Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 270
Temps de recherche: 0.1885s

racisme

On ne peut comprendre toute une partie de l'histoire de l'anthropologie de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, avec sa pléthore de noms taxonomiques proposés pour presque chaque morceau d'os fossile, sauf à comprendre l'obsession d'alors pour l'identification et le classement des races. Pour beaucoup de gens les systèmes de classification cherchaient à étiqueter les divers fossiles comme ancêtres des races modernes et à utiliser leurs âges relatifs et/ou leur ressemblance aux singes comme critères de supériorité raciale.

Auteur: Gould Stephen Jay

Info: Human Equality Is a Contingent Fact of History Natural History, Volume 93, Number 11, November, 1984 (p. 28)

[ préjugés ] [ belle époque ] [ manipulation ] [ justifications ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

mai 68

68 n’est pas ce qu’on raconte, mais la contribution la plus efficace jamais apportée à l’établissement de la civilisation des loisirs. Par 68, le dernier homme s’est vu gratifier de ce qui lui manquait pour cacher en partie son immense veulerie vacancière : une petite touche de subversion…

Auteur: Muray Philippe

Info:

[ hypocrisie ] [ vacherie ] [ conformisme ] [ mode ] [ justification ] [ panurgisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

rationalisme

De ce point de vue, la science - le vrai jeu social - est de la rhétorique, une série d'efforts pour persuader les acteurs sociaux concernés que le savoir organisé représente la voie vers une forme désirable et objective de pouvoir.

Auteur: Haraway Donna J.

Info:

[ justification ] [ manipulation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

incrédulité

Lorsqu’on vient dire à un homme que l’inondation avait emporté sa maison, il rit et il dit : "Impossible ! J’ai la clé dans ma poche !"

Auteur: Anthony de Mello

Info: histoire d'humour et de sagesse

[ justification ] [ naïveté ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

culture

La pensée ne naît pas. Elle est – pour autant que l’être déploie son règne. En revanche la retombée (Verfall) de la pensée en sciences et croyance est le malin destin de l’être.

Auteur: Heidegger Martin

Info: Dans "La parole d'Anaximandre" in Chemins qui ne mènent nulle part, page 425

[ justification a posteriori ] [ devenir ] [ paliers décalés ] [ rétrospective ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

jugement final

L'inconscient veut dire : tes intentions qui sont mignonnes, tes idées qui sont tes catins, tout cela est un trompe-l'oeil, une façade, dit Freud (en français dans le texte). Ce sont les conséquences qui font poids, et dont tu es responsable. Déchiffre ton inconscient - impératif éthique -, car ce que tu n'as pas voulu, ce que tu ne sais pas, sera retenu contre toi. C'est la dure loi de Freud, la terrible lex Freudiana.

On s'imagine que la doctrine psychanalytique exonère l'humanité, que le déterminisme inconscient dédouane tout un chacun, que Freud est le nouveau Rédempteur, qui vous remet vos péchés. Inconscient = punition impossible. C'est ainsi que l'on a interprété le freudisme au public: de travers.

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info: Publication facebook du 05.05.19

[ examen des conséquences ] [ après-coup ] [ justification oiseuse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

nécessité

Le philosophe produit des idées, le poète des poèmes, l’ecclésiastique des sermons, Le professeur des traités… Le criminel produit des crimes.

Si on regarde de plus près les rapports qui existent entre cette dernière branche de production et la société dans son ensemble, on reviendra de bien des préjugés.

Le criminel ne produit pas que des crimes : c’est lui qui produit le droit pénal, donc le Professeur de droit pénal, et donc l’inévitable traité dans lequel le professeur consigne ses cours afin de les mettre sur le marché en tant que "marchandise".

Il en résulte une augmentation de la richesse nationale, sans parler de la satisfaction intérieure que selon le professeur Roscher, témoin autorisé, le manuscrit du traité procure à son auteur.

