Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0491s

attitude

Toujours joyeux, Dieu aide mieux.

Auteur: Thurn und Taxis Johannes Fürst von

Info:

[ gaieté ] [ joie ]

 

Commentaires: 0

attitude

Faites des heureux en commençant par vous-mêmes!

Auteur: Jouhandeau Marcel

Info: la mort d'Elise

[ gaieté ]

 

Commentaires: 0

voyage

La partie la plus importante des bagages est, et reste, un coeur joyeux.

Auteur: Löns Hermann

Info:

[ plaisir ] [ joie ] [ voyage ] [ gaieté ]

 

Commentaires: 0

joie de vivre

Seuls se plaignent les sots.
Courons gaiement le monde
Contre vents et marées !
S’il n’est de dieux sur terre,
Nous serons Dieu nous-mêmes.

Auteur: Müller Wilhelm

Info: Dans "Le voyage d'hiver"

[ gaieté ] [ liberté ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

jovialité

Un seul rayon de soleil suffit à dissiper des millions d'ombres, déclara-t-elle un jour qu'il lui avait demandé pourquoi elle se forçait toujours à être aussi joyeuse.

Auteur: Backman Fredrik

Info: Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove

[ gaieté ] [ énergie ]

 

Commentaires: 0

joie

Parfois, il éclatait de rire sans raison précise. Prudent comme à son habitude, il expérimentait l'idée d'être heureux, trempait un pied hésitant dans le pétillement des eaux enivrantes du bonheur.

Auteur: Grossman Lev

Info: Les magiciens

[ gaieté ]

 

Commentaires: 0

dérision

Qui dit instinct de survie dit remplacement de l'amour de la beauté par l'amour de la drôlerie, l'humour étant le dernier refuge du Juif assiégé, surtout quand il échoue parmi les siens.

Auteur: Shteyngart Gary

Info: Mémoires d'un bon à rien

[ gaieté ] [ juifs entre eux ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

joie

Je dis, moi : "Comment réussir n'importe quoi sans la bonne humeur ?" Que les débutants en croient mon expérience ; elle est la première condition du succès. Mon père appelait, dans ses meilleurs rêves, le marchand de bonheur. J'appelle le professeur de bonne humeur. Quelqu'un qui me touche de près, et que j'admire, répète aussi : "Les pauvres eux-mêmes devraient demander l'aumône en plaisantant, afin de ne pas attrister les riches. Ils feraient des recettes beaucoup plus belles."

Auteur: Daudet Léon

Info: Souvenirs, Robert Laffont, Bouquins 1992, p.137

[ gaieté ] [ commerce ] [ SDF ]

 

Commentaires: 0

sériosité

Le rire est important, parce qu'on ne peut pas tricher. Pour comprendre si quelqu'un est franc du collier ou pas, la seule méthode efficace est de regarder - et d'écouter - son rire. Les personnes qui valent vraiment la peine sont celles qui savent rire.
(...)
Si on a le sens de l'humour - je ne parle pas d'ironie ou de sarcasme, c'est autre chose - , on ne se prend pas au sérieux. On ne peut donc pas être méchant, on ne peut pas être idiot, on ne peut pas être vulgaire. Si on y pense, ça concerne presque tout.
J'ai rencontré plein de gens - surtout des hommes - qui se prenaient terriblement au sérieux. Mon fiancé fait partie de ceux-là : capable de te faire rire, sympathique. Il est intelligent, il est drôle et ainsi de suite. Mais il n'est capable d'ironiser que sur les autres. Il est incroyablement sérieux quand il s'agit de lui.

Auteur: Carofiglio Gianrico

Info: Témoin involontaire

[ narcissisme ] [ gaieté ] [ légèreté ] [ rapports humains ]

 
Commentaires: 5
Ajouté à la BD par miguel

légèreté

Il faut que la jeunesse rie, elle soulignait cet adage de son index droit pointé, et appuyait sciemment sur le "e" final du verbe rire. Quand elle me faisait réciter mes conjugaisons, à l'école primaire, elle choisissait toujours des verbes joyeux, nous les appelions les joyaux de la couronne, récite-moi un joyeux joyau du troisième groupe Jeanne, et détache bien les lettres que je vois si c'est su ; nous avions des favoris, revivre, comprendre, résoudre, elle détestait conquérir et moudre ou traire, mais rire était notre préféré. Nous avions beaucoup ri avec Karim ; en cela aussi nous avions été jeunes. Aujourd'hui, dans le métro, dans le bus, ou dans la rue, ici dans l'avenue, devant le collège Courteline, il m'arrive encore de surprendre ces rires irrépressibles, cascadés, qui secouent à l'unisson et rassemblent une grappe mouvante de filles ou de garçons oublieux du monde sous le regard interrogateur, furibard, effaré des autres, des adultes, des vieux, des gens, des tristes, des assis, des rassis.

Auteur: Lafon Marie-Hélène

Info: Nos vies

[ gaieté ] [ marrades ] [ éducation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel