Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 15
Temps de recherche: 0.0316s

point de vue extérieur

Une critique pertinente te fait une faveur.

Auteur: Sagan Carl

Info: The Demon-Haunted World: Science as a Candle in the Dark. Chapter 2 (p. 32) Random House, Inc. New York, New York, USA. 1995

[ collaboration ] [ tenir compte de ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

exploration

Quelque part, quelque chose d'incroyable attend d'être connu.

Auteur: Sagan Carl

Info:

[ espérance ] [ quête ]

 

Commentaires: 0

conscience

Ce monde, notre vaste et terrible univers, voici que pour la première fois nous en faisons partie.

Auteur: Sagan Carl

Info:

[ vingtième siècle ]

 

Commentaires: 0

extraterrestres

OVNIs: les cas fiables ne sont pas intéressants et dans les cas intéressants ne sont pas fiables.

Auteur: Sagan Carl

Info:

[ chiasme ] [ insaisissables ]

 

Commentaires: 0

stupidité

[...] à chaque fois qu’il [Däniken] voit quelque chose qu’il ne comprend pas, il l’attribue à une intelligence extraterrestre, et comme il ne comprend pratiquement rien, il voit des intelligences extraterrestres sur toute la planète

Auteur: Sagan Carl

Info: A propos d'Erich von Däniken

[ vacherie ] [ archéologie mystérieuse ] [ théorie des anciens astronautes ] [ attrape-nigaud ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par Coli Masson

communication

Il est intéressant de noter qu'alors que certains dauphins ont appris l'anglais - jusqu'à 50 mots dans un contexte correct - on ne connait aucun homme qui aurait appris un tant soit peu le langage des dauphins.

Auteur: Sagan Carl

Info:

[ comparaison ] [ homme-animal ]

 

Commentaires: 0

vendre

Les budgets publicitaires ne sont énormes que lorsqu'il n'y a pas de différences entre les produits ; si ces produits étaient réellement différents les uns des autres, les gens achèteraient le meilleur. La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement ; elle leur apprend à être stupides.

Auteur: Sagan Carl

Info: Contact

[ propagande ] [ abrutissement ]

 

Commentaires: 0

être humain

Pour tous les êtres humains, quels qu'ils soient, le ciel nocturne a toujours tenu un rôle de compagnon et d'inspirateur. Les étoiles sont réconfortantes. Elles semblent démontrer que la voûte céleste a été conçue pour le bénéfice et l'instruction des hommes. Cette pathétique et prétentieuse conviction est devenue l'une des constantes de la sagesse des nations; elle n'épargne aucune culture.

Auteur: Sagan Carl

Info: Contact, Ed. Simon and Schuster, 1985, p. 26

[ prétentieux ]

 

Commentaires: 0

planète terre

Le vol spatial est donc subversif. S'ils ont la chance de se trouver eux-mêmes en orbite terrestre, la plupart des gens, avec un peu de méditation, ont des pensées similaires. Les nations qui avaient institué le vol spatial l'avaient fait en grande partie pour des raisons nationalistes. C'était la moindre des ironie que presque tous ceux qui allaient dans l'espace avait l'aperçu saisissant d'une perspective transnationale, la Terre comme un seul monde.

Auteur: Sagan Carl

Info: Contact 1985

[ conscience ]

 

Commentaires: 0

honnêteté intellectuelle

Il arrive fréquemment, dans les sciences, qu'un scientifiques dise: "C'est un très bon argument; ma position est erronée", alors il change d'avis et on ne l'entendra plus jamais parler de cette vieille opinion. C'est une réalité. Cela n'arrive pas aussi souvent qu'il le faudrait, car les scientifiques sont humains et le changement est parfois douloureux. Mais ça arrive néanmoins tous les jours. Je ne me souviens pas de la dernière fois où cela s'est produit en politique ou en religion.

Auteur: Sagan Carl

Info: En 1987

[ intégrité ] [ pouvoir ] [ conservation ] [ adaptation ] [ croyances figées ]

 

Commentaires: 0