Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 10
Temps de recherche: 0.0333s

humour

Si les prénoms voulaient dire quelque chose, la moité des enfants se prénommeraient Surprise!

Auteur: Internet

Info: Sagesse populaire

[ inattendu ]

 

Commentaires: 0

humour

Quand tu voyages en Afrique, fait attention de ne pas tomber dans un trou de mémoire d'éléphant.

Auteur: Sagesse populaire

Info:

[ proverbe ] [ jeu de mots ]

 

Commentaires: 0

humour

Je pense qu'une des raisons pour laquelle je suis populaire c'est que je porte une cravate. Il faut savoir être différent.

Auteur: Bennett Tony

Info:

[ habit ] [ absurde ]

 

Commentaires: 0

rock

Les Russes ont inventé la musique heavy-métal. Si vous ne me croyez pas, roulez à 100 km à l'heure dans une Lada.

Auteur: Internet

Info: Sagesse populaire russe

[ humour ] [ automobile ] [ brinquebalant ]

 

Commentaires: 0

mépris

Ah ! dame, je ne comprendrai jamais cette espèce de dédain que la plupart des personnes ont pour les gens qui les amusent ! Avez-vous remarqué ça ?
Du moment que ça fait rire, ça n'a pas de valeur !
Seulement quand une oeuvre est triste et ennuyeuse, vous êtes enclin à la trouver profonde.
Tout ce qui vous distrait vous paraît un peu vil.

Auteur: Guitry Sacha

Info: L'esprit, Cinquante ans d'occupations, Omnibus Presses de la Cité 1993 <p.276>

[ humour populaire ]

 

Commentaires: 0

cénacle

Règlement pour sessions de comité :
- Ne soyez jamais ponctuel, seuls les débutants le sont.
- Ne dites rien avant la moitié de la séance, vous paraitrez plus intelligent.
- Soyez aussi vague que possible, vous éviterez d'irriter les autres
- S'il y a doute incitez à la création d'une sous-commission.
- Votez toujours l'ajournement, cela vous rendra populaire car chacun attend ça.

Auteur: Chapman Harry

Info:

[ humour ] [ administration ] [ appareil ]

 

Commentaires: 0

superstition

Le chiffre sept est un chiffre populaire, et c'était en particulier le chiffre favori de Miss Amelia. Sept gorgées d'eau contre le hoquet, sept tours du château d'eau au pas de course contre le torticolis, sept cuillerées de sirop "Miracle Amelia" contre les vers - la plupart de ses traitements reposaient sur le chiffre sept. C'est un chiffre qui offre toutes sortes de possibilités, et tous ceux qui ont le goût du mystère et des envoutements y attachent un grand prix.

Auteur: McCullers Carson

Info: La Ballade du café triste et autres nouvelles

[ symbole ] [ septénaire ] [ humour ]

 

Commentaires: 0

recherche

Ainsi, dans beaucoup de catégories générales et au fil de votre temps, peut-on très nettement percevoir et démontrer un glissement progressif du sérieux, du concret et de l’affirmation vers une interrogation. Interrogation qui, aveu d’impuissance et preuve des limites de vos concepts, se met en boucle pour déboucher sur une forme d’humour/dérision presque globale dans la pensée populaire de l’hémisphère nord dominant.
Cette irruption du dérisoire est un synonyme d’impuissance et de décadence, un peu comme votre célèbre image de la barque ayant atteint la plage avec un rameur continuant à ramer dans le vide. C’est ce que nous appelons un mauvais glissement vers le virtuel.

Auteur: Gaichel Millar

Info: Dans "Pensées d'ailleurs", page 67

[ ironie ] [ absurde ] [ vengeance ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

égalité

Après tout, si l'ascenseur social est la carotte des classes moyennes et populaires, pourquoi le toboggan social ne serait-il pas le bâton des classes supérieures ? De la sorte, le processus de circulation sociale serait maîtrisé dans sa totalité. Et puisque l'école détermine, par des méthodes proactives, les individus qui s'élèvent, pourquoi pas aussi ceux qui chutent ? On aimerait ainsi que le gouvernement nous présente ses mesures pour nous assurer que les rejetons de bonne famille finissent bien dans la misère s'ils sont nuls en classe. Y a pas de raison ! Pourquoi ne pas se fixer des objectifs ambitieux, du type "30 % de fils de Polytechniciens chez les non-diplômés" ? Une telle n'annonce n'aurait rien de démagogique, pourvu qu'elle soit correctement expliquée à l'opinion : il faudrait la présenter comme le pendant de l'"égalité des chances".

