Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 124
Temps de recherche: 0.0879s

vague à l'âme

Parmi tous les vers qui rongent la moelle de ta vie, il en est un, le plus impitoyable, plus sinueux que les rampants, plus industrieux que les taupes et plus cru que tous les lombrics, visibles et invisibles : cet Enfer terré en toi, la Tristesse.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Dans "Divagations"

[ métaphore ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

désenchantement

Les idées aussi finissent par avoir leur dimanche ; on est plus ahuri encore que d’habitude. On est là, vide. On en baverait. On est content. On a rien à causer, parce qu’au fond il ne vous arrive plus rien, on est trop pauvre, on a peut-être dégoûté l’existence ?

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Voyage au bout de la nuit

[ vacuité ] [ déprime ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

dé-tribalisation

Cette dissipation du lien communautaire pourrait être à l’origine d’une certaine dépression sociale, allant du désengagement civique jusqu’à la dépression tout court, en passant par un sentiment diffus de solitude qui tend à se généraliser à l’instar des antihéros qui peuplent les romans de Houellebecq.

Auteur: Fuchs Sylvain

Info: Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale

[ déprime collective ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pause

[l]a dépression peut être considérée comme une réaction de la nature, marquant un point d’arrêt à cette perte inutile d’énergie et donnant à la malade le temps de récupérer ses forces. Réaction pathologique, soit, mais le phénomène dépressif vient arrêter le gaspillage et permet à la personne épuisée de reprendre son souffle. L’effondrement qui accompagne une dépression est comme un retour à un stade infantile. Avec le temps, la plupart des gens récupèrent spontanément.

Auteur: Lowen Alexander

Info: Dans "La dépression nerveuse et le corps", page 34

[ introversion psychique ] [ recentrage ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

désamour

Alors que le refoulement d'une mémoire est un processus psychologique, la suppression du sentiment s'accomplit via l'atténuation d'une partie du corps par la réduction de sa motilité de sorte que le ressenti est atténué. La répression de la mémoire dépend et est liée à la suppression du sentiment ; tant qu'il persiste, la mémoire reste vivante. La suppression implique le développement d'une tension musculaire chronique dans les zones du corps où la sensation devrait être ressentie. Pour ce qui est des sensations sexuelles, cette tension se retrouve dans et autour de l'abdomen et du bassin.

Auteur: Lowen Alexander

Info:

[ déprime ] [ séparation ] [ déséquilibre physiologique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

paroxysme

Avant ma dépression, je suis passé par une phase maniaque de 5 semaines, avec une stimulation mentale croissante doublée d'une diminution du sommeil, et la quasi certitude que j'étais la première personne à comprendre ce que Ludwig Wittgenstein dit réellement.

Auteur: Trivers Robert

Info: Wild Life : Les aventures d'un biologiste évolutionnaire

[ pré-déprime ] [ témoignage ] [ surexcitation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

chair-esprit

Et je sens de nouveau avec effroi quelle substance faible, misérable et lâche doit être ce que nous appelons avec emphase, l’âme, l’esprit, le sentiment, la douleur, puisque tout cela, même à son plus haut paroxysme, est incapable de briser complètement le corps qui souffre, la chair torturée, -puisque malgré tout, le sang continue de battre et que l’on survit à de telles heures, au lieu de mourir et de s’abattre, comme un arbre frappé par la foudre.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

[ déprime ] [ prison ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

D'où viennent ces influences mystérieuses qui changent en découragement notre bonheur et notre confiance en détresse ?

Auteur: Maupassant Guy de

Info:

[ déprime ] [ déclenchement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

analogie

Dès ma première analyse d'une psychose dépressive, j'ai immédiatement été frappé par sa ressemblance structurelle avec la névrose obsessionnelle.

Auteur: Karl Abraham

Info:

[ déprime ] [ obsessif ] [ maladie mentale ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

maladie mentale

Les désorganisations progressives commencent en général chez l’adulte par une phase de dépression essentielle, qui rend compte de l’absence des tonus des instincts de vie, puis par une désorganisation de l’appareil mental [donc des identifications du sujet] dont témoigne la pensée opératoire. Le mouvement se poursuit par la désorganisation des systèmes de caractère et de comportement que révèle la diminution ou la perte des expressions instinctuelles correspondantes : c’est la vie opératoire. Surviennent enfin les désorganisations des fonctions somatiques de plus en plus archaïques sur le plan évolutif, de plus en plus fondamentales sur le plan vital. Le processus peut ainsi cheminer jusqu’à la destruction des équilibres biologiques primaires de la vie individuelle. Le temps de l’être lancé dans l’espace est alors terminé.

Auteur: Marty Pierre

Info: Les mouvements individuels de vie et de mort : essai d'économie psychosomatique

[ névrose ] [ déprime ] [ description ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel