Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0281s

contraste

Les déplaisirs talonnent toujours les contentements.

Auteur: Henri IV

Info: Lettres

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Je suis blessé... ce n'est rien... ce n'est rien.

Auteur: Henri IV

Info:

[ . ]

 

Commentaires: 0

alcool

Bonne cuisine et bon vin, c'est le paradis sur terre.

Auteur: Henri IV

Info:

[ paradisiaque ]

 

Commentaires: 0

laïcité

Laissez le saint père s'occuper du ciel, moi je m'occupe de la terre.

Auteur: Henri IV

Info: à l'envoyé spécial du pape. Rapporté par Youssef Seddik

[ historique ] [ temporel-spirituel ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déclarations d'amour

Mon bel Ange, si à toutes heures m'était permis de vous importuner de la mémoire de votre sujet, je crois que la fin de chaque lettre serait le commencement d'une autre.

Auteur: Henri IV

Info: à Gabrielle d'Estrées février 1593. Gabrielle et Henri se rencontrent en novembre 1590. Henri est devenu roi l'année précédente. Marguerite de Valois, la sulfureuse Reine Margot, est sa femme. Henri va tout faire pour gagner le coeur de Gabrielle

 

Commentaires: 0

déclarations d'amour

Je vous écris, mes chères amours, des pieds de votre peinture, que j'adore seulement pour ce qu'elle est faite pour vous, non qu'elle vous ressemble. J'en puis être juge compétent, vous ayant peinte en toute perfection dans mon âme, dans mon coeur, dans mes yeux.

Auteur: Henri IV

Info: à Gabrielle d'Estrées, derniers mois de 1593

 

Commentaires: 0

répartie

Gabrielle d'Estrées, une fois devenue maîtresse officielle d'Henri IV, se permit quelques écarts. Un jour, le Vert-Galant arrive à l'improviste dans sa chambre et se met à manger des prunes. Et puis, de temps en temps, en jette négligemment une sous le lit! Sa maîtresse s'étonne :
- Mais... que faites-vous là?
- Il faut bien que tout le monde vive!
Henri taquinait sa belle, ayant reconnu, sous le lit, les chaussures et les pieds de M. de Bellegarde, grand écuyer de France.

Auteur: Henri IV

Info: extrait du : Tac au Tac ! Piques Ironiques, Répliques Cinglantes, de J.P. Colignon

[ adultère ]

 

Commentaires: 0

déclarations d'amour

Il est en vous de me changer, il est en vous de m'obliger : vous me feriez tort si vous croyez que rien qui soit au monde vous puisse servir avec tant d'amour que moi. Nul ne peut aussi peu égaler ma fidélité. Si j'ai commis quelque indiscrétion, quelle folie ne fait commettre la jalousie ! Prenez-vous-en donc à vous. Jamais maîtresse ne m'en avait donné ; c'est pourquoi je ne connaissais rien de si discret que moi. Feuille morte a bien fait connaître, en craignant les Ligueurs, qu'il n'était ni amoureux ni à moi. J'ai telle envie de vous voir, que je voudrais, pour l'abréviation de quatre ans de mon âge, le pouvoir faire aussi tôt que cette lettre, que je finis par vous baiser un million de fois les mains.

Auteur: Henri IV

Info: à Gabrielle d'Estrées, Saint-Denis, le 14 juillet 1593

 

Commentaires: 0

déclarations d'amour

Mes chères amours,
Il faut dire vrai, nous nous aimons bien. Certes, pour femme il n'en est point de pareille à vous ; pour homme, nul ne m'égale à savoir bien aimer : mon désir de vous revoir, encore plus violent qu'alors ; bref, je vous chéris, adore et honore miraculeusement. Pour Dieu, que toute cette absence se passe comme elle a commencé et bien avancé ! Car dans dix jours j'espère mettre fin à ce mien exil. Préparez-vous mon tout, de partir dimanche, et lundi être à Compiègne. [...] Bonsoir mon coeur, je vous baise un million de fois les mains.
Mais Gabrielle ne sera jamais reine. La belle histoire finit en 1599, Gabrielle meurt d'un mal mystérieux en l'absence d'Henri. Les lettres qu'il lui a écrites depuis le jour de leur rencontre attestent que la jeune femme avait converti le séducteur à l'amour unique.

Auteur: Henri IV

Info: à Gabrielle d'Estrées, Amiens, 22 octobre 1595

 

Commentaires: 0