Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 47
Temps de recherche: 0.0845s

excrément

À mon tour, pour ne pas qu'a s'perde,
J'vas vous donner mon opinion
Sur la neige : On dirai d'la merde
Qui fait sa première communion.

Auteur: Jouy Jules

Info: La Neige

[ contraste ]

 

Commentaires: 0

alcool

Le vin crée une triple communion... Communion avec la terre dont il est issu, communion avec soi-même quand on le goûte, communion avec les autres quand on en parle.

Auteur: Claudel Paul

Info:

[ ternaire ] [ triade ]

 

Commentaires: 0

existence

Mon mysticisme est non seulement dans le sentiment du mystère, mais aussi dans ma relation à ce qui fait la poésie de la vie, un mode de vivre dans la participation, l'amour, la ferveur, la communion, l'exaltation, la fête, l'ivresse, la liesse et qui culmine en extase. C'est l'expérience de ce que Max Scheller appelle la " faculté de fusion avec le courant de vie universelle, qui rattache les uns aux autres les hommes en tant qu'unités vitales".

Auteur: Morin Edgar

Info: Mes démons. op. cit., Mystère p. 330

[ bouillonnement ] [ grégaire ]

 

Commentaires: 0

spéculations

L'idée d'un principe organisateur est aussi, on l'a vu, à la base des théories vitalistes. Selon Henri Bergson, un "élan vital" pousse les systèmes biologiques à s'organiser et à se développer de façon créative et performante. D'autres penseurs ont ajouté une dimension religieuse à ce principe organisateur. Ainsi, le jésuite français, théologien et paléontologue, Pierre Teilhard de Chardin pensait que l'évolution des espèces vivantes tendait vers un stade final qu'il appelait "point Oméga" et qui représentait à ses yeux la communion avec Dieu.

Auteur: Trinh Xuan Thuan

Info: Le chaos et l'harmonie, France Loisirs, 1998

[ source ] [ organisation ] [ sciences ] [ parapsychologie ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-femmes

Violentes, rouges, aux lèvres et aux pommettes, continuellement pressées, il me semble les avoir toujours vues en train de trisser, à peine le temps de stopper sur le trottoir, serrer contre elles leur sac à provisions pour se baisser et m'embrasser sec avec un sonore, qu'est-ce que tu deviens la fille ? Pas de débordement de tendresse non plus, pas de ces bouches en cul de poule, petits yeux voilés de cajolerie pour s'adresser aux enfants. Des femmes un peu raides, brutales, aux colères éclatantes de gros mots et qui, à la fin des repas de famille, aux communions, pleurent de rire dans leur serviette. Ma tante Madeleine en montrait même le fond plissé de sa culotte rose. Je ne me souviens pas d'une seule le tricot à la main ou piétinant devant des sauces, elles sortaient de leur buffet les assortiments de charcuterie et la pyramide de papier blanc du pâtissier tachée de crème. La poussière, le rangement, elles s'en battaient l'œil, s'excusaient tout de même, pour la forme, "faites pas attention à la maison", disaient elles. Pas des femmes d'intérieur, rien que des femmes du dehors.

Auteur: Ernaux Annie

Info: La femme gelée, Pages 14-15, Folio, 2018

[ simples ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

repli sur soi

La communauté, si elle crée l’illusion rassurante d’un lien social renoué en dépit des failles que la technologie ne cesse d’ouvrir entre nous, érige au contraire des murs infranchissables. Assigné à une identité d’appartenance l’individu se trouve amputé de sa singularité – qui n’est pas un isolement, mais un enracinement dans une expérience propre. Il n’est plus unique, mais représentant – des musulmans/juifs/catholiques/athées ; des hommes/femmes/trans ; des valides/handicapés ; des Blancs/Noirs/Arabes/Asiatiques, etc. (rayer les mentions inutiles). Cette assignation à une catégorie lui interdit l’accès à l’universel, qui ne s’ouvre à chacun que par le biais de son enracinement. […]
L’art est, parmi les expériences qui nous sont données de vivre, une des voies d’appréhension les plus radicales de l’universel. Quand, de la rencontre entre la parole subjective de l’artiste et la subjectivité de celui qui la reçoit, naît la révélation d’une communion d’expérience.

