Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 188
Temps de recherche: 0.2542s

questio

Le temps a-t-il seulement un sens, n'est-ce pas plutôt une durée qui, elle, cerne le temps, l'immobilise et lui apporte une valeur ?

Auteur: Lamarche Jacques

Info:

[ éphémère ]

 

Commentaires: 0

vivre

Tu ne peux faire rien au sujet de la durée de ta vie, mais tu peux faire quelque chose quand à sa largeur et sa profondeur.

Auteur: Evan Esar

Info:

[ élargir ] [ approfondir ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Je m'en vais dormir maintenant, pour un peu plus longtemps que d'habitude. Appelons cette durée : Eternité.

Auteur: Kosinski Jerzy

Info: trouvé par sa femme dans sa baignoire, un sac de plastique sur la tête

[ suicide ]

 

Commentaires: 0

inné-acquis

Le gène n'est rien s'il n'est pas dans un individu et cet individu est fait de cellules dans lesquelles les gènes s'expriment avec une durée, un passé, un futur plus ou moins prévisibles, mais pas toujours. Alors croire qu'avec la thérapie génétique nous allons repérer des pièces défectueuses puis qu'il suffira de les changer, quelle naïveté !

Auteur: Vincent Jean-Didier

Info:

[ sciences ] [ médecine ] [ illusion ]

 

Commentaires: 0

éphémère

Comme tout s'évanouit promptement: les corps eux-mêmes dans le monde, et leur souvenir dans la durée.

Auteur: Marc-Aurèle

Info: Pensées pour moi même

 

Commentaires: 0

météo

Le froid m'a longtemps préoccupée, en qualité d'intrigue / Récits d'explorateurs polaires, contes enfantins... Il devenait sujet et dictait l'ordre des fictions. Le froid est un état d'abstraction : la neige en est une de ses manifestations, légère et molle par opposition au givre ou au gel. Le froid n'est pas une métaphore de la mort (comme chez Dante), ou de l'enfer, il est un état de fixité, qui arrête le temps, et donne une durée à l'objet. C'est un état de pause - comme la pause vidéo. C'est un état de sensation : il se mesure aux frissons ou à la gelure.
C'est un état de dualité : il brûle quand il est trop fort (sous la glace, le feu). C'est un état d'absorption : il absorbe les sons, les odeurs, les formes. Et c'est aussi un état des choses, qui se mesure à l'aide du mercure du thermomètre...

Auteur: Tallec Nathalie

Info: L'abécédaire de Nathalie T., catalogue de son expo, Solo intégral, My Way

[ température ] [ fraîcheur ] [ hiver ]

 

Commentaires: 0

meurtrier

Pio : Tuer des Tutsis, je n'y pensais même pas quand on vivait en bonne entente de voisinage. Même d'échanger des bousculades ou de mauvais mots, ça ne me semblait pas convenable. Mais quand tout le monde a commencé à sortir la machette en même temps, j'ai fait pareil sans m'attarder. Je n'avais qu'à imiter les collègues et penser aux avantages. Surtout qu'on savait qu'ils allaient quitter le monde des vivants pour de bon.
Quand tu reçois des ordres catégoriques, des promesses de bénéfices longue durée et que tu te sens bien épaulé par les collègues, la méchanceté t'est bien égale pour tuer à tour de bras. Je veux dire que tous ces sentiments consorts et leurs belles paroles te tirent naturellement.
Un génocide, ça se montre bien extraordinaire pour celui qui arrive par après comme vous ; mais pour celui qui s'est fait embrouiller des grands mots des intimidateurs et des cris de joie des collègues, ça se présentait comme une activité habituelle.

Auteur: Hatzfeld Jean

Info: une saison de machettes, Points, 2003, p. 259

[ grégaire ]

 

Commentaires: 0

prostituée

Les heures correspondaient à la durée du divertissement. Une heure dans le quartier des plaisirs équivalait en réalité à quarante-cinq minutes (...) Cette unité de quarante-cinq minutes dérive d'une vieille coutume. En effet, on calculait l'heure passée avec une "femme qui excelle dans les arts" sur le temps que met un bâton d'encens à se consumer, à savoir une quarantaine de minutes.

Auteur: Yuki Inoué

Info: Mémoires d'une geisha, Ed. Picquier poche 1997 page 59

[ anecdote ]

 

Commentaires: 0

désespoir

La souffrance occasionnée par une dépression grave est tout à fait inconcevable pour qui ne l'a jamais endurée et si dans de nombreux cas elle tue, c'est parce que l'angoisse qui l'accompagne est devenue intolérable.

Auteur: Styron William

Info: Face aux ténèbres

[ déprime ] [ autodestruction ]

 

Commentaires: 0

USA

Le temps, comme souvent, bousillait tout. Peu à peu, le quartier avait vu la lèpre s'étendre sur lui et se nourrir de la misère grandissante. Les glorieuses sixties et seventies s'étaient délitées, victimes de l'étouffement de l'empire étasunien. Bientôt, le sable du désert reprendrait ce qui lui revenait de droit : cette terre ingrate que l'orgueil des hommes n'avait qu'effleurée, pour la durée d'un rêve bouffi de prétention.

Auteur: Whale Laurent

Info: Good bye Billy

[ décadence ]

 

Commentaires: 0