Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 80
Temps de recherche: 0.0728s

générations

Il semblait à John que la grande majorité des adultes du monde passait ainsi son temps à ne pas écouter.

Auteur: Heinlein Robert A.

Info: L'Enfant tombé des étoiles

[ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rapports humains

L'infélicité (infélicity) est un problème dont héritent tous les actes/comportement ayant une caractéristique générale de rituel ou de cérémonie, en bref tous les actes conventionnels.

Auteur: Austin John Langshaw

Info: cité dans "Performativité" de James Loxley, p. 81, 2006

[ langage ] [ décalage ] [ malentendu ] [ routines brisées ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

anachronie

Nous avons vu, d’autre part, que les psychologues s’imaginent que l’homme a toujours été mentalement tel qu’il est aujourd’hui ; et ce qui est vrai des psychologues à cet égard l’est tout autant des historiens, qui apprécient les actions des hommes de l’antiquité ou du moyen âge exactement comme ils apprécieraient celles de leurs contemporains, leur attribuant les mêmes motifs et les mêmes intentions ; qu’il s’agisse donc de l’homme ou du milieu, il y a évidemment là une application de ces conceptions simplifiées et "uniformisantes" qui correspondent si bien aux tendances actuelles ; quant à savoir comment cette "uniformisation" du passé peut se concilier par ailleurs avec les théories "progressistes" et "évolutionnistes" admises en même temps par les mêmes individus, c’est là un problème que nous ne nous chargerons certes pas de résoudre, et ce n’est sans doute qu’un exemple de plus des innombrables contradictions de la mentalité moderne.

Auteur: Guénon René

Info: Le règne de la quantité, chapitre "Les limites de l'histoire et de la géographie". p127

[ biais de temporalité ] [ décalage ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

femmes-hommes

Au moment où les lexicographes masculins traditionnels s'intéressent aux mots de la mode, leurs origines sont perdues dans la nuit des temps.

Auteur: McKean Erin

Info: "Erin McKean comes to terms with fashion" by Beth Hughes, www.sfgate.com. August 6, 2012

[ différents ] [ vocabulaire ] [ éphémère ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pensée automatique

Ainsi, quand vous observez une pensée, vous êtes non seulement conscient de celle-ci, mais aussi de vous-même en tant que témoin de la pensée. A ce moment-là, une nouvelle dimension entre en jeu. Pensez que vous observez cette pensée, vous sentez pour ainsi dire une présence, votre moi profond, derrière elle ou sous elle. Elle perd alors son pouvoir sur vous et bat rapidement en retraite du fait que, en ne vous identifiant plus à elle, vous n'alimentez plus le mental. Ceci est le début de la fin de la pensée involontaire et compulsive.

Auteur: Tolle Eckhart

Info: Dans "Le pouvoir du moment présent"

[ décalage ] [ décentrement ] [ auto-observation ] [ zen ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

imagination

Je vois moins dans les choses et les paysages ce qu'ils sont que ce qu'ils me suggèrent. Je vis des instants déformés. Je devine la mer derrière la colline où elle n'est pas, j'assigne une issue au chemin qui ne mène nulle part. Je ne suis jamais exactement là où je suis, dans le temps que je vis. Une grille de références réelles ou imaginaires quadrille mon présent, mon horizon. D'où l'importance envahissante du sentiment du déjà vu, du déjà vécu ou son illusion. Je n'existe pas simplement. Il faut que quelque chose se soit déjà passé là, que quelqu'un soit passé par là. Je ne suis jamais neuf. Je ne suis jamais seul.

Auteur: Blondin Antoine

Info: Dans "Un malin plaisir"

[ décalage ] [ insatisfaction ] [ sublimation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

rapports humains

La conversation d’un grand esprit avec un esprit ordinaire, quand même leur éducation a été sensiblement la même, ressemble à un voyage que feraient ensemble un homme monté sur un cheval ardent et un piéton. Pour les deux, ce sera bientôt extrêmement fâcheux et, à la longue, impossible. A vrai dire, le cavalier peut pour un temps descendre de cheval, afin de marcher à côté de l’autre, quoique en ce cas l’impatience de sa monture lui donne beaucoup d’embarras.

Auteur: Schopenhauer Arthur

Info: Le monde comme volonté et comme représentation

[ décalage ] [ dialogue ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sociologie

Si nos compétences sociales (c'est-à-dire notre capacité à assurer la coopération entre les personnes) avaient progressé pas à pas avec nos compétences techniques, il n'y aurait pas eu une autre guerre européenne.

Auteur: Mayo Elton

Info:

[ technologie ] [ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

spectateur

Vers neuf heures, lorsque je me réveillai, c’était une orgie : les marchés sont les orgies des heures matinales, et la faim, comme aurait dit Jean Paul, sonne l’ouverture du jour, comme l’amour la finale. Les pièces de monnaie firent leur entrée sur un rythme syncopé et, lentement, se pressèrent et se bousculèrent des filles avec des filets rebondis qui de tous côtés invitaient à profiter de leurs rondeurs. Mais à peine étais-je descendu tout habillé sur la place, au moment où je voulais aller sur scène, que l’éclat et la fraîcheur du spectacle avaient disparu. Je compris que tous les dons du matin, comme le lever du soleil, doivent être reçus sur des hauteurs. Et ce qui illuminait, il y a un instant encore les dés frêles du pavé, n’était-ce pas une aurore mercantile ? Elle était maintenant ensevelie sous les papiers et les ordures. Au lieu de la danse et de la musique, il n’y avait plus que l’échange et le trafic. Rien ne peut être aussi irrévocablement perdu qu’un matin.

Auteur: Benjamin Walter

Info: Dans "Weimar" in Images de pensée, pages 89-90

[ décalage ] [ animation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

parents-enfants

Au flanc de la colline, la vieille maison vermoulue, avec ses peintures écaillée, son jardin fouillis, ses baies vitrées aux fragiles armatures en bois envahies de liserons, nous étions au paradis.
Les parents n'y voyaient qu'un nid à emmerdement.

Auteur: Mg

Info: 15 avril 2017

[ décalage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel