Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0301s

épreuve

Je pense que ces temps difficiles m'ont aidé à mieux comprendre combien la vie est infiniment riche et belle et que tant de choses pour lesquelles on s'inquiète sont sans importance aucune.

Auteur: Blixen Karen

Info: écrit sous le pseudo d'Isak Dinesen

[ grandir ] [ recul ]

 

Commentaires: 0

cauchemar

Je ne crois pas au mal ; Je crois seulement à l'horreur. Dans la nature il n'y a pas de Satan, seulement une abondance d'horreur : les pestes et les maladies, les fourmis et les vers.

Auteur: Blixen Karen

Info: écrit sous le pseudo d'Isak Dinesen

[ dégoût ] [ répulsion ]

 

Commentaires: 0

femmes-hommes

Celui qui aime ne mesure pas la valeur de l'être aimé à l'échelle de la morale bourgeoise. En incorporant à sa propre nature les forces obscures et dangereuses de la vie, il les illumine, les transforme mystérieusement et les imprègne de suavité.

Auteur: Blixen Karen

Info:

[ pensée-de-femme ] [ amour ]

 

Commentaires: 0

refuge

Il avait cependant une passion, si l'on peut qualifier de passion le besoin fanatique de sécurité et de solitude. Ce besoin s'apparentait au mal du pays, ou à l'instinct du pigeon, qui le pousse à revenir vers son nid. Tout ce qu'au plus intime de son être il exigeait de la vie, était de rentrer chez lui et de s'y enfermer, certain que personne ne le suivrait ou ne viendrait le déranger.

Auteur: Blixen Karen

Info: Le dîner de Babette

[ tranquillité ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Je ne sais pas si tu te rappelles ce conte de la fille qui sauve le bateau de la révolte en se plaçant sur le baril de poudre avec sa torche allumée... sachant qu'il est vide ? Ca m'a semblé être une image charmante des femmes de mon temps. Elles étaient là, maintenant l'ordre du monde... en s'asseyant sur le mystère de la vie, sachant en elles mêmes qu'il n'y avait aucun mystère.

Auteur: Blixen Karen

Info: écrit sous le pseudo d'Isak Dinesen

[ manipulatrices ]

 

Commentaires: 0