Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 73
Temps de recherche: 0.0863s

langage

Il est fréquemment indiqué que l'anglais possède deux séries de mots pour les animaux de ferme et les viandes correspondantes. Les animaux vivants sont exprimés avec des mots d'origine germanique - veau (Kalb en allemand), porc (Schwein en allemand) et bœuf (Ochse) - car les serviteurs qui les gardaient étaient les Anglo-Saxons conquis. Les noms des viandes sont d'origine romane - veau, porc et bœuf - parce que ceux qui les appréciaient étaient les maîtres normands conquérants.

Auteur: Kató Lomb

Info:

[ richesse terminologique ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

déclamation

Aristote en effet fait naître la rhétorique en Sicile lorsque, les tyrans expulsés dans le premiers tiers du Ve siècle, il convient de redistribuer à leurs propriétaires les terres qui leur avaient été confisquées. Cela ne va évidemment pas sans contestation, et c’est donc dans un cadre procédurier que se fait jour la nécessité d’une technique de la parole, qui évite de régler les conflits par la force physique.

Auteur: Gardes Joëlle

Info: La rhétorique

[ éloquence ] [ origine ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langue de bois

Ces messieurs croient avoir changé les choses quand ils en ont changé les noms. Voilà comment ces profonds penseurs se moquent du monde.

Auteur: Engels Friedrich

Info: Dans "De l'autorité"

[ atténuation ] [ évitement sémantique ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

croyances

Les premiers humains, débordaient de questions sur la nature mais avec une compréhension limitée de sa dynamique, ils expliquaient alors les choses en termes d'entités surnaturelles ou autres personnages-animaux qui provoquaient les sécheresses, les inondations et autres fléaux...

Auteur: Goodenough Ursula W.

Info: "The Sacred Depths of Nature", p.12, Oxford University Press, USA (2000).

[ imagination ] [ historique ] [ causes-effets ] [ religion ] [ source ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

corrélation

La loi de causalité n'est ni vraie ni fausse. Il s'agit plutôt d'un principe heuristique, d'une balise - une balise, à mon avis, notre repère le plus précieux - pour nous aider à nous orienter dans un dédale déconcertant d'événements et nous montrer la direction dans laquelle la recherche scientifique doit avancer afin d'obtenir des résultats fertiles.

Auteur: Planck Max

Info: Scientific Autobiography and Other Papers. The Concept of Causality in Physics (p. 149) Philosophical Library. New York, New York, USA 1949

[ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

méthodes

Si la connaissance ne suivait aucune règle, il n'y aurait rien de bon dans la compréhension ni dans la matière comprise, et rester dans l'ignorance serait du plus grand bien.

Auteur: Lulle Raymond Ramon Llull

Info: "Mind as Machine: A History of Cognitive Science". Book by Margaret Boden (Vol 1. p. 56), 2006

[ raison ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

nécessité

Le philosophe produit des idées, le poète des poèmes, l’ecclésiastique des sermons, Le professeur des traités… Le criminel produit des crimes.

Si on regarde de plus près les rapports qui existent entre cette dernière branche de production et la société dans son ensemble, on reviendra de bien des préjugés.

Le criminel ne produit pas que des crimes : c’est lui qui produit le droit pénal, donc le Professeur de droit pénal, et donc l’inévitable traité dans lequel le professeur consigne ses cours afin de les mettre sur le marché en tant que "marchandise".

Il en résulte une augmentation de la richesse nationale, sans parler de la satisfaction intérieure que selon le professeur Roscher, témoin autorisé, le manuscrit du traité procure à son auteur.

Plus : le criminel produit tout l’appareil policier et judiciaire : gendarmes, juges, bourreaux, jurés, etc., et tous ces divers métiers, qui constituent autant de catégories de la division sociale du travail, développent différentes facultés de l’esprit humain et créent en même temps de nouveaux besoins et de nouveaux moyens de les satisfaire.

La torture, à elle seule, a engendré les trouvailles mécaniques les plus ingénieuses, dont la Production procure de l’ouvrage à une foule d’honnêtes artisans.

Le criminel crée une sensation qui participe de la morale et du tragique, et ce faisant il fournit un « service » en remuant les sentiments moraux et esthétiques du public.

Il ne produit pas que des traités de droit pénal, des codes pénaux et, partant, des législateurs de droit pénal : il produit aussi de l’art, des belles-lettres, voire des tragédies, témoins non seulement La Faute de Müllner et Les Brigands de Schiller mais aussi Œdipe et Richard III.

Le criminel brise la monotonie et la sécurité quotidienne de la vie bourgeoise, la mettant ainsi à l’abri de la stagnation et suscitant cette incessante tension et agitation sans laquelle l’aiguillon de la concurrence elle-même s’émousserait. Il stimule ainsi les forces productives.

En même temps que le crime retire du marché du travail une part de la population en surnombre et qu’il réduit ainsi la concurrence entre travailleurs et contribue à empêcher les salaires de tomber au-dessous du minimum.

La lutte contre la criminalité absorbe une autre partie de cette même population. Ainsi le criminel opère une de ces "compensations" naturelles qui créent l’équilibre et suscitent une multitude de métiers « utiles ».

On peut démontrer par le détail l’influence qu’exerce le criminel sur le développement de la force productive :

- Faute de voleurs, les serrures fussent-elles parvenues à leur stade actuel de perfection ?

- Faute de faux-monnayeurs, la fabrication des billets de banque ?

- Faute de fraudeurs, le microscope eût-il pénétré les sphères du commerce ordinaire (voir Babbage) ?

La chimie appliquée ne doit-elle pas autant aux tromperies et à leur répression qu’aux efforts Légitimes pour améliorer la production ?

En trouvant sans cesse de nouveaux moyens de s’attaquer à la propriété, le crime fait naître sans cesse de nouveaux moyens de la défendre, de sorte qu’il donne à la mécanisation une impulsion tout aussi productive que celle qui résulte des grèves.

En dehors du domaine du crime privé, le marché mondial serait-il né sans crimes nationaux ?

Et les nations elles-mêmes ?

Et depuis Adam, l’arbre du péché n’est-il pas en même temps l’arbre de la science ?

Auteur: Marx Karl

Info:

[ croissance économique ] [ développement culturel ] [ paradoxe ] [ ironie ] [ causes-effets ] [ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

chiffre choc

En France, avec une dette publique qui affleure 100% du PIB, chaque citoyen, bébés et SDF compris, est redevable d’environ 38 000 euros à des créanciers qu’il ne connaît pas : c’est la dette que l’Etat a contractée pour son compte.

Auteur: Bouchard Jean-François

Info: Dans "L'éternelle truanderie capitaliste", pages 161

[ dette virtuelle ] [ pouvoir démagogique ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

chair-esprit

La conscience.... Je pense qu'on devrait la voir comme quelque chose qu'on fait.

Auteur: Alva Noë

Info: "You Are Not Your Brain: Interview With Alva Noe, Ph.D". Interview with Deepak Chopra on Sirius XM Radio, www.huffingtonpost.com. April 25, 2009

[ unicité ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

coûts cachés

Ce serait bien si, en face de chaque ligne de cotisation sociale sur la fiche de paie, on avait aussi une colonne qui décrivait ce que ça impliquait. Comme ça, quand un énième connard essaierait de baisser les chaAÂAarges en présentant ça comme un progrès, on verrait aussi l’augmentation du temps d’attente aux urgences en face des cotisations maladie, l’augmentation de l’âge de départ à la retraite en face de la CSG, etc.

Auteur: Simon Giraudot

Info: https://grisebouille.net/baisse-de-charges/

[ contrepartie ] [ hypocrisie ] [ causes-effets ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson