Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0288s

chair

La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info:

[ douleur ]

 

Commentaires: 0

écrivain

Il avait fait le tour de la nature humaine ou presque. Il savait et il se tordait de rire.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Dans "Judas" page 161, à propos de Nicolas Gogol

[ comédie humaine ] [ caractères ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

diable

Le mal n'est pas à notre porte, il rôde en chacun de nous, parfois habilement déguisé par l'idéalisme et la piété religieuse.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info:

[ introspection ] [ dissimulé ]

 

Commentaires: 0

christianisme

Plus les Juifs contestent les histoires surnaturelles qui entourent la conception et la naissance de Jésus, sa vie et sa mort, plus ils s’évertuent à esquiver la dimension spirituelle et morale de son message.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Judas

[ judaïsme ] [ dénigrement ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

connivence

Parfois, un marché secret se conclut entre l'auteur et le lecteur dès le premier paragraphe, à l'insu des personnages qui ignorent que l'auteur et son lecteur échangent un clin d'oeil amusé derrière leur dos.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: L'histoire commence

[ lire ] [ complicité ] [ lecture ]

 

Commentaires: 0

lecture

Et c’est là le grand miracle de l’art en général, et de la littérature en particulier, la possibilité d’une grâce. La réconciliation, finalement, avec cette part de nous-mêmes dont nous aurions voulu qu’elle meure ou qu’elle n’existe pas.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info:

[ thérapie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

hébraïque

Une langue n’est jamais un "moyen", ni une "structure", ni un "véhicule" pour la culture. C’est une culture. Si vous vivez en hébreu, si vous pensez, rêvez, faites l’amour en hébreu, si vous chantez en hébreu sous la douche, si vous mentez en hébreu, vous êtes "dedans".

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Les deux morts de ma grand-mère et autres essais

[ mode de pensée ] [ spécificité ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sagesse

Si j’avais à choisir entre nos souffrances, nos souffrances séculaires, les vôtres, les miennes ou celles de n’importe qui, et entre leur salut et leur rédemption à eux, ou entre tous les saluts et les rédemptions du monde, je préférerais qu’ils nous laissent la misère humaine et qu’ils se gardent leur rédemption avec les massacres, les croisades, les djihads, les goulags, les guerres de Gog et Démagogue.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Judas

[ tolérance ] [ anti-prêcheurs ] [ anti-dogmes ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

antisémitisme

L’historien Raul Hilberg dit dans le film [Shoah de Claude Lanzmann] que les Allemands avaient très peu inventé. Les chambres à gaz étaient une nouveauté. Mais presque tout le reste était emprunté aux précédents historiques : l’exclusion des Juifs de certaines professions, l’interdiction des mariages mixtes, l’interdiction d’employer des domestiques aryennes de moins de quarante-cinq ans, l’étoile jaune, l’isolement des Juifs dans des ghettos. Toutes ces mesures avaient été façonnées par les autorités de l’Eglise et les gouvernements séculiers pendant les deux mille ans de christianisme. L’expérience ainsi accumulée est devenue un réservoir où les nazis ont puisé pour la mettre en pratique avec précision et à grande échelle.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: Les deux morts de ma grand-mère et autres essais

[ catholicisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

garde-fou

Je suis convaincu qu'imaginer l'autre est un puissant antidote au fanatisme et à la haine. Je crois que les livres qui nous font imaginer l'autre nous rendent plus résistants aux stratagèmes du diable, y compris de notre diable intérieur, le Méphisto du coeur. Ainsi, Günter Grass et Heinrich Böll, Ingeborg Bachmann et Uwe Johnson, et en particulier mon cher ami Siegfried Lenz, m'ont ouvert la porte de l'Allemagne. Ces auteurs ainsi que nombre d'amis allemands très chers, m'ont fait briser mes tabous et m'ont ouvert l'esprit, et finalement le coeur. Ils m'ont fait briser mes tabous et m'ont ouvert l'esprit, et finalement le coeur. Ils m'ont fait redécouvrir les pouvoirs curatifs de la littérature.
Imaginer l'autre n'est pas seulement un outil esthétique. C'est à mon sens également un impératif moral essentiel. Et, enfin imaginer l'autre, si vous me promettez de ne pas répéter ce petit secret professionnel-, imaginer l'autre est un aussi un grand plaisir humain.

Auteur: Oz Amos Klausner

Info: le Guardian, traduit dans le CI n°779, p.58

[ pacifisme ]

 

Commentaires: 0