Auteur: PMO Pièces et main-d'oeuvre

Info: Dans "Techno, le son de la technopole", pages 48-49

[ peur de l'autre ] [ identitarisme ] [ cocooning ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

art pictural

Pour qu’un tableau plutôt qu’un autre pénètre en l’homme et devienne part de son âme et de sa vie, il ne suffit pas que ce tableau soit beau. Il doit y avoir à cet instant quelque chose de beau, de pur en l’homme également, c’est comme un amour partagé, un instant de communion, de rencontre entre l’homme et le monde dans lequel il est heureux et malheureux.

Auteur: Grossman Vassili

Info: La paix soit avec vous

[ rencontre ] [ synchronisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

lecture

Je crois que, comme l'acte érotique, le fait de lire devrait être fondamentalement anonyme. Nous devrions pouvoir entrer dans un livre ou dans un lit de la même façon qu'Alice traverse la forêt du miroir, sans emporter avec nous les préjugés de notre passé et en abandonnant pour cet instant de communion nos harnachements sociaux. Que nous lisions ou que nous faisions l'amour, nous devrions être capables de nous perdre dans l'autre, en qui - j'emprunte à Saint-Jean cette image - nous sommes transformés : de lecteur en auteur en lecteur, d'amant en amant en amant. "Jouir de la lecture", disent les Français, qui ont le même mot pour signifier atteindre l'orgasme et prendre plaisir.

Auteur: Manguel Alberto

Info: Dans la forêt du miroir : Essai sur les mots et sur le monde

[ union ] [ fusion ] [ couple ]

 

Commentaires: 0

justification pour prendre congé au travail

Lundi soir, 18heures 30. Bonjour à tous, j'ai reçu un appel bouleversé de maman expliquant que ma tante la plus proche, presque ma deuxième mère, avait été conduite à l'hôpital dans un état désespéré. Affolé je suis immédiatement parti pour la voir à Orléans..... Quand je suis arrivé à l'hôpital vers 10 h je n'ai pas pu la voir et ai passé la nuit entière dans la salle d'attente avec mes parents, mon oncle et plusieurs autres membres de famille. Ce fut une nuit de communion, peut-être la plus longue nuit de ma vie. Il n'y eu pratiquement aucun mot échangé... nous nous sommes simplement appuyés les uns sur les autres, avec juste quelques larmes de crainte et de tristesse... J'ai finalement pu la voir hier matin et quand je l'ai vue dans la salle des urgences il fut très difficile de ne pas m'effondrer. Il y avait plus de tubes qui sortaient d'elle qu'on pourrai compter, avec les bipbips des machine et du poumon électrique qui l'aide à respirer. C'était hyper impressionnant... l'infirmière m'a expliqué que depuis son arrivée elle glissait de l'inconscience au délire. Et la chose la plus dingue c'est que personne ne sait vraiment ce qui cloche médicalement. En m'approchant du lit j'ai eu une prière silencieuse et ai saisi sa main. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle a ouvert ses yeux vers moi et c'est avec un immense soulagement j'ai pu voir de l'amour et de la vie dans ses yeux. Voilà, c'est très certainement la dernière fois que je l'ai vue. J'ai passé le reste de la journée d'hier à l'hôpital et suis rassuré d'avoir pareille famille, stupéfié de la façon dont nous sommes tous venus ensemble pour elle. Plusieurs de mes parents vont arriver ce matin de San Francisco et d'Australie et seront, si tout va bien, bientôt à ses côtés. Ma tant est toujours aux soins intensifs nous espérons tous pour bientôt de bonnes nouvelles. J'ai appelé Emma lors de mon voyage de retour. Mais ne sais pas si elle a reçu le message. J'espère que mon absence n'aura pas causé trop de problèmes, mais je n'avais pas le choix de ma décision. La famille est et sera toujours la chose la plus importante de ma vie, particulièrement si c'est probablement la dernière fois que j'en vois un membre proche. Merci de votre compréhension.

Auteur: Internet

Info:

[ humour ] [ boulôt ]

 

Commentaires: 0

isolement

Les ermites ne sont pas des isolés, mais une communion de solitaires.

Auteur: Saint-Thierry Guillaume de

Info:

[ anachorète ] [ méditation ]

 

Commentaires: 0