Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 16
Temps de recherche: 0.0622s

défense

J'irai jusqu'à dire que la phobie, c'est le signal lumineux qui apparaît pour vous avertir que vous roulez sur la réserve de la libido.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Dans le "Séminaire, livre VIII - Le transfert" page 461

[ imagée ] [ signification ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

attracteur

Non hypostasié, l’archétype demeure […] inconnaissable dans son essence et ne peut être appréhendé que dans ses manifestations imagées, donc symboliques, à la conscience, ou sous sa forme psychoïde qui le met en contact avec la matière ou l’esprit.

Auteur: Agnel Aimé

Info: Dictionnaire Jung

[ concept ]

 

Commentaires: 0

eschatologie

Ce qui importe réellement, cependant, est que dans chaque aire de civilisation, la même tradition a été transmise à la postérité, une tradition qui parle dans un langage très imagé d'une catastrophe planétaire et de l'anéantissement quasi total de l'humanité.

Auteur: Hancock Graham

Info: L'empreinte des dieux

[ universelle ]

 

Commentaires: 0

métaphysique

L'inconscient nous donne une chance, par ses communications et par les allusions imagées qu'il nous offre. Il est aussi capable de nous communiquer ce qu'en toute logique, nous ne pouvons savoir. Pensons aux phénomènes de synchronicité, aux rêves prémonitoires et aux pressentiments !

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Ma vie

[ psychanalyse ] [ parapsychologie ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

amour triste

L'amour de la vie. Oui mais semblable à celui qu'éprouvent les victimes du syndrome de Stockholm ou certaines femmes battues, et qui peut être aussi intense et passionné que l'on veut. Ou comme cette blague que raconte Woody Allen au début de son film Annie Hall. Deux personnes sont attablées dans un restaurant. L'une dit : "La cuisine est infecte ici." L'autre acquiesce et ajoute: "En plus, les portions sont minuscules."

Auteur: Uriarte Iñaki

Info:

[ imagé ] [ paradoxe ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vacherie

Ce n'est plus de la composition, c'est de la décomposition. La musique de Debussy a la grâce d'une jolie poitrinaire, aux regards languissants, aux gestes anémiés et dont la perversité a le charme de ce qui est frappé de mort. Une symphonie, un morceau sont un organisme. L'organisme debussyste rappelle celui des méduses dont la substance translucide s'irise brillamment aux rais du soleil à fleur de vague, mais qui ne seront jamais que des protozoaires.

Auteur: Mortier Alfred

Info: in "Rubriques nouvelles", 1909 - cité dans le "Dictionnaire de la Bêtise", éd. Robert Laffont, p. 114

[ physiologie musicale ] [ critique ] [ comparaisons ] [ style imagé ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par Benslama

alcool

Le vin contient deux forces qui se confondent en une seule, une fois la fermentation terminée : en effet, la vigne dont les racines plongent à de très grandes profondeurs, tire la force magnétique de la terre pour la concentrer dans la grappe. Le soleil, lui, baigne les ceps de son immense force cosmique. Les deux forces s'accumulent jour après jour dans les grains, jusqu'au jour de la vendange. C'est là une autre traduction qui va directement à l'essence imagée des choses : le vin additionne les forces primaires des éléments premiers, terre, eau, air, feu.

Auteur: Scipion Marcel

Info:

[ transmutationniste ]

 

Commentaires: 0

cache-cache

La vérité est que la conception matérialiste, une fois qu'elle a été formée et répandue d'une façon quelconque, ne peut que concourir à renforcer encore cette "solidification" du monde qui l'a tout d'abord rendue possible, et toutes les conséquences qui dérivent directement ou indirectement de cette conception, y compris la notion courante de la "vie ordinaire", ne font que tendre à cette même fin, car les réactions générales du milieu cosmique lui-même changent effectivement suivant l'attitude adoptée par l'homme à son égard. On peut dire véritablement que certains aspects de la réalité se cachent à quiconque l'envisage en profane et en matérialiste, et se rendent inaccessibles à son observateur ; ce n'est pas là une simple façon de parler plus ou moins "imagée", comme certains pourraient être tentés de le croire, mais bien l'expression pure et simple d'un fait, de même que c'est un fait que les animaux fuient spontanément et instinctivement devant quelqu'un qui leur témoigne une attitude hostile.

Auteur: Guénon René

Info: Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps. Chapitre 17, solidification du monde

[ conscience ] [ perception ] [ positivisme ] [ nord-sud ] [ antispiritualisme ]

 
Commentaires: 9
Ajouté à la BD par Neshouma

Europe de l'est

"La Roumanie est un morceau de la France, jeté dans le sud-est de l’Europe". Cette phrase imagée d’Edgar Quinet date de cent-trente ans. Elle exprimait alors ce qui depuis toujours était une vérité. La Roumanie tenue sur les fonds baptismaux par Napoléon III, son parrain, venait de naître, en 1861, de l’union de deux principautés de Valachie et de Moldavie, sous l’autorité du hospodar prince Couza. L’empereur des Français avait proposé que le nouvel état, affranchi de l’obédience de l’Empire Turc et de la tutelle intéressée de l’Empire des Tzars, adoptât le régime monarchique et que son destin fût confié à un prince de Hohenzollern.

L’Europe n’ayant élevé aucune objection, il en avait été ainsi. Charles de Hohenzollern, natif de Sigmaringen, était monté, sous le nom de Carol Ier, sur le trône de Roumanie, laquelle ne deviendrait que vingt ans plus tard effectivement et constitutionnellement le royaume de Roumanie. L’épouse de Carol Ier, originaire de Prusse-Rhénanie, la reine Elizabeth, a laissé un souvenir vivace, du moins dans le monde des lettres, sous le pseudonyme de Carmen Silva.

Auteur: Mortureux De Faudoas A. Louis Germer André

Info: Nos amis roumains, au fil des ans, p.7

[ historique ] [ Dacie ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

non-voyant

J'ai eu une hémorragie des yeux. Un matin, au réveil, un voile rouge me barrait la vue. Je voyais encore la lumière et les ombres. Après, tout s'est éteint. Un cauchemar. (...) En réalité, aujourd'hui, je ne suis pas dans le noir. Quand cela ne va pas, on peut avoir l'impression d'être dans un gouffre. Mais dès que l'on se sent mieux, on a des couleurs. On peut même "voir" des étoiles !
(...)
Dernièrement, je suis allé voir deux films, Polisse et Intouchables. En disant cela, je ne crois pas usurper quoi que ce soit. Je perçois l'atmosphère, j'entends les sons et je reconstruis l'image dans ma tête...
Je suis allé une fois à une séance de cinéma en "audiovision" : une voix décrivait les scènes trop imagées. J'ai enlevé mon casque : - Décrire ainsi l'image, je trouvais cela pauvre...
Je garde en mémoire les traits de mes parents, mais je préfère ne pas y penser. Je ne veux pas être plaint.
- Et votre définition de la beauté ?
Cela dépend de mes sentiments... Je m'intéresse davantage à l'être humain. Mais c'est peut-être l'âge qui me fait parler ainsi, et non mon expérience d'aveugle.

Auteur: Kerroumi Bachir

Info: a perdu la vue à 18 ans, interview suite au livre de Sophie Calle sur les aveugles

[ témoignage ] [ cinéma ]

 

Commentaires: 0