Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 44
Temps de recherche: 0.0386s

accueil

Etranger, ma coutume est d'honorer les hôtes.

Auteur: Homère

Info:

Commenter

Commentaires: 0

incantation

Une coupe s’y trouve, artistement ouvrée. Il la prend dans le coffre, et, tout d'abord, la purifie avec du soufre, puis la nettoie au flot d’une belle eau courante ; il se lave les mains, ensuite il va puiser le vin couleur de flamme, puis, se tenant debout au milieu de la cour, le preux répand le vin, - et Zeus Tonnant le voit :
Achille. – Zeus Roi, Dodonéen, dieu lointain, Pélasgique, qui règnes sur Dodone, en ce rude pays des Selles, tes prophètes aux pieds jamais lavés, qui couchent sur le sol !

Auteur: Homère

Info: Iliade chant XVI

[ éclat ] [ geste ] [ apostrophe ] [ libation ]

Commenter

Ajouté à la BD par Plouin

frustration

Puis, quand nous eûmes fui les écueils terrifiants
de Charybde et Scylla, nous gagnâmes l'île admirable
du Soleil : là vivaient les belles vaches au front large
et toutes les brebis du Soleil, dieu d'En Haut.
Déjà, du pont du noir navire encore au large,
j'entendais dans les parcs mugir les vaches
et les brebis bêler ; alors me revinrent en tête
les propos du devin sans yeux, Tirésias le Thébain,
et de Circé qui m'avait tant recommandé
d'éviter l'île du Soleil, plaisir des hommes.

Auteur: Homère

Info: In "L'Odyssée", éd. La Découverte, p. 205 - trad. Philippe Jaccottet

[ avertissement ] [ fluctuations ] [ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

liste

Et Gouneus avait amené de Kyphos, sur vingt-deux nefs, les Éniènes et les braves Péraibes qui habitaient la froide Dôdônè, et ceux qui habitaient les champs baignés par l’heureux Titarèsios qui jette ses belles eaux dans le Pènéios, et ne se mêle point au Pènéios aux tourbillons d’argent, mais coule à sa surface comme de l’huile. Et sa source est Styx par qui jurent les Dieux.

Et Prothoos, fils de Tenthrèdôn, commandait les Magnètes qui habitaient auprès du Pènéios et du Pèliôn aux forêts secouées par le vent. Et l’agile Prothoos les commandait, et ils étaient venus sur quarante nefs noires.

Auteur: Homère

Info: Fin de la liste des vaisseaux du Chant II de "L'Iliade", sur wikisource - trad. de Leconte de Lisle -

[ armada ] [ mythologie ] [ hydrologie ] [ historique ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama