Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.0287s

espoir

Quelqu’un peut toujours vous guetter dans la nuit. Quelqu’un qui vous a aimé peut toujours revenir vous surprendre. Soudain on peut vous appeler dans la nuit noire. Alors, votre prénom ainsi prononcé éclaire le chemin obscure. Et dans la nuit d’hiver, le moindre cailloux givré scintille comme un diamant.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: La Grosse

[ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langage

Car parler c'est être mal compris. C'est être déjà trahi.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Le Petit Prince cannibale

[ risque ] [ interprétation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

désarmée

C’est souvent par excès de confiance qu’on se retrouve à moitié morte dans un fossé. Il y a des êtres qui inspirent la prédation. J’en suis.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Un album de silence

[ rapports humains ] [ proie ] [ naïveté ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fluide vital

Avant, au commencement de ma vie, je ne savais pas que la joie était un bien si précieux. Je ne savais pas que ce sentiment d’allégresse, mainte fois ressenti depuis l’enfance, c’était la joie. Je l’ai partagé sans jamais m’inquiéter d’en être dépossédée. Rien ne m’abattait. Seules la trahison et la duplicité m’auront mise à genoux.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Un album de silence

[ flamme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

écriture

Comment peut-on créer la vie avec des mots ? Car, enfin, écrire c'est le contraire de vivre. Pour raconter le temps, il faut s'enfermer soi-même dans une mortelle saison, d'où l'on sent mieux le temps qui passe et qu'on en est le passager.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: L'or des chambres

Commenter

Commentaires: 0

pensée-de-femme

Le plus merveilleux, c'est de t'allaiter adossée contre un arbre. Sentir ce jaillissement qui s'en va te fortifier. Le plus fabuleux c'est d'être un corps à manger, un corps nourrissant. Cette fuite du lait vers ta bouche adorable et vorace, c'est aussi la fuite du temps. Alors, je reste là, en pleine détresse, en pleine lumière, sachant bien que c'est aujourd'hui, l'éternité. Maintenant. Et tout de suite. En moi, tout se réconcilie. Tout s'apaise. J'aime le monde. La mort n'existe plus. La mort peut-elle avoir les seins gonflés de lait ? La mort peut-elle réchauffer un enfant ?

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Le Petit Prince Cannibale, Actes Sud, 1990, p. 20

[ maman ] [ nourrisson ] [ téter ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Etrange, songeait Céline, comme quelqu'un qui vous est indifférent, ce commerçant ambulant par exemple, ce riche boucher rougi de sang, confit dans sa morale "Il n'y a pas de petits profits", ce boucher que l'on gratifie pourtant de quelques mots aimables, auprès duquel on n'a pas de dettes, arrive à vous voler même l'air qu'on respire. Et surtout cette joie. Invisible. Impalpable. Insondable. En principe inviolable.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: La Grosse, Actes Sud, 1994, p. 21

[ sensibilité ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Ecrire c'est traverser une saison qui n'est sur aucun calendrier.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Souliers d'automne

Commenter

Commentaires: 0