Auteur: Quilgars Emmanuel

Info:

[ société ] [ humour ]

 

Commentaires: 0

citation s'appliquant à ce logiciel

La vie progresse, elle apprend, tire les enseignements, s'adapte... structure... s'égare... abandonne... conserve...
Faisons-nous quelque chose qui y ressemble avec cette application ?
A l'aide de machines je collectionne des pensées, phrases... au fil de mon vieillissement... Les stocke, miroirs de mes expériences et de celles des autres. Les classe, les organise et les structures avec mes potes informaticiens, de manière à ce qu'on puisse se promener dedans du plus de manières possibles.
Après quelques dizaines d'années nous voilà donc avec une curieuse forme de collection, un égoïsme particulier sous formes de "Reflets choisis de MA singularité dérisoire". Un logiciel littéraire "work in progress" qui ne semble pas intéresser les autres outre mesure à ce stade.
Je me prends quand même à croire, avec cette tentative des "Fils de la Pensée", qu'il y a là une piste qui contribuera à mettre en place de nouvelles façons de lire... peut-être de penser.
Un espace aux frontières de l'onirique, littéraire... Car le web est principalement un dictionnaire, un outil de communication et une mine de données pour les vendeurs... à bases d'efficacité et de vitesse. Mais quand à offrir un espace "des idées et des lettres" on s'en éloigne toujours plus. Essayez en surfant sur la toile de conserver une continuité cohérente, sans cesse déviés que vous serez par d'innombrables stimuli latéraux (images, films, pubs clignotantes, infos, anecdotes...) qui vous feront parfois même oublier votre objectif de départ... Alors qu'avec cette application on pourra développer ses pensées par la construction de chaines de favoris, voire créer son propre livre, au fil de son exploration... Pour éventuellement les communiquer ensuite.
Une tel soft littéraire, une fois mis en ligne, pourra, via les contributions et une modération bien pensée, développer de multiples champs. Tenez, prenez un thème comme le "voisinage", j'imagine aisément quelqu'un s'amouracher du sujet et développer un champ/livre/rayonnage totalement dévolu à ce sujet. Avec ses déclinaisons : le voisinage dans l'histoire, humour et voisinage, certains peuples sont-ils plus ou moins enclins au voisinage ? Les romans sur le voisinages... avec un forum dédié où les individus viendraient à donner leur avis, raconter leurs expériences, etc...
Bref un espace plus confortable que la réalité sinistre présentée de manière toujours plus crue et insensée par notre monde consumériste. Un espace cérébral "commun et partagé" qui sera peut-être parmi les passe-temps salvateurs, un parmi les outils d'une civilisation enfin consciente de l'importance capitale du passage à la consommation de biens non tangibles.
Tenez, ce matin j'ai développé quelque chose que je partage avec beaucoup, un défaut. Celui de s'intéresser parfois à des infos qui ne le méritent pas nécessairement. Il y a là une curiosité de bas-étage, quelque chose qui mélange pour moi des notions comme : commérage, ragots, célébrité, indiscrétion, paparazzis, potins, presse people, curiosité malsaine, rumeurs, racontars, calomnie, gossip... Toutes choses mises ensemble qui auraient pu me conduire à commencer le développement d'un "champ - sujet - livre" possiblement intitulé: "la curiosité populaire morbide au cours des âges". Mais je me déroute un peu.
Ce logiciel pourra être abordé de pleins de manières par le lecteur internaute, qui pourra on l'espère lancer et/ou participer à son développement. Par exemple en présentant, dans l'ordre qu'il préfère, certains extraits, afin d'aider à préciser une représentation X ou Y (au hasard ; la rumeur publique en Asie). Peut-être avec une suite de citations, ou via une chaine de favoris mémorisée... qui seront ensuite reprises et développées par d'autres via de nouveaux embranchements, modifications, ajouts, suppressions... et autres commentaires... jusqu'à l'infini.
D'une manière plus générale le processus d'émergence de ce logiciel public voudrait s'inscrire dans la continuité de ce qu'il s'est passé avec la culture écrite humaine, partie de l'image et des symboles, avant de passer à la langue fixée sur support, la lecture à voix haute, puis la lecture "dans sa tête" comme le faisait Ambroise devant Saint Augustin... avant que de l'imprimerie et les médias ne diffusent tout ceci sur une autre échelle.
Ainsi, après ces milliers d'années, nous assistons à une révolution encore plus étonnante grâce à Internet et son ouverture virtuellement illimitée.
Alors nous poursuivons : comment trier, trouver du sens ?... Comment échanger, s'engueuler, se confronter ?... Comment ne pas se perdre dans l'insignifiant mercantile et les propagandes raffinées dont les desseins se résument trop souvent à la vente et à la conservation de pouvoirs, qu'ils soient grands ou petits. Bref, la propagation d'un système consumériste humain qui semble hélas, sous cette forme, toucher à ses limites.
A nous de développer des occupations, des solutions et des objectifs de sorte que cette émergence trop rapide ne devienne un cul-de-sac.

Auteur: Mg

Info:

[ écologie ]

 

Commentaires: 0