Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0271s

divinité

Dieu : comme une force obscure : esprit ? amour peut-être... qui agirait en poussant une matière source minérale et gazeuse à se combiner avec d'autres éléments sibyllins afin de pouvoir "bouger". Tirant de ses tâtonnements des conclusions mémorisées et ouvertes qui, mises à profits, tenteraient d'aller vers toujours plus d'autonomie, par complexification et apparition de la conscience. Une autonomie qui devrait permettre de s'affranchir dans une certaine mesure de notre planète roche-mère. Bref, l'histoire de l'homme.. pour ce que je puis en juger !

Auteur: Mg

Info: 2007

[ définition ] [ gravitation ] [ anthropomorphisme ]

 

Commentaires: 0

question

Nous pensons que la vie est un processus d'exploration qui va vers la complexification.
Il y a t'il consolidation à un certain moment ? Je ne le crois pas. Du moins pas au niveau de la réalité physique telle que nous nous la représentons à ce jour.
Mais pourquoi pas une consolidation à un autre niveau ?
Ou erreur totale. Cette notion de consolidation n'ayant aucun sens au plan global...

Auteur: Mg

Info: 19 mai 2013

[ génétique ] [ spéculation ]

 

Commentaires: 0

binarisme

Comme on comprend maintenant les mathématiques, chaque branche - ou, si vous préférez, chaque problème - n'est que l'étude des relations d'une collection d'objets reliés - sans éléments ni caractères distinctifs - n'est leurs noms ou lettres de désignation. Ces objets sont communément appelés points ; mais pour supprimer toute notion de relations spatiales, il peut être préférable de les nommer monades. Les relations entre ces points sont de simples complexifications de relations élémentaires de deux types différents, que l'on peut appeler connexion immédiate et non-connexion immédiate. Toutes les monades, excepté celles qui servent d'intermédiaires pour les connexions, ont des désignations distinctes.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: Mathematical Monads (23 Janvier 1889) publié dans Writings of Charles S. Peirce : édition chronologique (1982) éditée par Max Harold Fisch, Vol. 6, p. 268

[ abstraction ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

xyloglotte

Xyloglotte signifie en grec : langue de bois. C'est une langue nouvelle reposant sur le concept incontournable du complexificationnage. L'idée maîtresse s'exprime et se comprend aisément : pourquoi, comme le disait autrefois mon prof de math, se compliquer la vie à faire simple alors qu'il est si simple de faire compliqué ? Alors s'il existe des mots et des expressions compréhensibles par le commun des mortels, quoi de plus distrayant que de les rendre abscons ? Vous en avez rêvé, je l'ai fait.

On pourra aussi s'essayer au Logotron, qui fonctionne peu ou prout sur les mêmes bases. Il fut mis sur pieds par Jean-Pierre Petit il y a déjà fort longtemps, avec pour but principal de rigoler un bon coup.

Auteur: Internet

Info: http://www.cledut.net/xylo.htm. Légèrement modifié et compilé par FLP

[ néologisme ]

 

Commentaires: 0

question

On dirait bien que la vie va vers la complexification, même si dans son "parcours" il y a maints exemples de retours en arrière ou de simplifications. Il n'en reste pas moins qu'on peut voir de la matière "simple" qui crée des bactéries, puis des insectes et ainsi de suite, composant - comme par tâtonnement - des organes toujours plus sophistiqués ou pointus ou sensibles... l'émergence de l'oeil est un exemple... émergence qui nous aura ouvert, à nous autres animaux, une incroyable fenêtre sur l'extérieur... quel sera alors le (ou les) futur nouveau sens.. pour autant que notre espèce perdure ?

Auteur: MG

Info: 1997

[ spéculation ]

 

Commentaires: 0

écriture

L'écriture c'est l'ouverture. Un vrai francophone comme moi peut ainsi s'y perdre avec délice, de manière plus superficielle et libre que ces écrivains au français de seconde main, c'est à dire ceux dont ce n'est pas la langue maternelle, qui ainsi, en utilisant l'idiome de manière plus simple et directe, le solidifient, le confortent et, d'une certaine manière, le recréent. Cioran, Makine, Dimitrievitch, Nancy Huston, viennent à l'esprit...
Un gars dans mon genre, nés dans l'idiome, est un peu plus perverti par les complexifications, jeux de mots, quêtes d'holographes ou autres néologismes... bref toutes tentatives d'"ouvrir" un biotope mental qui donne parfois la fausse impression d'avoir des limites. D'où ma dilection pour la quête et la compilation des choses amusantes d'une langue qui se trouve présenter un univers bien plus vaste que celui de mon métier principal : la musique.

Auteur: Mg

Info: 1 juillet 2012

[ ouverture ] [ seconde langue ] [ deuxième main ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

 

Commentaires: 0

quête

Nous ne sommes pas égaux devant le temps. Toute forme - ou structure - fait partie d'un cycle et est poussière qui retourne à la poussière ; que ce soit une planète, une goutte d'eau ou un moustique. Toutes sont mouvantes, avec des durées de vies infiniment diverses. Dans ce processus la vie fragile, très instable de par sa faculté d'adaptation, apparait, se développe et se propage, un peu comme le feu dans une forêt, investissant le temps et l'espace.
Nous pouvons donc entrevoir, hors notre existence si courte d'individu, qu'une filière de vie, parlons de notre planète, peut perdurer sur des centaines de millions d'années, ce qui est déjà phénoménal à notre échelle de conscience.
Les modèles physiques du cosmos - c'est à dire nos représentations actuelles de l'univers - semblent s'être grandement élargies, en tout cas par rapport à celles des hommes d'il y a quelques millénaires, voire quelques centaines d'années. Ces représentations actuelles s'appuient sur une science cartésienne, alors qu'elles furent pendant longtemps beaucoup plus, disons, oniriques ou mythiques. Elles sont donc actuellement "mesurées", "cataloguées", "calibrées", bref plus fouillées... Mais est-ce bien une hypothèse correcte ? Une amélioration ?
La question est de savoir si la vie, en tant qu'hyper structure de la matière, est supposée rejoindre quelque chose de spirituel - donc d'intemporel - ou si elle doit simplement affiner le catalogage de son propre environnement. Car il y a complexification, quelle que soit la manière de voir l'évolution. Mais est-ce un simple cul-de-sac ou alors la vie matérielle a-t'elle un but... doit-elle renforcer quelque "esprit", de manière à nourrir un autre continuum pour des buts qui nous échappent ?
A moins que le temps ne soit qu'simple outil, support unidirectionnel, destiné à permettre le développement de structures qui s'organisent les unes les autres de par leurs interactions, tout ceci étant peut-être même supervisé et orienté par quelque divinité locale - comme dans une éprouvette manipulée par un étudiant d'une forme de vie en regard de laquelle nous ne serions que d'improbables microbes (un peu comme dans la dernière image de "Men in black").
Ou alors est-ce juste le HASARD qui, devant l'infinitude des possibilités, aurait trouvé manière d'ouvrir son horizon d'éléments vibratoires par l'émergence quasi miraculeuse de ce subtil équilibre que nous appelons la vie. Une vie qui aurait comme l'impression de s'auto observer et donc prendrait conscience de sa propre existence. Par là même elle créerait le temps. Cet HASARD s'appellerait alors : Dieu.

Auteur: Mg

Info: 2 août 2009

[ question ] [ chair ] [ esprit ] [ religion ] [ extraterrestres ] [ indéterminisme ] [ théologie ]

 

Commentaires: 0