrémités

Rien n'use mieux les vieilles patiences que les jeunes passions.

Auteur: Bazin Hervé

Info:

[ vie ] [ avidité ] [ agacement ]

 

Commentaires: 0

circonstances

La vie, ça se fabrique avec les moyens du bord.

Auteur: Bazin Hervé

Info:

[ se démerder ]

 

Commentaires: 0

barbarie

Quand la loi redevient celle de la jungle, c'est un honneur que d'être déclaré hors-la-loi.

Auteur: Bazin Hervé

Info: Un feu dévore un autre feu

[ rédemption ] [ bon sens ] [ révolte ] [ injustice ]

 

Commentaires: 0

limitation

Il faut se résigner à n'avoir qu'une pensée d'homme, à mesurer l'univers avec ce millimètre.

Auteur: Bazin Hervé

Info:

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

à priori

Les principes sont des préjugés de grande taille, c'est tout. L'honorabilité n'est que la réussite sociale de l'hypocrisie. La spontanéité du coeur est un réflexe malheureux.

Auteur: Bazin Hervé

Info: Vipère au poing

[ idée faite ] [ formatage sociétal ]

 

Commentaires: 0

principes

Waddington a raison : L'homme est un animal porté à croire. Il lui faut sécréter de la certitude comme le colimaçon de la coquille : pour s'enfermer dedans.

Auteur: Bazin Hervé

Info:

[ réconfort ] [ concepts ]

 

Commentaires: 0

mariage

Nul n'est fait pour quiconque et c'est heureux, car nous sommes quatre milliards : la recherche d'un prédestiné ressemblerait à celle d'une aiguille dans un tas de foin. Un couple est toujours improbable ; il est toujours possible.

Auteur: Bazin Hervé

Info: Ce que je crois

 

Commentaires: 0

campagne française

Des prés bas, rongés de carex, des chemins creux qui exigent le chariot à roues géantes, d'innombrables haies vives qui font de la campagne un épineux damier, des pommiers à cidre encombrés de gui, quelques landes à genêts et, surtout, mille et une mares, asiles de légendes mouillées, de couleuvres d'eau et d'incessantes grenouilles. Un paradis terrestre pour la bécassine, le lapin et la chouette.

Mais pas pour les hommes. De race chétive, très "Gaulois dégénérés", cagneux, souvent tuberculeux, décimés par le cancer, les indigènes conservent la moustache tombante, la coiffe à ruban bleu, le goût des soupes épaisses comme un mortier, une grande soumission envers la cure et le château, une méfiance de corbeaux, une ténacité de chiendent, quelque faiblesse pour l'eau-de-vie de prunelle et surtout pour le poiré. Presque tous sont métayers, sur la même terre, de père en fils. Serfs dans l'âme, ils envoient à la Chambre une demi-douzaine de vicomtes républicains et, aux écoles chrétiennes, cette autre demi-douzaine d'enfants, qui deviennent, en grandissant, des "bicards" et des valets qui ne se paient point.

Auteur: Bazin Hervé

Info: Vipère au poing

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel