Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 1012
Temps de recherche: 0.8142s

civilisation

Notre culture a grandi comme une forêt d'essences mixtes, vigoureuse et multiforme. Elle donne sa contribution à l'air frais vital.

Auteur: Weizsäcker Richard von

Info:

[ ouverture ]

 

Commentaires: 0

vérité

La misère a un caractère universel qui transcende les cultures.

Auteur: Fergus Jim

Info: Mille femmes blanches

[ noblesse ]

 

Commentaires: 0

informatique

En leur qualité d'outil, les ordinateurs sont comme une ondulation à la surface de notre culture. En leur qualité de défi intellectuel, ils sont sans précédent dans l'histoire culturelle de l'humanité.

Auteur: Dijkstra Edsger W.

Info:

[ défi ]

 

Commentaires: 0

usa

L'attraction des Seventies fut pour moi comme un peu "à côté", un peu excentrique, un peu fausse. La musique, la mode et la culture étaient devenues stupidement exagérées et même, par la suite, implosèrent.

Auteur: Cocker Jarvis

Info:

[ vingtième siècle ] [ beat génération ]

 

Commentaires: 0

question

Supposons que nous soyons capables de partager nos opinions librement sans cette urgence compulsive d'imposer notre vue ou de nous conformer à celle d'autres sans déformation et aveuglement. Ceci ne constituerait-il pas une vraie révolution dans la culture.

Auteur: Bohm David

Info:

[ rapports humains ] [ fraternité ] [ écoute ] [ tolérance ]

 

Commentaires: 0

compilations

Les livres de citations sont un modèle élémentaire sur la façon dont la culture est perpétuée. La sagesse d'un passé banal passe dans la postérité, ajouté, éditée et modifiée par les générations suivantes.

Auteur: Andrews Robert

Info:

[ citation s'appliquant à ce logiciel ]

 

Commentaires: 0

commerce

Les gens ne se rendent pas compte de la créativité qu'il faut pour être marchand d'art. Sur le marché actuel, c'est le galeriste, et non l'artiste, qui fait le plus gros du boulot. Sans nous, il n'y aurait ni modernisme, ni minimalisme, aucun de tous ces mouvements. Les plus grandes stars de l'art contemporain seraient peintres en bâtiment ou profs de dessin dans des cours du soir. Les collections des musées s'arrêteraient à la Renaissance ; les sculpteurs en seraient encore à modeler des dieux païens ; la vidéo serait le domaine exclusif de la pornographie ; le graffiti un délit mineur et non la base d'une industrie multimillionnaire. L'art, en somme, cesserait de prospérer. Et ce parce que, dans une société post-Église, post-mécénat, ce sont les marchands qui raffinent et canalisent le fuel qui fait tourner le moteur de l'art, qui l'a toujours et le fera toujours tourner : l'argent.
De nos jours, en particulier, il y a tout simplement trop d'oeuvres en circulation pour qu'une personne lambda puisse faire le tri entre les bonnes et les mauvaises. C'est le travail du galeriste. Nous sommes des créateurs aussi, sauf que nous créons des marchés et que notre production englobe les artistes eux-mêmes. Les marchés, à leur tour, créent des mouvements, et les mouvements des goûts, une culture, le canon de l'acceptabilité : en bref, ce que nous appelons l'Art avec un grand A. Une oeuvre d'art devient une oeuvre d'art - et un artiste un artiste - dès l'instant où je vous fais sortir votre chéquier.

Auteur: Kellerman Jesse

Info: Les visages

[ beaux-arts ] [ création ]

 

Commentaires: 0

musique

La seconde mystification que cultivent les pseudo-rebelles connectés est celle que porte en elle toute "contre-culture", ce renouvellement périodique des modes, dont l'histoire a montré les bienfaits pour la dynamisation du capitalisme, vague après vague, depuis les années 1960. Au point que la différence entre contre-culture et culture se mesure en unités de temps: le passage de l'une à l'autre prend entre trois et dix ans. C'est grosso modo ce qu'il a fallu hippies pour devenir yuppies, au punk pour passer des caves de Londres aux défilés de mode (un peu plus pour être exposé à la villa Médicis à Rome, début 2011), au rap pour passer du ghetto à MTV. Lancement de courants culturels en réaction aux précédents: rien que le cycle normal de production de la marchandise. La contre-culture, c'est la recherche fondamentale de l'industrie culturelle.

Auteur: PMO Pièces et main-d'oeuvre

Info: Techno : Le son de la technopole

[ techno ]

 

Commentaires: 0

littérature

La culture belge a été importante pour moi. Le surréalisme, la touche belge ! Je songe à Jean Ray, à Louis Scutenaire, ou Marcel Mariën. (...) Ces auteurs sont un peu oubliés aujourd'hui, mais ils ont une allure belge, un ton qui n'appartient qu'à la Belgique.
En Flandre, il existe une tradition fantastique qui est opposée au traditionalisme français. (...) Il y a des brumes dans la littérature belge. Il n'y a que Malpertuis pour faire évoluer des personnages mythologiques dans une maison flamande d'aujourd'hui.

Auteur: Carrière Jean-Claude

Info: in Le Soir, quotidien belge, jeudi 1er avril 2004, rubrique, Le visiteur du Soir, page 17

[ Belgique ]

 

Commentaires: 0

colonialisme

La résistance à l'ordre et au consensus des riches s'est imposée à moi, femme noire et africaine, comme un engagement moral, intellectuel et physique de tous les instants. La raison en est l'ancienneté de l'acte d'agression et de dépossession, l'ampleur et la gravité des préjudices, qui sont matériels, mais surtout culturels et moraux.

Auteur: Traoré Aminata D.

Info: Le Monde Diplomatique, mai 2004, p. 26

[ pensée-de-femme ]

 

Commentaires: 0