Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.034s

humour

Et bien d’autres… (quel drôle de nom pour un groupe !) alors, pourquoi ?
Lorsque les festivals de musique sont grandioses et s’étalent sur plusieurs jours, tous les groupes ne peuvent être cités sur les affiches. On en met le plus possible. Les très connus bien sûr, les un peu moins et on termine par et bien d’autres… On peut donc en conclure que "Et bien d’autres…" est programmé dans la majorité des festivals. Ce que personne ne sait, en revanche, c’est que "Et bien d’autres…", c’est nous.

Auteur: Marcoeur Albert

Info:

[ musique ] [ orchestre ]

 

Commentaires: 0

révolution

Les soulèvements, comme les festivals, ne peuvent être quotidiens – sans quoi ils ne seraient pas "non ordinaires". Mais de tels moments donnent forme et sens à la totalité d’une vie.

Auteur: Hakim Bey

Info: TAZ: Zone autonome temporaire

[ jalons ] [ contraste ] [ événements ]

 

Commentaires: 0

tradition

Noël n'est pas une bonne période pour beaucoup.Noël est pire, bien sûr, pour les célibataires et les personnes seules, ou du moins c'est ce que tout le monde dit, mais c'est une période franchement mauvaise pour ceux qui ont une famille trop nombreuse et, entre trente et quarante ans, la majorité d'entre nous tombait dans cette catégorie. Il nous arrivait, pour certaines, d'aspirer au célibat et à la solitude pendant que nous tentions de satisfaire aux exigences de parents, d'enfants, d'ex-maris, de frères et sœurs, de tantes, d'oncles, de cousins, de canards boiteux, d'alcooliques excommuniés, de poètes solitaires dépressifs et autre racailles. Aucune d'entre nous n'avait une maison assez grande pour accueillir une tribu, une cuisine assez vaste pour faire le repas de tout un clan ; néanmoins, d'une manière ou d'une autre, nous avions hérité de ces attentes tribales de grands rassemblements. C'étaient des festivals effrénés d'échecs courus d'avance.

Auteur: Drabble Margaret

Info: Un bébé d'or pur

[ fête de famille ] [ encombrement ]

 

Commentaires: 0

temps

Je suis né 13 ans après la fin de la seconde guerre mondiale. En mes jeunes années, nous parlions très fréquemment de la guerre, de ses anecdotes et autres atrocités. Vu de mes dix ans cet événement, rapporté principalement par mes parents lors des repas familiaux, semblait extraordinairement éloigné à l'époque. Aujourd'hui, la cinquantaine bien installée et l'année 2010 se profilant, je ne suis pas loin de penser que je suis né quasi en fin de seconde guerre mondiale.
De plus ma mère - qui aimerait se croire juive - nous a tant bassiné sur l'horreur des camps, (chose tout à fait compréhensible), que j'ai passé une grande partie de ma jeunesse a percevoir la foule d'"au-dessus" dans une sorte de grand spleen. Supermarchés, gares ou festivals de musique, je ne voyais souvent qu'un rassemblement de primates en sursis, tout prêts de se faire embarquer dans des wagons plombés.

Auteur: MG

Info: 20 janvier 2009

[ relatif ] [ camp de concentration ] [ horreur ]

 

Commentaires: 0

musique

Le temps d'atteindre la station de métro la plus proche puis d'aller jusqu'à Ladbroke Grove, Mo n'en pouvait plus. Trop d'images l'assaillaient : Jimi jouant Hey, Joe ! la première fois qu'il l'avait vu à la télé (il allait encore à l'école, à l'époque) ; Jimi à Woodstock, à des festivals et des concerts dans tout le pays ; Jimi avec ses grands chapeaux à plumes, ses chemises multicolores extravagantes, ses doigts lesté de bagues, qui martyrisait sa Strato blanche, la levait au-dessus de sa tête, pinçait les cordes avec ses dents, la fourrait entre ses jambes écartées, la faisait pleurer, vagir et palpiter, obtenant bien plus d'une guitare que personne avant lui. Lui seul pouvait leur donner vie, les transformer en créatures organiques, à la fois pénis, femme, cheval et serpent. Mo jeta un coup d'oeil à ses bras, mais les reptiles se tenaient tranquilles. Le soleil se couchait quand il prit Lancaster Road, plus par habitude que dans une but précis. Il avait à présent une autre image à l'esprit, celle de Jimi en voleur d'âme qui s'alimentait de la force vitale des spectateurs. De martyr, Jimi se métamorphosa en vampire. Mo sut qu'il devenait complètement parano et qu'il devait se trouver des amphés au plus vite.

Auteur: Dozois Gardner

Info: Alternative rock

[ guitare électrique ] [ demi-dieu ]

 

Commentaires: 0

rituel

La mode est primitive par son insistance à l'exhibitionnisme, qui défraîchit et isole. Le défilé fashion avec son exagération incandescente en est l'apothéose. Avec ces rassemblements ritualisés de connaisseurs et autres enfants gâtés corrompus autour d'un défilé, sous les lumières, de trucs criards, nous avons la version industrialisée des festivals païens de renouvellement. Aussi, à la fin de chaque présentation saisonnière, cette entrée dans les ordres doit être diffusée comme de nouveaux présages pour les masses.

Auteur: Bayley Stephen

Info:

[ archétype ]

 

Commentaires: 0