Plus : le criminel produit tout l’appareil policier et judiciaire : gendarmes, juges, bourreaux, jurés, etc., et tous ces divers métiers, qui constituent autant de catégories de la division sociale du travail, développent différentes facultés de l’esprit humain et créent en même temps de nouveaux besoins et de nouveaux moyens de les satisfaire.

La torture, à elle seule, a engendré les trouvailles mécaniques les plus ingénieuses, dont la Production procure de l’ouvrage à une foule d’honnêtes artisans.

Le criminel crée une sensation qui participe de la morale et du tragique, et ce faisant il fournit un « service » en remuant les sentiments moraux et esthétiques du public.

Il ne produit pas que des traités de droit pénal, des codes pénaux et, partant, des législateurs de droit pénal : il produit aussi de l’art, des belles-lettres, voire des tragédies, témoins non seulement La Faute de Müllner et Les Brigands de Schiller mais aussi Œdipe et Richard III.

Le criminel brise la monotonie et la sécurité quotidienne de la vie bourgeoise, la mettant ainsi à l’abri de la stagnation et suscitant cette incessante tension et agitation sans laquelle l’aiguillon de la concurrence elle-même s’émousserait. Il stimule ainsi les forces productives.

En même temps que le crime retire du marché du travail une part de la population en surnombre et qu’il réduit ainsi la concurrence entre travailleurs et contribue à empêcher les salaires de tomber au-dessous du minimum.

La lutte contre la criminalité absorbe une autre partie de cette même population. Ainsi le criminel opère une de ces "compensations" naturelles qui créent l’équilibre et suscitent une multitude de métiers « utiles ».

On peut démontrer par le détail l’influence qu’exerce le criminel sur le développement de la force productive :

- Faute de voleurs, les serrures fussent-elles parvenues à leur stade actuel de perfection ?

- Faute de faux-monnayeurs, la fabrication des billets de banque ?

- Faute de fraudeurs, le microscope eût-il pénétré les sphères du commerce ordinaire (voir Babbage) ?

La chimie appliquée ne doit-elle pas autant aux tromperies et à leur répression qu’aux efforts Légitimes pour améliorer la production ?

En trouvant sans cesse de nouveaux moyens de s’attaquer à la propriété, le crime fait naître sans cesse de nouveaux moyens de la défendre, de sorte qu’il donne à la mécanisation une impulsion tout aussi productive que celle qui résulte des grèves.

En dehors du domaine du crime privé, le marché mondial serait-il né sans crimes nationaux ?

Et les nations elles-mêmes ?

Et depuis Adam, l’arbre du péché n’est-il pas en même temps l’arbre de la science ?

Auteur: Marx Karl

Info:

[ croissance économique ] [ développement culturel ] [ paradoxe ] [ ironie ] [ causes-effets ] [ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

douleur

La souffrance sous toutes ses formes, savamment dosée, est utilisée pour neutraliser le sentiment de culpabilité et pour payer la faute, afin de rétablir l’accord avec le super-ego persécuteur.

Auteur: Laforgue René

Info: Psychopathologie de l'échec

[ justification ] [ transitionnelle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

pouvoir

Si on veut rebâtir les choses dans notre société, on doit accepter qu’il y ait une hiérarchie des paroles. Je ne crois pas du tout à l’horizontalité là-dessus. L’horizontalité d’un débat, c’est très bien. Mais il faut se poser la question "D’où tu parles ? Quelle est ta légitimité ?". Celui qui est maire, celui qui est député, celui qui est ministre a une légitimité ou une responsabilité. Le citoyen lambda n’a pas la même.

Auteur: Macron Emmanuel

Info:

[ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

réserve

Je ne sais pas utiliser mes connaissances dans la conversation. J'aime mieux me taire que me répéter. Je pense à mon ange gardien qui sait l'histoire par coeur.

Auteur: Cailleux Roland

Info: Saint-Genès ou la vie brève

[ discussion ] [ retenue ] [ dialogue ] [ justification ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel