Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 3
Temps de recherche: 0.0377s

réflexion

L’existence de la pensée ne retire rien ni n’ajoute rien à la conscience. Elle ne permet pas de déduire l’existence d’un être, ni sa non existence. L’absence de pensée n’est en aucune façon la preuve de la non-conscience de quelque chose.

Auteur: Auburn Marc - Stéphane Brice ?

Info: 0,001% l'expérience de la réalité

[ limitation ] [ raisonnement ] [ contingenté ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Il conviendrait peut-être de se demander si l’information rend compte de tout le réel, ou si la soumission de l’observateur à la flèche du temps passé-avenir n’entraîne pas pour lui, nécessairement, une vision entropique de l’univers ; c’est-à-dire si le coupable est Dieu, ou s’il n’est pas la science rationnelle, comparable à l’enfant qui brise tout ce qu’il touche et dit : "ce n’est pas moi !"

Auteur: Pichon Jean-Charles

Info: L'homme et les Dieux - l'univers secret des religions

[ limitation ] [ philosophie ] [ horizons contingentés ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

je

L'ennui, avec les lectures qui résonnent et nous parlent, est qu'elles indiquent les limitations de l'être. Elles nous (ne sommes nous pas multitude ?) montrent confinés par une époque, une éducation, des lectures... rencontres, déceptions, conformations physiques perso... Paramètres et retours d'expériences qui, réflexions faites, ne demandent qu'à être dépassés.
Voilà pourquoi la résignation me parait comme la pire des choses.

Auteur: Mg

Info: 2 février 2019, après relecture d'Ernest Junger

[ moi contingenté ] [ ego ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel