Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 994
Temps de recherche: 0.7622s

transcendance

L'absolu ne se livre que dans le jeu du retrait et de la donation. Il est donc toujours présent à chaque étape du chemin de la conscience.

Auteur: Levêque Jean

Info: Abécédaire de la Philosophie

 

Commentaires: 0

vérité

Le chemin des paradoxes est le chemin du vrai.

Auteur: Wilde Oscar

Info: Le Portrait de Dorian Gray

 

Commentaires: 0

positiver

On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin.

Auteur: Goethe Johann Wolfgang von

Info:

[ tirer profit ]

 

Commentaires: 0

équilibre

La vertu est un moyen terme entre deux vices et à mi-chemin des deux.

Auteur: Horace

Info: Epîtres, I, XVIII, 9

 

Commentaires: 0

vivre

Le chemin de l'Amour s'appelle Sacrifice.

Auteur: Balaguer Josemaria Escriva de

Info:

[ mourir ]

 

Commentaires: 0

action

Comme ils étaient en chemin, ils entrèrent en un certain bourg. Et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison. Cette femme avait une soeur, nommée Marie, qui s'assit aux pieds du Seigneur et qui écouta ses enseignements. Marthe allait de tous côtés, occupée à divers travaux. Alors elle s'approcha de Jésus et dit : - Seigneur! Ne considères-tu point que ma soeur me laisse servit toute seule? Dis-lui donc qu'elle vienne m'aider.
Et le Seigneur lui répondit : - Marthe! Marthe! Tu te mets en peine et tu t'embarrasses de plusieurs choses. Marie, quand à elle, a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ôtée.

Auteur: La Bible

Info: Luc, X, 38-42

[ discussion ]

 

Commentaires: 0

écriture

L'espace poétique, l'espace du poème. Je le situe sur l'autre versant, en dehors des chemins ordinaires, ... la lisière du vide et du silence. Là où il est permis de parler pour celui qui comprend l'allusion. Là où se fondent et se confondent l'origine et la fin; où se rencontrent. celui qui dit l'Etre et celui qui nomme le Sacré, le Plus Haut, la Sérénité. L'espace du poème se situe toujours ailleurs, hors lieu géométrique, hors dimension. Dans l'achèvement de quelque chose.

Auteur: Hons Gaspard

Info:

[ transcendance ]

 

Commentaires: 0

songe

Je n'ai plus qu'un rêve, un rêve unique et qui est nécessairement toujours un cauchemar : c'est un départ pour un endroit vague et la perte au chemin de fer de mes bagages, de mon argent, de mes paletots et, au milieu de l'anxiété produite par ces terribles découvertes et surtout la crainte du froid en voyage, la soudaine mise en marche du train.

Auteur: Goncourt Edmond

Info: mémoires 15 janvier 1887

[ perdu ]

 

Commentaires: 0

poème

Ce que n'a pas le gazouillement de l'oiseau,
Ni la fontaine de perle,
Je l'ai trouvé en toi, toi mon gazouillis, mon enfant,
Je l'ai trouvé en ton balbutiement.

Ce que j'ai cherché incessamment de coeur en coeur, endeuillé,
Mon enfance immortelle,
Je l'ai trouvée en toi, me moquant de ma peine,
Avec toi, je demeure un enfant.

Tous les astres que mes mains n'ont pas atteints,
Tous les miracles, crois-le,
Le bourgeonnement sacré de mes rêves,
Je les ai trouvés dans tes menottes.

En toi j'ai trouvé ma lyre délicate,
Tous mes jours perdus.
Toi tu es ma sainte langue maternelle en marche,
Mon petit, toi ma nation renaissante.

Tous les trônes que je n'ai pas gravis, tu les graviras,
Toi tu les graviras, mon enfant,
Mes Massis, tu les verras aussi de l'autre côté,
Mes siècles futurs t'appartiennent.
***
Dans les roses, mon enfant, toi, oublie-moi ;
Mais si l'épine te pique, appelle ! Moi, je viendrai.

Sous le soleil, dans la lumière, toi, oublie-moi ;
Mais si ton chemin s'assombrit, appelle ! moi, je viendrai.

Où que je sois, dans la bataille ou sous la terre,
Quand tu tomberas dans la souffrance, appelle-moi, je viendrai...

Auteur: Shiraz Hovannès

Info: A non Sipanig, Trad. Louise Kiffer-Sarian

[ paternité ]

 

Commentaires: 0

Zen

Le grand sentier n'a pas de portes,
Des milliers de chemins mènent à lui.
Lorsqu'on franchit ce seuil sans porte,
On chemine librement entre le ciel et la terre.

Auteur: Mumon Roshi

Info:

 

Commentaires: 0