Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 40
Temps de recherche: 0.0568s

ego

L’identité est le démon en personne.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Lettre à Bertrand Russell

[ définition de soi ] [ piège ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

impossibilité

4. 1212 – Ce qui peut être montré ne peut pas être dit.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Tractatus logico-philosophicus

[ langage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

impasse

La tendance vers le Mystique vient de ce que la science laisse nos désirs insatisfaits. Nous sentons que, lors même que toutes les questions scientifiques possibles sont résolues, notre problème n’est pas encore abordé. À vrai dire, il n’y a justement plus alors de questions, et c’est précisément cela qui constitue la réponse.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Carnets 1914-1916, trad. Gilles-Gaston Granger, éd. Gallimard, 1997, 25.5.15, p. 105

[ résolution ] [ stase ] [ cul-de-sac ontologique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

critique

L'explication que l'on cherche lorsqu'on reste perplexe devant une impression esthétique n'est pas une explication causale, n'est pas une explication corroborée par l'expérience ou par la statistique des manières que l'homme a de réagir, vous ne pouvez pas arriver à l'explication par l'expérimentation psychologique [...]. La perplexité esthétique suggère un "pourquoi ?", mais pas une cause. L'expression de la perplexité prend la forme d'une critique [...]. La forme qu'elle pourrait prendre, c'est de dire, en regardant un tableau : "qu'est-ce qui ne va pas dans ce tableau ?" [...]

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Leçons et conversations sur l'esthétique, la psychologie et la croyance religieuse

[ jugement artistique ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

songes

Il est caractéristique des rêves que souvent le rêveur a l’impression qu’ils demandent à être interprétés. On n’est pratiquement jamais enclin à prendre note d’un rêve éveillé, ou à le raconter à autrui, ou à se demander : "qu’est-ce qu’il signifie ?" Mais les vrais rêves semblent avoir en eux quelque chose de troublant et d’un intérêt spécial, de sorte que nous voulons en avoir l’interprétation (on les a souvent regardés comme des messages). Il semble qu’il existe dans les images du rêve quelque chose qui a une certaine ressemblance avec les signes du langage [...]. Il y a à Moscou une cathédrale à cinq clochers. Sur chacun de ceux-ci, la configuration des spires est différente. On a la vive impression que ces formes et arrangements différents doivent signifier quelque chose. [...]. Quand nous interprétons des rêves, notre démarche n’est pas homogène. Il y a un travail d’interprétation qui, pour ainsi dire, appartient encore au rêve lui-même. Quand on examine un rêve, il est important d’examiner quels sont ses avatars, comment il change d’aspect lorsque, par exemple, il est mis en relation avec d’autres choses remémorées. Au moment du réveil, un rêve peut nous impressionner de diverses façons : on peut être terrifiés, angoissés, excités, etc. Si on se souvient alors de certains événements du jour précédent, et si on les met en relation avec ce qu’on a rêvé, on voit d’ores et déjà apparaître une différence, le rêve change d’aspect. Et si, en réfléchissant sur le rêve, nous sommes amenés à nous ressouvenir de certaines circonstances de notre prime jeunesse, le rêve prendra encore un autre aspect [...]. Nous pourrions dire d’un rêve une fois interprété qu’il s’insère dans un contexte où il cesse d’être troublant. En un sens, le rêveur rêve à nouveau son rêve dans un environnement tel que le rêve change d’aspect. C’est comme si on nous présentait un fragment de toile sur lequel un artiste aurait peint une main, une portion de visage et certaines autres formes dans un arrangement qui nous paraisse incongru et qui nous laisse perplexes.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Leçons et conversations sur l'esthétique, la psychologie et la croyance religieuse

[ introspection ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fausse polarité

L’idéalisme, rigoureusement développé, conduit au réalisme.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Dans "Carnets 1914-1915", page 158

[ philosophie ] [ boucle bouclée ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

conscience différée

Il est amusant de remarquer que, dans le cours ordinaire de la vie, nous n’avons jamais l’impression d’avoir à nous "résigner" à quelque chose du seul fait d’user du langage ordinaire.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Dans "Notes sur l’expérience privée et les sense data" page 24

[ réel-symbolique ] [ réseau commun de signification ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

impossibilité

6. 52 – Nous sentons que même si toutes les possibles questions scientifiques ont trouvé leur réponse, nos problèmes de vie n’ont pas même été effleurés. Assurément il ne subsiste plus alors de question ; et cela même constitue la réponse.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Tractatus logico-philosophicus

[ impasse intologique ] [ rationalisme impuissant ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

physionomie

Le visage est l'âme du corps.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info:

[ esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vérités relatives

Des hommes ont jugé qu’un roi pouvait faire de la pluie ; nous disons que cela contredit toute expérience. Aujourd’hui on juge que l’avion, la radio, etc., sont des moyens pour le rapprochement des peuples et la diffusion de la culture.

Auteur: Wittgenstein Ludwig

Info: Dans "Remarques sur le « Rameau d’or » de Frazer", page 117

[ ironie ] [ vérité ] [ folie collective ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson