Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 6
Temps de recherche: 0.0263s

financiarisation

[…] depuis que la monnaie a perdu toute garantie d’ordre supérieur, elle a vu sa valeur quantitative elle-même, ou ce que le jargon des "économistes" appelle son "pouvoir d’achat", aller sans cesse en diminuant, si bien qu’on peut concevoir que, à une limite dont on s’approche de plus en plus, elle aura perdu toute raison d’être, même simplement "pratique" ou "matérielle", et elle devra disparaître comme d’elle-même de l’existence humaine. On conviendra qu’il y a là un étrange retour des choses, qui se comprend d’ailleurs sans peine par ce que nous avons exposé précédemment : la quantité pure étant proprement au-dessous de toute existence, on ne peut, quand on pousse la réduction à l’extrême comme dans le cas de la monnaie (plus frappant que tout autre parce qu’on y est déjà presque arrivé à la limite), aboutir qu’à une véritable dissolution. Cela peut déjà servir à montrer que, comme nous le disions plus haut, la sécurité de la "vie ordinaire" est en réalité quelque chose de bien précaire, et nous verrons aussi par la suite qu’elle l’est encore à beaucoup d’autres égards ; mais la conclusion qui s’en dégagera sera toujours la même en définitive : le terme réel de la tendance qui entraîne les hommes et les choses vers la quantité pure ne peut être que la dissolution finale du monde actuel.

Auteur: Guénon René

Info: Dans "Le règne de la quantité" page 112

[ château de cartes ] [ valeur arbitraire ] [ disparition de la monnaie ] [ argent virtuel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

financiarisation

Ce qui est utopique [...] c'est encore de penser qu'une politique d'insertion puisse et doive déboucher sur le contrat de travail à durée indéterminée, tandis que les plus-values boursières augmentent 40 fois plus vite que les salaires réels.

Auteur: Ferry Jean-Marc

Info: l'Allocation universelle : pour un revenu de citoyenneté

Commenter

Commentaires: 0

financiarisation

Les mathématiques et les codes nous ont donné le pouvoir. La complexité est l'’arme absolue, le signe "+", l’'unique règle. La planète est un Monopoly, les entreprises des sigles à la pelle, les cadres, les fantassins du grand capital. Le monde bosse pour nous. Nous n’'apparaissons jamais. Nous, les banquiers, vivons leveragés, hyper-endettés. Nous misons un, empruntons cent, gagnons mille. PIB, cash-flow, monnaies, nous parions sur tout mais ne savons pas lire un bilan. Nous n'’avons jamais mis le pied dans une entreprise, ce repaire de besogneux. Nous nous foutons de ce qu'’elles produisent, du nombre de personnes qu’'elles emploient. La finance a été inventée pour rendre possibles les grands projets, l'’émancipation économiques des peuples. En ce moment, nous parions contre l’'humanité, valeur extrêmement volatile. La finance engendre des catastrophes. Elle prospère en les résorbant. Nos profits sont vos pertes.

Auteur: Vasseur Flore

Info: Comment j'ai liquidé le siècle, page 29

[ enfumage ]

Commenter

Commentaires: 0

financiarisation

Puisque les marchés financiers organisés sont soumis à l'influence d'acheteurs qui ignorent pour la plupart ce qu'ils achètent et de spéculateurs qui s'intéressent plus à la prévision du prochain changement de l'opinion boursière qu'à l'estimation rationnelle du rendement futur des biens capitaux, il est conforme à la nature que les cours baissent d'un mouvement soudain et même catastrophique quand la désillusion s'abat sur un marché surévalué et trop optimiste.

Auteur: Keynes John Maynard

Info: The general theory of employment interest and money, 1936

[ économie ] [ sociologie ]

Commenter

Commentaires: 0

financiarisation

Il est généralement admis, que l'intérêt même du public, l'accès au casino doit être coûteux et difficile. Peut-être ce principe vaut-il en matière de bourse. Le fait que le marché de Londres ait commis moins d'excès que Wall Street provient peut-être moins d'une différence entre les tempéraments nationaux que du caractère inaccessible et très dispendieux de Throgmorton Street pour un Anglais moyen comparé à Wall Street pour un américain moyen. Les courtages onéreux des brokers, les lourdes taxes d'Etat sur les transferts qui accompagnent les transactions à la Bourse de Londres diminuent suffisamment la liquidité du marché pour en éliminer une grande partie des opérations qui caractérisent Wall Street. La création d'une lourde taxe d'Etat frappant toutes les transactions se révélerait peut-être la plus salutaire des mesures permettant d'atténuer aux Etats-Unis la prédominance de la spéculation sur l'entreprise.

Auteur: Keynes John Maynard

Info: Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie, 1936

[ économie ] [ taxe Tobin ] [ régulation ]

Commenter

Commentaires: 0

financiarisation

Au-dessus de la masse énorme de la vie matérielle de tous les jours, l'économie de marché a tendu ses filets et maintenu en vie ses divers réseaux. Et ce fut, d'habitude, au-dessus de l'économie de marché proprement dite, qu'a prospéré le capitalisme. On pourrait dire que l'économique du monde entier est visible sur une vraie carte en relief.

Auteur: Braudel Fernand

Info: La dynamique du capitalisme, 1985

Commenter

Commentaires: 0