Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 32
Temps de recherche: 0.0588s

évolution

Ce fut une erreur fondamentale de la part d'Herbert Spencer que d'interpréter l'anéantissement de la progéniture excédentaire comme une "survie du plus apte" et d'en faire dépendre le progrès dans le développement des êtres vivants. Il ne s'agit pas de la survie du plus apte, mais plutôt de la survie de la norme dans l'intérêt d'une existence future et durable de l'espèce.

Auteur: Von Uexküll Jakob Johann

Info: A Foray into the Worlds of Animals and Humans: with A Theory of Meaning

[ équilibre ] [ gaspillage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

consumérisme

Dans sa boulimie de production, la modernité crée des produits sans avenir. Le capitalisme c'est la réduction de l'intervalle entre le moment où l'on achète un objet et où on le remplace.

Auteur: Tesson Sylvain

Info:

[ gaspillage ] [ accélération ] [ modificateur de l'environnement ] [ obsolescence programmée ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

lecture

Tout écrivain digne de ce nom sait très bien que seule une petite partie de la littérature universelle peut dédommager les hommes de ce qu'ils ont perdu en apprenant à lire.

Auteur: Nunez Sigrid

Info: L'ami

[ gaspillage ] [ prodigalité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

consumérisme

Fourrer le client signifie lui placer des produits dont il n’a nul besoin, qui ne correspondent pas à ses intérêts mais qui, en revanche, favorisent outrageusement les profits de celui qui les vend, c’est-à-dire le trader lui-même et la firme qui l’emploie. En français républicain, stuffing the client, c’est entuber : une forme de spéculation à son propre profit en escroquant ceux à qui l’on prétend rendre service.

Auteur: Bouchard Jean-François

Info: L'éternelle truanderie capitaliste

[ vente forcée ] [ gaspillage ] [ tromperie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

loi de la jungle

J’aime à voir la nature si débordante de vie qu’elle peut se permettre de sacrifier des myriades d’êtres, d’accepter qu’ils servent de proies les uns aux autres – que de tendres organismes puissent être écrasés en toute sérénité, comme de la purée, et cesser d’exister, à l’instar des têtards gobés par les hérons, des tortues et des crapauds aplatis par une roue sur la route ; et qu’il pleuve parfois de la chair et du sang !

Auteur: Thoreau Henry David

Info: Dans "Histoire de moi-même", page 213

[ destruction ] [ abondance ] [ champ de bataille ] [ gaspillage ] [ générosité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

existences

Combien de fleurs s'épanouissent loin de tout regard
Et gaspillent leur parfum dans l'air du désert.

Auteur: Austen Jane

Info: Emma

[ gaspillage ] [ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

mondialisation

Il est souvent dit que nous sommes matérialistes. Il me semble que nous ne le sommes pas assez. Nous manquons de respect pour les matériaux. Nous les utilisons vite et avec insouciance.
Si nous étions véritablement matérialistes, nous comprendrions d'où viennent les matériaux et où ils vont.
Mais aujourd'hui toute l'économie mondiale semble être construite sur ce modèle qui est sortir des choses d'un trou dans le sol d'un côté de la terre, de les transporter de l'autre côté de la planète, de les utiliser quelques jours, avant de les mettre dans un autre trou de l'autre côté du globe.

Auteur: Monbiot George

Info:

[ absurde ] [ écologie ] [ gaspillage ]

Commenter

Commentaires: 0

quête

Les questions théologiques les plus épineuses sont à mes yeux les problèmes les moins inquiétants parce qu’elles trouveront toutes leur solution dans l’autre monde et qu’en attendant on peut sans risque les mettre de côté.

Auteur: Follett Ken

Info: Les Piliers de la terre

[ inutile ] [ dilapidation ] [ perte de temps ] [ gaspillage ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Et une fois les graines sorties de leur dormance ? Quelles sont les chances des enfants-arbres d'accéder à l'âge adulte et de se reproduire à leur tour? Le calcul est simple. D'après les statistiques, un arbre engendre un seul et unique successeur, lequel prendra sa place le moment venu. D'ici là, des graines vont germer, de jeunes descendants vont grandir puis végéter à l'ombre quelques années, voire quelques décennies, jusqu'au jour où ils vont rendre leur dernier souffle. Il sont nombreux dans ce cas. Des dizaines de générations poussent ainsi au pied de leur mère puis disparaissent les unes après les autres. Seules les rares graines chanceuses qui doivent an vent ou à des animaux d'avoir été déposées sur un petit coin de litière forestière accueillant pourront germer, grandir et se développer sans entraves.

Auteur: Wohlleben Peter

Info: La vie secrète des arbres, p. 42

[ gaspillage ] [ hasard ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

Un joueur de loto a une chance sur quatorze millions d’empocher le gros lot. Les chances de tomber au hasard sur une mutation génétique qui permettra de mieux affronter son environnement et de survivre sont plus faibles encore. C’est pourquoi l’équilibre naturel repose sur une durée de vie la plus courte possible, en fonction des espèces, et une succession rapide des générations. Ensuite, il repose sur un nombre de coups de dés élevé par génération : en moyenne, sur les cinq cents derniers millions d’années, il y avait un survivant sur mille à chaque génération, toutes espèces confondues. Autrement dit, un seul individu (plantes, champignons, animaux…) sur mille à deux mille congénères arrivait à l’âge de la reproduction. Les autres correspondent à des essais ratés.

Auteur: Alexandre Laurent

Info: La mort de la mort

[ générosité ] [ gaspillage ] [ hasard ] [ nécessité ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0