Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 402
Temps de recherche: 0.4633s

perdu

Nous avons une grande force, [...] c'est de ne pas savoir exactement ce que nous voulons. De l'incertitude profonde des desseins naît une étonnante liberté de manoeuvre.

Auteur: Anouilh Jean

Info: Becket

[ errer ] [ ouverture ]

 

Commentaires: 0

statistiques

A long terme, la réalisation d'un événement improbable tend vers la certitude.

Auteur: Largeault Jean

Info:

[ logique ]

 

Commentaires: 0

assurance

La maturité est la capacité à supporter l'incertitude.

Auteur: Finley John Huston

Info:

[ adulte ]

 

Commentaires: 0

bavard

Et la jeune femme parlait, soulageant sa peine dans la certitude de ma sympathie : elle parlait comme on boit quand on a soif.

Auteur: Conrad Joseph Teodor Korzeniowski

Info: Au coeur des ténèbres

[ confession ] [ se vider ]

 

Commentaires: 0

mathématiques

Après avoir examiné les écrits d'Archimède on comprend très bien pourquoi, dans les périodes antiques, "une équation d'Archimède" constituait un problème trop profond pour que les esprits ordinaires d'alors puissent le comprendre, et combien "une équation d'Archimède" est devenue synonyme de certitude incontestable.

Auteur: Cajori Florian

Info:

[ histoire ] [ progrès ]

 

Commentaires: 0

médias

La contribution des nouveaux langages de la représentation à l'extermination douce du sens
"Les nouveaux langages de la représentation : ceux de l'information en direct, de l'actualité c'est à dire du flash et du gros plan - un attentat terroriste + une inondation + un viol + une exposition de peinture, tout se vaut - ceux de la publicité ou culte de la nouveauté, c'est à dire de ce qui est immédiatement identifiable, ceux de la performance sportive ou commerciale (ou au contraire du malheur) font trop de bruit et vendent trop de camelote pour être considérés comme "la réalité". Car "la réalité", exhibe et illuminée au néon, scotchée avec une étiquette indiquant le prix, enveloppée dans un emballage choc comme pour mieux nous prouver (mais surtout vous faire acheter) que ce que vous avez sous les yeux existe totalement, sans faille, sans "ombre", cette "réalité" là n'est pas la réalité. La lumière attire toujours ceux qui se réclament du dogme de la représentation, lequel est aussi celui de l'identité. Il ne leur vient jamais à l'esprit que le fait de clairement identifier, révéler à la lumière ou souligner au Stabilo tout ce qui évoque dans l'ombre, le clair-obscur, se dissimule et se dérobe dans le flou et l'incertitude de la présence - absence pourrait non pas éclairer, mais à dissiper le sens. Ce qu'il convient d'attaquer aujourd'hui - oui d'attaquer, nous y reviendrons - n'est rien moins que l'idéologie ambiante contemporaine sous toutes ses formes (économique, politique, esthétique) qui a le culot inouï de se faire passer pour réelle - et y parvient - alors qu'elle n'est que la redondance de l'univers déréalisant dans lequel nous évoluons : celui de l'hyperpositivité, de l'hyperprotection, de l'hyperexclusion, de l'hyperréalisme, l'univers de l'accomplissement même du sens dans un éternel présent au sein duquel plus rien ne peut advenir. Le monde est si plein qu'on y étouffe... Nous pouvons seulement imiter un geste antérieur, déclare Sherry Levine qui, afin de faire saisir cet arrêt du sens dans lequel il n'y a plus que des images d'images infiniment recyclées, procède à la reprographie de reproductions d'oeuvres d'art.

Auteur: Laplantine François

Info: Je, nous et les autres, Être humain au-delà des appartenances, Editions Le Pommier, 1999, pp. 129-130

[ vingtième siècle ] [ insignifiant ]

 

Commentaires: 0

enfance

Aujourd'hui encore, après toutes ces années, j'ai de la peine en repensant aux sentiments que ma mère m'inspira ce jour-là. Je vis avec une clarté confondante que je ne comptais pas le moins du monde à ses yeux. J'étais son troisième enfant, une fille de surcroît- c'est-à-dire sans valeur - et trop insignifiante pour qu'elle perde son temps à s'occuper de moi avant d'avoir la certitude que je passe le cap de mes jeunes années.

Auteur: See Lisa

Info: Fleur de Neige

[ effroi ] [ abandon ]

 

Commentaires: 0

mort

Mais j'adore les cimetières. Cela fait des années que je vis dans un monde où l'on ne sait pas qui est qui, où est la vérité et où est le mensonge, et encore moins quelle est ton espérance de vie... Ici au moins, on se sent entouré de certitude, de la plus grande des certitudes...

Auteur: Fuentes Leonardo Padura

Info: L'homme qui aimait les chiens, p 337

[ conclure ] [ sépulture ]

 

Commentaires: 0

révolte

Tout en Laura, de son pantalon en toile déchiré et froissé à sa manière de fumer, tenant ses cigarettes au creux de sa paume comme un hooligan à un match de foot, soulignait cette qualité que Daniel trouvait particulièrement captivante chez une femme - la certitude que, s'il la présentait à ses parents, ils la mépriseraient.

Auteur: Chalmers Robert

Info: Une vie en chute libre

[ adolescence ] [ copine ]

 

Commentaires: 0

au revoir

[...] Celui qui part n'est pas disposé à la gaîté. Quitter un pays avec la certitude de ne plus le revoir est pénible. Vous regardez en arrière, et vous trouvez que cette époque ou cet épisode de votre vie est clos à jamais. C'est un peu l'avant-goût de la mort ; de toute façon, c'est un moment solennel qui invite à la réflexion [...].

Auteur: Hübner Joseph Alexandre comte de

Info: Promenade autour du monde, 1871, tome 2, p.27, trad. ?, Hachette, Paris, 1875

[ séparation ] [ tristesse ]

 

Commentaires: 0