Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 70
Temps de recherche: 0.1028s

addiction

La différence entre passion et dépendance est celle entre une étincelle divine et une flamme qui incinère.

Auteur: Mate Gabor

Info:

[ accoutumance ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dernières paroles

La mort des personnes âgées est inévitable, mais je me dis souvent que c’est une tragédie plus grande que lorsqu’elle frappe une personne encore jeune. On évite bien des souffrances en mourant avant l’heure, mais la vie est tout ce qu’il reste aux gens âgés. Que ces restes pitoyables soient arrachés à des mains chétives est plus tragique à mes yeux que voir une existence fauchée dans la fleur de l’âge. Je ne veux pas vivre jusqu’à la vieillesse. Je veux mourir quand mon heure sera venue, rapidement et sans prévenir, en plein possession de ma force et de ma vigueur.

Auteur: Howard Robert E.

Info: Ecrit le 9 juin 1936. Le 11 juin, lorsqu'on confirme à Robert Howard que sa mère ne sortira plus de son coma, il se suicide d'une balle dans la tempe.

[ justification ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

causalité

Le suicide est un phénomène qui frappe les esprits mais obéit à des lois bien plus compliquées que la quantité de stress : le suicide diminue en période de guerre où les personnes sont très stressées, a augmenté dans les deux pays d’Europe dont l’économie se portait le mieux : en Irlande et au Luxembourg.

Auteur: Kovess-Masferty Viviane

Info: https://www.slate.fr/story/12119/%C2%ABil-ny-pas-de-%E2%80%9Cvague-de-suicides%E2%80%9D-france-telecom%C2%BB

[ paradoxe ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

exaltation

Dans "passion" nous ne sentons plus "ce qui souffre" mais "ce qui est passionnant". Et pourtant, la passion d'amour signifie, de fait, un malheur. La société où nous vivons et dont les mœurs n'ont guère changé, sous ce rapport, depuis des siècles, réduit l'amour-passion, neuf fois sur dix, à revêtir la forme de l'adultère. Et j'entends bien que les amants invoqueront tous les cas d'exception, mais la statistique est cruelle : elle réfute notre poésie.
Vivons-nous dans une telle illusion, dans une telle "mystification" que nous ayons vraiment oublié ce malheur ? Ou faut-il croire qu'en secret nous préférons ce qui nous blesse et nous exalte à ce qui semblerait combler notre idéal de vie harmonieuse ?
Serrons de plus près cette contradiction, par un effort qui doit paraître déplaisant, puisqu'il tend à détruire une illusion. Affirmer que l'amour-passion signifie, de fait, l'adultère, c'est insister sur la réalité que notre culte de l'amour masque et transfigure à la fois ; c'est mettre au jour ce que ce culte dissimule, refoule, et refuse de nommer pour nous permettre un abandon ardent à ce que nous n'osons pas revendiquer. La résistance même qu'éprouvera le lecteur à reconnaître que passion et adultère se confondent le plus souvent dans la société qui est la nôtre, n'est-ce pas une première preuve de ce fait paradoxal : que nous voulons la passion et le malheur à condition de ne jamais avouer que nous les voulons en tant que tels ?

Auteur: Rougemont Denis de

Info: L'amour et l'Occident

[ autodestruction ] [ transgression ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

uniformisation

Lorsque, après avoir dominé les femmes et les jeunes, les hommes se sont donné comme projet de soumettre la nature, et de se soumettre à un seul Dieu, ils ont institué un nouvel "imaginaire social", de nouvelles représentations de leur raison de vivre et de mourir, et que celles-ci, dans leur logique, conduisent à soumettre le dernier maillon qui manque à la chaîne : l’homme-semblable, celui qui vit sur la même terre, parle la même langue, partage les mêmes croyances, jusqu’au jour probable où les dominants, pris dans cet effort, se trouveront eux-mêmes ligotés par ce qu’ils ont accompli et où ils ne pourront se sortir de cet enchaînement qu’en faisant disparaître de la surface de la terre toute trace de vie […].

Auteur: Enriquez Eugène

Info: De la horde à l'Etat

[ monothéïsme ] [ mondialisation ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Une bonne sœur nous avait expliqué au catéchisme pourquoi le suicide était un meurtre.
Elle avait commencé par demander "ceux qui sont nés en pensant que c'était l'heure de naître, levez la main", puis "ceux qui ont décidé eux-mêmes de naître fille ou garçon, levez la main", et enfin "Ceux qui pensent qu'on peut mourir quand on veut ..."

Auteur: Gong Ji-Young

Info: Nos jours heureux, p. 130

[ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

suicide

Quand on y pense, c'est étrange comme il est facile de mettre fin à ses jours. C'est sans doute la décision la plus énorme qu'on puisse prendre, et elle demande si peu d'efforts. Pas besoin de remplir des formulaires, de mettre de l'argent de côté ou de suivre une formation à la fac. On se donne beaucoup plus de mal à traverser des lignes imaginaires sur le globe : ça exige des passeports, des visas et du fric. Mais si vous voulez mourir, il suffit de vous attacher une chaussette de rugby autour du cou et vous disparaissez pour toujours. Votre corps sera emporté dans un crématorium, où votre mère s'évanouira sur du Leonard Cohen en fond sonore pendant que vous retournerez à la poussière

Auteur: Brooks Ben

Info: La nuit, nous grandissons

[ autodestruction ] [ aisé ]

Commenter

Commentaires: 0

rancoeur

Le ressentiment est le poison que l'on boit en pensant tuer son ennemi.

Auteur: Mandela Nelson

Info:

[ vengeance ] [ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

Métraux fut un anthropologue suisse spécialiste des peuples d'Amérique latine, d'Haïti et de l'île de Pâques, son oeuvre touche de nombreux domaines : histoire, archéologie et ethnographie. ) Il mis fin à ses jours un 11 avril, son corps ne fut retrouvé que le 20 dans la forêt de la vallée de Chevreuse. Il avait succombé à l'absorption de barbituriques et enregistré sur un carnet les étapes de son intoxication.
Il laissa un message d'adieu, cri d'alarme et de protestation contre l'indifférence de la société envers les personnes âgées, d'une cruauté sans équivalent selon lui par rapport aux communautés qu'il avait étudiées sur la planète, et qu'il présenta comme raison de son suicide.

Auteur: Métraux Alfred

Info:

[ autodestruction ]

Commenter

Commentaires: 0

épitaphe

Quelques années plus tard, en ouvrant le journal, j’appris que Robert R. Young, après avoir avalé œufs et jambon au petit-déjeuner, était remonté dans son bureau, avait calé le canon d’un fusil à pompe dans sa bouche et s’était fait exploser la cervelle. Cela me fit sourire. Il n’y avait rien de vindicatif dans ce sourire : je n’avais jamais considéré Young comme un homme de chair et de sang. Pour moi, ce n’était qu’un petit être guilleret que je voyais sautiller en haut de Grand Central, entouré d’une escouade d’encravatés. Je n’avais jamais cru en sa réalité. Je souris car tous ceux que je connaissais à New-York Central […] pensaient que Young était un homme décidé, un homme qui allait sauver l’industrie tout entière de quelques prises de décisions bien senties, de transport intermodal, de trains ultralégers et de prestations sur tout le territoire, oui monsieur ! Et mon sourire se fit triste, puis éploré : Young, avec ce seul beau geste, était devenu vivant pour moi, était devenu un homme. Car le suicide est le plus éloquent cri du cœur de ceux qui cherchent en vain leur chemin.

Auteur: Exley Frederick

Info: Le Dernier stade de la soif

[ autodestruction ] [ révélateur ]

Commenter

Commentaires: 0