Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 25
Temps de recherche: 0.1137s

évidence

Des poissons qui se demandaient ce qu'était l'eau allèrent trouver un sage poisson. Il leur dit qu'elle les entourait de toutes parts; ils continuèrent cependant à penser qu'ils avaient soif.

Auteur: Nasafi Aziz

Info:

[ stupidité ]

 

Commentaires: 0

confiance

Il y avait une partie de moi qui pensait que tout ceci était absurde, mais ça n'était qu'une petite minorité. Dans l'ensemble, j'étais convaincu que cela marchait. Ça me donnait un pouvoir sur ce que je possédais et ce qui m'entourait. Ça me rassurait.

Auteur: Banks Iain

Info: Le seigneur des guêpes

[ introspection ]

 

Commentaires: 0

personnage

J'aimais bien la mère de Cassiopée, mais elle pouvait être agaçante. La fumée de ses cigarettes l'entourait de la même façon que les grandes écharpes indiennes qu'elle portait souvent: avec une fierté farouche, la fierté d'en savoir plus que les autres et d'avoir déjà vécu mille vies.

Auteur: Meillon Garance

Info: Une famille normale

[ intéressant ] [ pédant ]

 

Commentaires: 0

nature

Parfois, il avait l'impression de ne faire qu'un avec ce qui l'entourait - l'herbe humide, les branches agitées par le vent, les falaises multicolores, les insectes qui courent sur la terre brune, les martinets qui fendent le ciel avec des cris perçants. Il se fondait alors dans le monde et l'embrassait tout en le respirant.

Auteur: Ricard Matthieu

Info: La Citadelle des Neiges

[ unicité ] [ zen ]

 

Commentaires: 0

alcool

Le vin chaud lui fait une peau d'été à l'intérieur. Elle en commande un autre. Elle retrouve la sensation pénétrante de la chaleur que diffusaient de ses reins jusqu'à ses épaules les pierres saturées de soleil, quand, petite, elle restait adossée au muret qui entourait leur jardin, le regard perdu sur le chemin et la falaise.

Auteur: Benameur Jeanne

Info: Laver les ombres

[ bien-être ] [ réconfort ]

 

Commentaires: 0

nature

Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel, et chaque fois qu'il l'entendait, mystérieusement excitant et attirant, il se sentait forcé de tourner le dos au feu et à la terre battue qui l'entourait, et de plonger au coeur de cette forêt toujours plus avant, il ne savait où ni pourquoi ; il ne se posait pas la question mais l'appel résonnait impérieusement dans la profondeur des bois.

Auteur: London Jack

Info: l'appel de la forêt

[ instinct ] [ mystère ]

 

Commentaires: 0

conservatisme

C'était le genre de comportement qui ne pouvait se produire que lorsque les gens se retrouvaient piégés depuis des milliers d'années, fixant les mêmes points de vue, fétichisant tout ce qui les entourait, tournoyant en spirale vers la complète folie de la religion. Vous n'aviez pas besoin de portes et de fils barbelés pour faire une prison. Ce genre de convivialité pouvait vous clouer au sol bien plus efficacement. 

Auteur: Egan Greg

Info: Trad Mg

[ formatage sociétal ] [ sociologie religieuse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

grandir

Le monde s'avéra bien plus ennuyeux qu'il ne promettait de l'être. Il fallut se rendre à l'évidence : les musiciens de Brême ne tapaient pas la brème mais venaient d'une ville portant ce nom. Quant au lac Titicaca, il n'avait rien à voir avec notre gros mot préféré. Et les Indiens ne vivaient pas en Inde, et Goïko Mititch (acteur bulgare qui jouait le rôle d'Indien dans les films de l'époque communiste) n'était pas un Peau-Rouge, etc., autant de déplorables faits. Et pour finir, il y avait toujours quelqu'un pour venir reconnaître le cadavre de ce qui nous entourait. "Premiers pas".

Auteur: Gospodinov Guéorgui

Info: L'alphabet des femmes P.63

[ désillusion ]

 

Commentaires: 0

heimatlos

Allé voir au dehors la vie d'un dimanche d'hiver. Il faisait froid et beau, et tout était calme, serein. La ville entière semblait s'étirer langoureusement sur un canapé confortable et cotonneux. J'ai décidé de prendre le bus pour aller jusqu'au port, voir la mer. La mer et son absence d'obstacle. J'ai longtemps marché le long des jetées. Bruits de filins s'entrechoquant et rires d'enfants. Cris des mouettes et souffle du vent. Molesse du sable, caresse du soleil. Mais rien de tout ça ne voulait m'envelopper. Je restais désespérément extérieur à tout ce qui m'entourait. Comme blindé au mal de vivre, clôturé de solitude, carapace d'une vie sans horizons.

Auteur: Kris Goret Christophe

Info: Les ensembles contraires : Première partie

[ perdu ] [ océan ] [ solitude ]

 

Commentaires: 0

mégapole

Là où la lune m’avait donné l’illusion de la beauté et du charme, la lumière crue du jour ne me révéla que le sordide, l’aspect étranger et la malsaine prolifération d’une pierre qui s’étendait en largeur et en hauteur.
Une multitude de gens se déversaient dans ces rues qui ressemblaient à des canaux. C’étaient des étrangers trapus et basanés, avec des visages durs et des yeux étroits, des étrangers rusés, sans rêves et fermés à ce qui les entourait. Ils n’avaient rien de commun avec l’homme aux yeux bleus de l’ancien peuple des colons, qui gardait au fond du cœur l’amour des prairies verdoyantes et des blancs clochers des villages de la Nouvelle-Angleterre.

Auteur: Lovecraft Howard Phillips

Info: in H. P. Lovecraft : Contre le monde, contre la vie de Michel Houellebecq. [Description de NY par HPL]

[ racisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel