Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 114
Temps de recherche: 0.1s

engrenage

Evidemment, je n’ai pas toujours bu, il n’y a d’ailleurs pas si longtemps que j’ai commencé de boire. Avant, l’alcool me dégoûtais, je devais boire tout au plus un verre de bière de temps en temps ; je trouvais le vin trop acide, et l’odeur du schnaps me rendait malade. Puis vint une période où je commençai à aller mal. Mes affaires ne marchaient pas comme elles auraient dû, et j’eus quelques revers avec les gens de mon entourage.

Auteur: Fallada Hans Rudolf Ditzen

Info: Dans "Le buveur" page 9

[ débuts ] [ addiction ] [ glissement ] [ alcoolisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

femmes-hommes

Cette nuit, je n’étais plus l’homme timoré que j’étais auparavant ; avec une force convenable, je pouvais dominer la lascivité de ma femme. Je pensai que le mieux serait d’enivrer dorénavant ma femme à fond, d’une manière fréquente.

Auteur: Tanizaki Junichiro

Info: La Clef : La Confession impudique

[ alcool désinhibiteur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

répartie

- Un prêcheur m’a un jour demandé, "Fils, es-tu capable de te contenter de deux verres et d’arrêter là pour rentrer chez toi ?".
Je lui ai dit "Je ne peux pas vous répondre, m’sieur, pasque j’ai jamais essayé."

Auteur: Burke James Lee

Info: Black Cherry Blues, de Dixie Pugh, un ami d’enfance de Dave Robicheaux

[ poivrot ] [ réplique ] [ alcool irrésistible ] [ irrépressible ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

poivrot

Wang Foda disait : "Trois jours sans boire de vin et j’ai l’impression que mon corps et mon esprit ne s’entendent plus entre eux."

Auteur: Yiqing Liu

Info: Propos et anecdotes de la vie selon le Tao

[ justification ] [ alcoolo ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

portrait

Le poison le travaillait rudement. Son corps imbibé d’alcool se ratatinait comme les fœtus qui sont dans les bocaux, chez les pharmaciens. Quand il se mettait devant une fenêtre, on apercevait le jour au travers de ses côtes, tant il était maigre. Les joues creuses, les yeux dégoûtant, pleurant assez de cire pour fournir une cathédrale, il ne gardait que sa truffe de fleurie, belle et rouge, pareille à un œillet au milieu de sa trogne dévastée.

Auteur: Zola Emile

Info: Les Rougon Macquart, tome 7 : L'assommoir

[ alcoolique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

zoner

Au lieu de se reprendre en main ou de faire quelque chose d’utile, il avait erré dans les rues de son quartier et rapidement perdu rythme et contrôle. Ses jambes lui semblaient plus légères que d’habitude et il accélérait le pas sans le remarquer. Bientôt il finit par arpenter la moitié de la ville et perdit un peu de son poids superflu, ce qui était une sensation agréable. Il commençait à boire dès le matin pour que l’ivresse ne retombe pas et au fil de la journée, il passait à des boissons de plus en plus fortes pour atteindre un nouvel état d’ébriété. En même temps, il se sentait plus lucide que jamais, tout lui semblait étalé au grand jour, les erreurs des années précédentes, son éternelle inertie, l’imposture de sa vie. Il voyait ça comme une césure, il parlait à des personnes totalement étrangères jusqu’à tard dans la nuit, finissait au pieu avec des femmes qu’il n’aurait jamais daigné regarder autrefois et brûlait de la graisse et des cellules grises à fond la caisse.

Auteur: Melle Thomas

Info: Dans "3000€"

[ alcoolisme ] [ errance ] [ désordonné ] [ liberté ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

tord-boyaux

Elle avait une bouteille de rye à portée de main. De la camelote de catégorie phytosanitaire, un brun plus pur que du combustible à fondue.

Auteur: Davidson Craig

Info: Little Heaven

[ alcool ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

poivrot

Tu tires la chasse d’eau et tu contemples ton vomi comme un train au départ. Ton estomac est vide, tu ne vomiras sans doute plus aujourd’hui et tu décides de prendre cinq aspirines, lesquelles, ajoutées aux six que tu as prises hier soir, font un total de onze cachets en huit heures, ce qui, selon la notice, les médecins, les copines et les femmes du monde entier, est très mauvais pour la santé. Mais tu as pris cette habitude depuis si longtemps que tu n’oses pas t’arrêter maintenant, et tu frissonnes à l’idée de ce que seraient tes gueules de bois sans aspirine.

Auteur: deWitt Patrick

Info: Ablutions

[ cercle vicieux ] [ alcool ] [ médicaments ] [ dépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

baise

Au lit j’avais quelque chose devant moi mais je pouvais rien faire avec. J’ahanais et ahanais comme une baleine. Vi était très patiente. Je continuais à me donner comme un beau diable mais j’avais trop bu.
"Désolé, baby", j’ai fait. Après ça j’ai roulé sur le côté. Et j’ai roupillé. Plus tard quelque chose m’a réveillé. C’était Vi. Elle m’avait ranimé la flamme et me chevauchait.
"Vas-y baby, vas-y !" je lui ai dit.
J’arquais le dos de temps en temps. Elle m’a regardé avec des petits yeux gourmands. J’étais en train de me faire violer par une enchanteresse café au fait ! Pendant une seconde ça m’a excité.
Ensuite je lui ai dit : "Merde, baby, descends. La journée a été longue et rude. Ça sera mieux la prochaine fois."
Elle est descendue. Mon truc a piqué du nez comme un ascenseur express.

Auteur: Bukowski Charles

Info: Dans "Le Postier", page 135

[ impuissance ] [ comique ] [ alcool ] [ débander ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

attente

Et comme c’était un jour long et beau qu’il devait passer dans la chaleur de cette maison et près de cette soupe odorante qui clapotait sur le poêle et après le déjeuner peut-être retourner dans le lit, comme le village, en bas, était baigné par le soleil et que des toits ruisselait l’eau de la neige qui fondait, comme le blé de mars, dans la prairie au pied de la maison, sortait de terre et pointait vers le soleil, comme la nuit où il devait retourner dans le Pohorje était encore loin, il se reversa un autre verre.

Auteur: Jancar Drago

Info: Et l'amour aussi a besoin de repos

[ ennui ] [ alcool ]

Commenter

Commentaires: 0