Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 27
Temps de recherche: 0.0678s

singularité

Il y a quelque chose, dans mon fichu cerveau, qui m'empêche de penser comme les autres.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ auto-évaluation ] [ réflexion particulière ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

identité

Je me vois, je vois ma place, rien ne l’indique, rien ne la distingue, des autres places, elles sont à moi, toutes, si je les veux, je ne veux que la mienne, rien ne la signale, j’y suis si peu.

Auteur: Beckett Samuel

Info: Dans "L'innommable" page 107

[ rôle ] [ contingente ] [ auto-évaluation ] [ moi ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

substance grise

Dans la mesure où le cerveau n'est pas une structure comme les autres dans l'univers connu, il semble raisonnable de s'attendre à ce que notre compréhension de son fonctionnement - si elle peut être réalisée un jour - exige des approches radicalement différentes de la façon dont nous comprenons les autres systèmes physiques.

Auteur: Restak Richard

Info:

[ entendement ] [ auto-évaluation ] [ regard extérieur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

certitudes

Vous appelez ça douter d'écrire sur une feuille de papier que vous doutez ? Si oui, le doute n'a rien à voir avec quelque chose de sérieux. Mais ne faites pas croire, si la pédanterie n'a pas mangé toute réalité qui est en vous, et reconnaissez, comme vous le devez, qu'il y a beaucoup de choses dont vous ne doutez pas, pour le moins. Maintenant, ce dont vous ne doutez pas du tout, considérez-le comme une vérité infaillible et absolue.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ mises en question ] [ auto-évaluation ] [ introspection ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

introspection

Quand l'homme se regarde beaucoup lui-même, il en arrive à ne plus savoir quel est son visage et quel est son masque.

Auteur: Baroja y Nessi Pio

Info:

[ auto-évaluation ] [ miroir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

introspection

Si, petit homme, tu as de la profondeur en toi, mais tu l’ignores. Tu as une peur mortelle de ta profondeur, c’est pourquoi tu ne la sens ni ne la vois. C’est pourquoi tu es pris de vertige et tu chancelles comme au bord d’un abîme, quand tu aperçois ta propre profondeur. Tu as peur de tomber et de perdre ainsi ton "individualité" si jamais tu obéis aux pulsions de la nature. Quand, avec la meilleure bonne foi, tu tentes de parvenir à toi-même, tu ne trouves jamais que le petit homme cruel, envieux, goulu, voleur. Si tu n’étais pas profond dans ta profondeur, je n’aurais pas rédigé ce texte. Je connais ta profondeur, je l’ai découverte quand tu venais me voir pour confier au médecin tes misères. C’est cette profondeur en toi qui est ton avenir.

Auteur: Reich Wilhelm

Info: Ecoute, petit homme !

[ difficile ] [ malaise ] [ auto-évaluation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

introspection

J’ai appris que c’est ta maladie émotionnelle et non une puissance externe qui t’opprime à toute heure de la journée, même si aucune pression extérieure ne s’exerce contre toi. Tu te serais depuis longtemps débarrassé des tyrans si tu étais toi-même animé d’une vie interne en bonne santé. Tes oppresseurs se recrutent dans tes propres rangs, alors qu’ils provenaient naguère des couches supérieures de la société. Ils sont même plus petits que toi, petit homme. Car il faut une bonne dose de bassesse pour connaître d’expérience ta misère et pour s’en servir ensuite pour mieux t’exploiter et mieux t’opprimer.

Auteur: Reich Wilhelm

Info: Ecoute, petit homme !

[ auto-évaluation ] [ sincérité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sagesse

Vous réprimez votre désir afin d'être sans désir, n'est-ce pas? Vous étranglez votre désir, vous essayez de le tuer, et vous croyez alors avoir atteint l'état de non-désir - ce qui est complètement faux. Qu'est-ce que le désir? C'est une énergie, n'est-ce pas? Et dès que vous étouffez votre énergie, vous devenez par votre propre faute terne et sans vie. C'est ce qui s'est passé en Inde. Tous les hommes soi-disant religieux ont étranglé leur désir: les hommes qui pensent, les hommes libres sont très peu nombreux. Ce qui compte, ce n'est donc pas d'étouffer le désir, mais de comprendre l'énergie et d'utiliser l'énergie dans la bonne direction.

Auteur: Krishnamurti Jiddu

Info: Le sens du bonheur

[ introspection ] [ auto-évaluation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

culture d'entreprise

Le marketing c'est ce que la société émet vers l'extérieur, le management vers l'intérieur.

Auteur: Baptiste Rappin

Info:

[ anglo-saxonne ] [ propagande ] [ autoévaluation ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

confession

A vingt ans, je me croyais passionné : on se passionne à cet âge-là. Mais maintenant, quand j'en viens à me considérer franchement, je constate que je fais vraiment partie de ceux qui n'ont jamais eu de sentiments profonds ni de volonté ferme. Tout m'est profondément indifférent. J'essaie parfois de me déprimer en pensant que le monde est une fosse à rat, que les hommes sont de dégénérés singes pathétiques dont les idéaux laborieusement fabriqués sont des absurdités et ne trouvent aucune rime dans la réalité, que toute la vie n'est qu'une mauvaise blague qui met du temps à se terminer. Mais ça ne me contrarie pas. Je m'en fiche. C'est déplorable. Il faut s'en soucier. Les personnes de qualité s'en soucient.

Auteur: Huxley Aldous

Info: Crome Yellow

[ auto-évaluation ] [ regret ]

Commenter

Commentaires: 0