Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.0274s

absurde

Après tout, folie ou sagesse, enthousiasme ou décrépitude, tout est pareil, également vain, également décevant et illusoire. Il ne faut s’affliger de rien, il ne faut rien désirer, rien regretter. Où sont les hauts faits et les désespoirs tragiques des héros de l’Hellade, les prouesses des paladins, l’héroïsme des saints et des martyrs? Le temps a tout emporté et la même comédie se poursuit aujourd’hui avec des larmes, des rires, du sang, des grands mots, des grands gestes… Théâtre de pauvres marionnettes ensorcelées qui s’évertuent et s’épuisent quelques instants et puis sombrent.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info: Dans "Correspondance avec son mari", page 404

[ platitude ] [ dépression ] [ déception ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

indécision

Je ne suis pas bien portante, mon pauvre ami. [...] Ma tête ne va pas mieux, je me fatigue à travailler, même seulement à lire, avec une extrême rapidité. [...] Je suis tourmentée d’une perpétuelle et maladive inquiétude. Si je prends le train, je regrette de n’avoir pas choisi au contraire l’omnibus pour me rendre à destination. Si je me décide pour une promenade, je souffre de n’en pas faire une autre. Après quelques instants passés dans un endroit je veux être dans un autre et ainsi de suite. Joins à cela de terribles maux d’estomac [...].

Auteur: David-Neel Alexandra

Info: Lettre inédite d’Alexandra David-Néel à son mari, 22 septembre 1906. Archives de la Maison Alexandra David-Néel

[ angoisse ] [ déprimée ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

aventureuse

Je suis une sauvage mon bien cher, mets toi cela en tête. Toute la civilisation occidentale me dégoûte. Je n'aime que ma tente, mes chevaux et le désert.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info: Correspondance avec son mari, Philippe Néel

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

élévation

Mon corps est semblable à une montagne.
Mes yeux sont semblables à l'océan.
Mon esprit est semblable au ciel.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info: Initiations lamaïques

[ introspection ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini

dernières paroles

Voyage.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info:

[ . ]

Commenter

Commentaires: 0

assumer

Il fait froid et triste quand on demande aux êtres de vous être un soutient, de vous réchauffer, d'alléger le fardeau de misère inhérente à toute existence. Nul d'eux n'a réellement le souci de le faire, nul d'eux ne le peut vraiment. C'est en soi qu'il faut cultiver la flamme qui réchauffe, c'est sur soi qu'il faut s'appuyer.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info: Journal de voyage : Tome 1, Lettres à son mari, 11 août 1904-26 décembre 1917

[ indépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

introspection

Il faut être bien fort et bien maître de soi, pour pénétrer dans tous les coins de la pensée humaine.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info:

[ maîtrise ]

Commenter

Commentaires: 0

self-contrôle

Il fait froid parce qu'on regarde là où il n'y a pas de chaleur.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info:

[ gel ] [ autosuggestion ]

Commenter

standardisation

Il faut se garder de vouloir uniformiser les mentalités.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info:

Commenter

Commentaires: 0

fuite

Négliger les petites choses sous prétexte qu'on voudrait en faire des grandes, c'est l'excuse des lâches.

Auteur: David-Neel Alexandra

Info:

Commenter

Commentaires: 0