Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.07s

humour

Le temps n'est plus où les femmes se laissaient clouer le bec. Qu'on tente de leur encombrer la bouche, elles trancheront désormais le problème.

Auteur: Marienské Héléna

Info: Le Degré suprême de la tendresse, p. 9

[ anthropophage ] [ fellation ]

 

Commentaires: 0

apesanteur

La gueule de bois dans l'espace ça marche pas comme sur Terre : il n'y a rien pour te clouer au sol. Quand la pièce donne l'impression de tourner, c'est parce qu'elle tourne.

Auteur: Smythe James

Info: Le voyageur

[ gdb ] [ humour ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

conservatisme

C'était le genre de comportement qui ne pouvait se produire que lorsque les gens se retrouvaient piégés depuis des milliers d'années, fixant les mêmes points de vue, fétichisant tout ce qui les entourait, tournoyant en spirale vers la complète folie de la religion. Vous n'aviez pas besoin de portes et de fils barbelés pour faire une prison. Ce genre de convivialité pouvait vous clouer au sol bien plus efficacement. 

Auteur: Egan Greg

Info: Trad Mg

[ formatage sociétal ] [ sociologie religieuse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

catastrophe

...mais il ne servait plus à rien maintenant de barricader quoi que ce soit car l'eau se déversait en un énorme et unique torrent. Noire, épaisse, elle emportait avec elle des troncs d'arbre, des animaux, des charrettes aux brancards arrachés et elle les précipitait contre les portes jusqu'à en déclouer les planches. Pour qui cette cloche sonnait-elle encore, on n'en savait rien, tellement le vacarme était plus fort, plus forts les hurlements de ceux qui s’appelaient d'une maison à l'autre ou criaient au secours au milieu des mugissements des bêtes emportées par ce torrent de boue.

Auteur: Loy Rosetta

Info: Les routes de poussière

[ inondation ] [ brouhaha ]

 

Commentaires: 0

guerre

Près de Limoges, le maquis de l'instituteur Guingouin recherchait le milicien Peyretout. N'arrivant pas à s'en saisir, il enleva Mme Peyretout, la viola, la tortura, la tua, la scalpa et comme les Comanches, les maquisards clouèrent le trophée sur la porte de la maison Peyretout à Saint-Martial de Landouze. Mme Fornelli, de Guéret, Mme Deleyt de Bussières-Dunoises connurent le même sort: tuées à la place de leur mari, à cause de leur mari et personne n'a oublié le massacre de Voiron. La Résistance voulait supprimer le responsable local de la Milice : l'instituteur laïc Jourdan. Une nuit, les héros s'activèrent et ne firent pas le détail. Ils pénétrèrent chez Jourdan et le tuèrent, ainsi que sa famille. Neuf personnes au total, dont un bébé au berceau.

Auteur: Brigneau François

Info: Mon après-guerre

[ épuration ] [ vengeance ] [ barbarie ] [ oeil pour oeil ]

 

Commentaires: 0

personnage

Mrs Leach s’est amenée avec la cafetière, a posé deux tasses avec des traces de rouge à lèvres orange et d’empreintes de doigts chocolatés dessus. […]
Elle avait beau regarder Jimmy, sa figure était tournée vers moi, rapport à son œil qui dit merde à l’autre. Le malheur et le ridicule, sans compter les heures de nuit qu’elle se fadait, l’avaient transformée en zombie juste bonne à renverser le café. On aurait pu lui clouer une croix sur le front, que la bonne femme n’aurait pas changé d’expression. […] Le pantalon blanc de son uniforme godait sous ses fesses, tout taché de café et de graillon de doughnuts. Si je m’étais présenté aux élections, c’est tout à fait le genre de personne à qui j’aurais pu plaire.

Auteur: Pollock Donald Ray

Info: Knockemstiff

[ états-unis ] [ quart-monde ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

oser

Il est de l'essence du raisonnement de nous enfermer dans le cercle du donné. Mais l'action brise le cercle. Si vous n'aviez jamais vu un homme nager vous me diriez peut-être que nager est chose impossible, attendu que, pour apprendre à nager, il faudrait commencer par se tenir sur l'eau, et par conséquent savoir nager déjà. Le raisonnement en effet me clouera toujours à la terre ferme. Mais si, tout bonnement, je me jette à l'eau sans avoir peur, je me soutiendrai d'abord sur l'eau, tant bien que mal, en me débattant contre elle et peu à peu je m'adapterai à ce nouveau milieu, j'apprendrai à nager. Ainsi, en théorie, il a une espèce d'absurdité à vouloir connaitre autrement que par l'intelligence ; mais, si on accepte franchement le risque, l'action tranchera peut-être le noeud que le raisonnement à noué et qu'il ne dénouera pas.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'évolution créatrice, pp 193 et 194

[ comprendre ] [ avancer ] [ chair-esprit ] [ réalité ] [ découvrir ] [ risquer ]

 

Commentaires: 0

france

A leur franchise, à leur fougue naturelle les Gaulois joignent une grande légèreté et beaucoup de fanfaronnade, ainsi que la passion de la parure, car ils se couvrent de bijoux d'or, portent des colliers d'or autour du cou, des anneaux d'or autour des bras et des poignets, et leurs chefs s'habillent d'étoffes teintes de couleurs éclatantes et brochées d'or. Cette frivolité de caractère fait que la victoire rend les Gaulois insupportables d'orgueil, tandis que la défaite les consterne. Avec leurs habitudes de légèreté, ils ont cependant certaines coutumes qui dénotent quelque chose de féroce et de sauvage dans leur caractère, mais qui se retrouvent, il faut le dire, chez la plupart des nations du Nord. Celle-ci est du nombre : au sortir du combat, ils suspendent au cou de leurs chevaux les têtes des ennemis qu'ils ont tués et les rapportent avec eux pour les clouer, comme autant de trophées, aux portes de leurs maisons. Posidonies dit avoir été souvent témoin de ce spectacle, il avait été long à s'y faire, toutefois l'habitude avait fini par l'y rendre insensible. Les têtes des chefs ou personnages illustres étaient conservées dans de l'huile de cèdre et ils les montraient avec orgueil aux étrangers, refusant de les rendre même quand on voulait les leur racheter au poids de l'or.

Auteur: Thollard Patrick

Info: La Gaule selon Strabon : du texte à l'archéologie : Géographie, livre IV, traduction et études

[ historique ]

 

Commentaires: 0