Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 23
Temps de recherche: 0.0605s

interdépendance

Je vais plutôt vous raconter l’histoire d’un ver qui fait des choses incroyables. C’est un parasite de la vache. Ses oeufs se développent dans la bouse de vache. Problème : comment s’y prendre, si vous êtes un ver dans une bouse de vache, pour retourner dans une vache et boucler ainsi votre cycle vital ? Eh bien, voici une merveille de la nature. D’abord les oeufs sont mangés par des escargots dans lesquels ils se développent. Les larves se retrouvent dans la bave d’escargot dont les fourmis raffolent… À peu près la moitié des vermisseaux nouveau-nés se retrouvent ainsi dans l’estomac des fourmis. Et là, que font-ils ? Ils essaient de percer la paroi de l’estomac et cherchent à se frayer un chemin jusqu’au cerveau de la fourmi ! À peine un pour cent y parvient. Mais c’est suffisant. Celui qui y arrive modifie alors le comportement de la fourmi de telle sorte qu’elle n’ait plus désormais en tête qu’une seule idée : grimper dans l’herbe (ce que les fourmis ne font pas d’habitude), augmentant ainsi ses chances d’être broutée par une vache… À ce moment-là, la vie du ver se termine, car il n’a plus qu’à faire des oeufs dans la vache, lesquels atterriront dans une bouse de vache. J’appelle cela de l’altruisme profond…

Auteur: Stoppard Tom

Info: Au cœur du problème

[ animaux ] [ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

métamorphose

Il n'y a rien dans une chenille qui vous dit qu'elle deviendra un papillon.

Auteur: Buckminster Fuller R.

Info:

[ insectes ] [ surprise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

haïku

La mante religieuse
Croque
Une tête d’abeille.

Auteur: Seishi Yamaguchi

Info:

[ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

organisme

[…] des chercheurs en entomologie ont mis en évidence la synchronisation par phéromones de milliers de nids de fourmis de l’espèce linepitherma humile, originaires d’Argentine, créant une supercolonie s’étendant sur plus de 6000 km du Nord de l’Italie jusqu’au Portugal, connectant des milliards d’individus. Cette extraordinaire superstructure du vivant montre l’un des moyens préférés de la nature pour réaliser des associations du vivant en ayant recours à divers messagers biochimiques de type phéromones et alcaloïdes.

Auteur: Leterrier Romuald

Info: Dans "Les plantes psychotropes et la conscience", page 94

[ mégalopole ] [ communication ] [ civilisation d'insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

homme-animal

[...] L'étude détaillée de la vision des couleurs chez l'abeille montre qu'elle ne distingue pas la couleur rouge, qu'elle la confond avec le gris foncé et prend le vert pour du bleu ou du jaune. Une série d'expériences ingénieuses, par exemple à l'aide de fleurs en papier ou en étoffe, ont permis d'établir que l'abeille voit le blanc, le jaune et le bleu et ne distingue les autres couleurs que d'après leur intensité.
Or, ces mêmes yeux discernent une chose invisible pour l’œil humain. Ce n'est qu'avec des plaques photographiques recouvertes d'une émission spéciale que nous pouvons observer le monde éclairé par la région ultra-violette du spectre solaire perçue par les abeilles. [...]

Auteur: Khalifman J.

Info: Les abeilles. les conquêtes de l'apidologie.La biologie de la ruche. janvier 1955

[ insectes ] [ perception visuelle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

question

Pouvons-nous être sûrs qu'elles sont incapables de sensations ou de sentiments supposément placés sur un échelon inférieur à celui des humains ? Nions-nous les sentiments de tous les ordres dits subalternes afin de diminuer, émousser, protéger et, en fin de compte, nier les nôtres ? Nous verrons que les abeilles peuvent pleurer la perte d'une reine, faire entendre des cris de guerre ou ronronner de satisfaction ; elles peuvent être en colère, dociles, féroces, enjouées, agressives, folâtres, ou émettre de pitoyables sons de détresse. Ces émotions ne ressemblent-elles pas aux nôtres, juste exprimées autrement ?

Auteur: Longgood William

Info:

[ insectes ] [ homme-animal ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sage

Heureusement, dans le sillage de l'ombre du fromager plusieurs fois séculaire, qui trônait dans la vaste cour de la concession, se percevait, comme l'effet d'une luciole, une étincelle. Elle provenait de la pipe de la source de la parole: Tata. Le patriarche à paroles. Bonnes paroles. Intarissables. Paroles des origines.

Auteur: Kakpo Mahougnon

Info: Les épouses de Fa

[ présage ] [ père ] [ lumière ] [ langage ] [ guide tribal ] [ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

haïku

Lucioles dans un arbre...
Noël
au printemps ?

Auteur: Tablada José Juan

Info:

[ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0

enfance

Tout m'était fraternel. J'aimais les papillons amoureux empêtrés dans la trame noirâtre d'un chêne, battant désespérément des ailes en une pluie de poussière blanche, la belle araignée de velours aux pattes sèches qui déroulait dans l'air tremblé son fil argenté pour qu'il vienne s'accrocher au duvet collant d'une feuille ; elle sondait avec sa fine patte le fil avant de s'y élancer franchement pour tisser sa toile. A l'intérieur de ma main, une mouche que j'avais capturée au vol bourdonnait désespérément. Je caressais une chenille, fraîche et lisse, qui se froissait comme un petite feuille morte ; je retenais prisonnière par ses longues ailes bleutées la libellule ; je plongeais le bras dans l'eau pour en ressortir brusquement un petit crapaud au ventre jaune et noir ; l'abdomen d'une guêpe essayait de se tordre contre mon doigt et d'y accoucher de son dard...

Auteur: Scipio Slataper

Info: Années de jeunesse qui vous ouvrez tremblantes..., p 48

[ nature ] [ émerveillement ] [ insectes ] [ contemplation ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Deux mouches discutent sur un caca de chien.
- J'ai une de ces envie de péter moi.
- Grosse dégueulasse on est à table.

Auteur: Internet

Info:

[ grossièreté ] [ fiente ] [ insectes ]

Commenter

Commentaires: 0