Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 56
Temps de recherche: 0.0518s

linguistique

Nous nous exprimons nécessairement par des mots, et nous pensons le plus souvent dans l’espace. En d’autres termes, le langage exige que nous établissions entre nos idées les mêmes distinctions nettes et précises, la même discontinuité qu’entre les objets matériels.

Auteur: Bergson Henri

Info:

[ analogie ] [ compartimentage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inscription psychique

Conscience signifie d’abord mémoire. […] Une conscience qui ne conserverait rien de son passé, qui s’oublierait sans cesse elle-même, périrait et renaîtrait à chaque instant : comment définir autrement l’inconscience ?

Auteur: Bergson Henri

Info: L’énergie spirituelle, PUF, 1990, p5

[ définie ] [ point de comparaison ] [ historicité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

conteur

En réalité, l'art de l'écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu'il emploie des mots. L'harmonie qu'il cherche est une certaine correspondance entre les allées et les venues de son esprit et celles de son discours, correspondance si parfaite que, portées par la phrase, les ondulations de sa pensée se communiquent à la nôtre et qu'alors chacun des mots, pris individuellement, ne comptent plus : il n'y a plus rien que le sens mouvant qui traverse les mots, plus rien que deux esprits qui semblent vibrer directement, sans intermédiaire, à l'unisson l'un de l'autre.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'âme et le corps, éd. PUF, coll. " Quadrige ", 2017

[ narrateur ] [ écriture ] [ télépathique ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

espace

Car il n'est guère possible de donner une autre définition de ce vide : c'est lui qui nous permet de distinguer un certain nombre de sensations identiques et simultanées les unes des autres ; c'est donc un principe de différenciation, et donc une réalité sans qualité.

Auteur: Bergson Henri

Info: Traduit par F.L. Pogson, Time and Free Will: An Essay on the Immediate Data of Consciousness Chapter II (p. 95) George Allen & Unwin Ltd. London, England. 19500

[ vide spatial ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

chair-esprit

La science positive en effet est oeuvre de pure intelligence. Or, qu'on accepte ou qu'on rejette notre conception de l'intelligence, il y a un point que tout ne monde nous accordera, c'est que l'intelligence se sent surtout à son aise en présence de la matière inorganisée. De cette manière elle tire de mieux en mieux parti par des inventions mécaniques, et les inventions mécaniques lui deviennent d'autant plus faciles qu'elle pense la matière plus mécaniquement. Elle porte en elle, sous forme de logique naturelle, un géométrisme latent qui se dégage au fur et à mesure qu'elle pénètre davantage dans l'intimité de la matière inerte. Elle est accordée sur cette matière et c'est pourquoi la physique et la métaphysique de la matière sont si près l'une de l'autre. Maintenant, quand l'intelligence aborde l'étude de la vie, nécessairement elle traite le vivant comme l'inerte, appliquant à ce nouvel objet les mêmes formes, transportant dans ce nouveau domaine les mêmes habitudes qui lui ont si bien réussi dans l'ancien. Et elle a raison de le faire car à cette condition seulement le vivant offrira à notre action la même prise que la matière inerte.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'évolution créatrice, pp 196 et 197

[ symétrie ] [ bipolarité ]

Commenter

Commentaires: 0

oser

Il est de l'essence du raisonnement de nous enfermer dans le cercle du donné. Mais l'action brise le cercle. Si vous n'aviez jamais vu un homme nager vous me diriez peut-être que nager est chose impossible, attendu que, pour apprendre à nager, il faudrait commencer par se tenir sur l'eau, et par conséquent savoir nager déjà. Le raisonnement en effet me clouera toujours à la terre ferme. Mais si, tout bonnement, je me jette à l'eau sans avoir peur, je me soutiendrai d'abord sur l'eau, tant bien que mal, en me débattant contre elle et peu à peu je m'adapterai à ce nouveau milieu, j'apprendrai à nager. Ainsi, en théorie, il a une espèce d'absurdité à vouloir connaitre autrement que par l'intelligence ; mais, si on accepte franchement le risque, l'action tranchera peut-être le noeud que le raisonnement à noué et qu'il ne dénouera pas.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'évolution créatrice, pp 193 et 194

[ comprendre ] [ avancer ] [ chair-esprit ] [ réalité ] [ découvrir ] [ risquer ]

Commenter

Commentaires: 0

individuation

Mais les causes vraies et profondes de division étaient celles que la vie portait en elle. Car la vie est tendance, et l'essence d'une tendance est de se développer en forme de gerbe, créant, par le seul fait de sa croissance, des directions divergentes entre lesquelles se partagera son élan. Ce ce que nous observons sur nous mêmes dans l'évolution de cette tendance spéciale que nous appelons notre caractère. Chacun de nous, en jetant un coup d'oeil introspectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d'enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu'elles étaient à l'état naissant ; cette indécision pleine de promesses est un des plus grand charme de l'enfance. Mais les personnalités qui s'entrepénétrent deviennent incompatibles en grandissant, et, comme chacun de nous ne vit qu'une seule vie, force lui est de faire un choix. Nous choisissons en réalité sans cesse, et sans cesse aussi nous abandonnons beaucoup de choses. La route que nous parcourons dans le temps est jonchée des débris de tout ce que nous commencions d'être, de tout ce que nous aurions pu devenir. Mais la nature, qui dispose d'un nombre incalculable de vies, n'est point astreintes à de pareils sacrifices. Elle conserve les diverses tendances qui ont bifurqué en grandissant.

Auteur: Bergson Henri

Info: l'évolution créatrice, pp 100 et 101

[ fermeture ] [ fluide vital ] [ tâtonnements ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

unicité

L'unique question est de savoir si le système naturel que nous appelons des êtres vivants doivent être assimilés aux systèmes artificiels que la science découpe dans la matière brute, ou s'ils ne devraient pas plutôt être comparés à ce système naturel qu'est le tout de l'univers. Que la vie soit une espèce de mécanisme, je le veux bien. Mais est-ce le mécanisme des parties artificiellement isolables dans le tout de l'univers, ou celui du tout réel ? Le tout réel pourait bien être, disions nous, une continuité indivisible ; les système que nous y découpons n'en seraint point alors, à proprement parler, des parties ; ce seraient des vues partielles prises sur le tout. Et, avec ces vues partielles mises bout à bout on obtiendrait même pas un commencement de recomposition de l'ensemble, pas plus qu'en multipliant les photographies d'un objet, sous mille aspects divers, vous n'en reproduirez la matérialité.

Auteur: Bergson Henri

Info: l'évolution créatrice, pp 30 et 31

[ holisme ] [ hologramme ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

intégration

D'une manière générale le progrès le plus radical qu'une science puisse accomplir consiste à faire entrer les résultats déjà acquis dans un ensemble nouveau, par rapport auquel ils deviennent des vues instantanées et immobiles prises de loin en loin sur la continuité du mouvement.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'évolution créatrice, p 31, PUF

[ fractale ]

Commenter

Commentaires: 0

discerner

Percevoir consiste donc en somme à condenser des périodes énormes d’une existence infiniment diluée en quelques moments plus différenciés d’une vie plus intense et à résumer ainsi une très longue histoire. Percevoir signifie immobiliser.

Auteur: Bergson Henri

Info: Matière et mémoire : Essai sur la relation du corps à l'esprit

[ fixer ] [ focaliser ]

Commenter

Commentaires: 0