Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 1548
Temps de recherche: 1.1324s

rapports humains

Il y a telle supériorité, telle prétention qu'il suffit de ne pas reconnaître pour qu'elle soit anéantie, telle autre qu'il suffit de ne pas apercevoir pour la rendre sans effet.

Auteur: Chamfort Nicolas de

Info:

[ ignorer ] [ détruire ] [ anihiler ] [ indifférence ]

 

Commentaires: 0

question

Aux vertus qu'on exige dans un domestique, votre excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d'être valets ?

Auteur: Beaumarchais

Info: Le Barbier de Séville, 1775

 

Commentaires: 0

suggestion

M Leuret, le médecin des fous, est en train de devenir fou. La contagion de la folie a ceci de remarquable que ne se communiquant pas par le toucher comme la peste, la rage, la vérole, etc., ne se communiquant pas par l'air respirable comme le typhus, le choléra, la fièvre jaune etc., la maladie se communique évidemment par l'imagination. Troisième agent morbide, troisième véhicule à contagion auquel les médecins n'avaient pas pensé. Plus on ira, plus on reconnaîtra que les maladies peuvent naître, empirer, guérir par l'imagination. Beaucoup de remèdes, beaucoup de systèmes médicaux sont efficaces par cela seul que le malade y croit. En médecine comme en autre chose, la foi sauve. Ceci n'est qu'une vue jetée de côté sur une immense question ; j'y reviendrai.

Auteur: Hugo Victor

Info: Choses vues, Histoire, OEuvres complètes, Laffont, Bouquins 1987 <16 décembre 1847 p.657>

 

Commentaires: 0

zen

En ultime analyse, toute chose n'est connue que parce que l'on veut croire la connaître.

Auteur: Koan zen

Info:

[ illusion ]

 

Commentaires: 0

routine

L'habitude est une seconde nature, elle nous empêche de connaître la première dont elle n'a ni les cruautés, ni les enchantements.

Auteur: Proust Marcel

Info: À la recherche du temps perdu

[ automate ] [ programmation ] [ maturité ]

 

Commentaires: 0

femmes-par-femmes

On ne connaît point les femmes, elles ne se connaissent pas elles-mêmes, et ce sont les occasions qui décident des sentiments de leur coeur.

Auteur: La Fayette Madame de

Info: Zaïde

[ zen ]

 

Commentaires: 0

miroir

Quiconque a de l'amour le connaît en autrui.

Auteur: Ryer Pierre Du

Info: Les Vendanges de Suresnes, acte 2 sc. 4 p.28, inThéâtre du XVIIe siècle T. II, Gallimard/Pléaide, 1986

[ empathie ]

 

Commentaires: 0

soleil

Chaque ombre à son âme reconnaît la lumière.

Auteur: Tzara Tristan

Info:

[ centre ] [ conscience ]

 

Commentaires: 0

utopie

C'est de tout coeur que je souscris à la maxime selon laquelle "le meilleur des gouvernements est celui qui gouverne le moins", maxime que j'aimerais voir suivie d'effet de manière plus rapide et plus systématique. Si on pousse le raisonnement à l'extrême, on finit par en arriver à l'idée suivante, à laquelle je crois aussi, que "le meilleur des gouvernements est celui qui ne gouverne pas du tout". D'ailleurs, lorsque les hommes y seront prêts, ils connaîtront une telle forme de gouvernement.

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Résistance au gouvernement civil, 1848, Désobéir, Bibliothèques 10/18 Éd. de L'Herne 1994 <p.45>

[ anarchie ]

 

Commentaires: 0

beauté

À son dernier cours, ou à l'avant-dernier, Valéry a donné cette définition du Beau : "Le Beau, c'est le rare." On reconnaît bien là le précieux, le fabricant de poésie qu'est Valéry. Sa définition est aussi sotte que fausse, et que néfaste à propager. Le rare, c'est le fabriqué, le maniéré, le compliqué, le torturé, l'artificiel dans toute son acception. Quand on sait que les poèmes de Mallarmé, sous leur vocabulaire quintessencié, ont pour sujet (en clair) les motifs les plus plats et ainsi ne sont rares que par leurs chinoiseries de mots et de syllabes, cela en dit long sur ce qu'entend et propose la définition de Valéry.

Auteur: Léautaud Paul

Info: Journal littéraire, Mercure de France 1986

[ vacherie ]

 

Commentaires: 0