Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0259s

perdu

Toutes choses sont muables et proches de l'incertain.

Auteur: Michon Pierre

Info:

[ éphémère ] [ instable ]

 

Commentaires: 0

beaux-arts

La littérature est une forme déchue de la prière, la prière d'un monde sans Dieu. On écrit comme jadis on s'adressait à quelqu'un, à un autre qu'autrui, à une grande instance fantasmatique mais comblante, qu'on appelait Dieu. Le grand Tiers. Ce matin, je lisais cette phrase dans un de mes carnets, je ne sais plus si elle est de moi : Dieu existe car il est le dédicataire de l'art.

Auteur: Michon Pierre

Info:

[ confession ]

 

Commentaires: 0

héritage

Je laisse en moi continuer ce qui s'est toujours passé en littérature, et comment pourrait-il en être autrement ? La table rase est une bêtise, nous avons lu, nous sommes quand même informés, nous écrivons sur et avec la littérature universelle, nous ne passons pas par-dessus. Nous imitons, oui, comme on l'a fait depuis le début, nous imitons passionnément et en même temps passionnément nous n'imitons pas : chaque livre, à chaque fois, est un salut aux pères et une insulte aux pères, une reconnaissance et un déni. 

Auteur: Michon Pierre

Info: Le Roi vient quand il veut, Propos sur la littérature, Paris, Albin Michel, 2007, p. 110-111

[ inconscient ] [ singularité ] [ appartenance ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

création

Rimbaud jouait plus serré. Il voulait plus fort que Verlaine être la poésie personnellement, c'est-à-dire à l'exclusion de tout autre : car à cette condition seulement il pouvait espérer qu'il apaiserait la vieille dans le puits intérieur, permettrait qu'elle prenne un peu de repos, les doigts noirs enfin abandonnés, la main ouverte, ne trafiquant point, caressante comme l'est toujours la chair qui dort. La vieille au dedans pour se consoler, s'endormir, avait besoin que le fils fût le meilleur, autant dire le seul, et n'eût point de maîtres.

Auteur: Michon Pierre

Info: Rimbaud le fils

[ motivation ]

 

Commentaires: 0

christianisme

L'essentiel est dans la dramaturgie biblique à deux voix. Yahvé et son peuple. Ce qui me plaît, c'est que je suis "cet interlocuteur" auquel s'adresse le texte. Chez les Grecs, il n'y a jamais cette espèce d'interlocution du lecteur. Il y a le Cosmos et une parole bien ordonnée, satisfaite et sûre de soi : bref, personne, et ce sujet que je suis moins que tout autre. Au contraire, la Bible s'adresse à moi en direct. C'est une parole "ad hominem". Il y a ce "Tu" qui m'enjoint d'entendre et de parler. Or, ce n'est pas un être grec qui peut répondre à cette injonction : ce n'est ni l'âme ni le corps de la philosophie grecque, c'est la chair et l'esprit de Paul, le "vif". Le texte d'Homère est très beau, indiscutablement, mais par le fait qu'il se suffit à lui-même, il est mort [...]

Auteur: Michon Pierre

Info: Le Magazine Littéraire n° 448, déc. 2005

[ littérature ] [ adresse ]

 

Commentaires: 0