Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 49
Temps de recherche: 0.0516s

faire

Le management par la vision ne peut remplacer le management par l'action. Celui qui dans son labeur journalier n'a pas de vision, n'a pas besoin de se demander si il est considéré comme un utopiste à dénigrer, ou comme un réaliste à prendre au sérieux.

Auteur: Zimmermann Klaus

Info:

[ simplicité ]

 

Commentaires: 0

attitude

Va paisiblement ton chemin au travers du bruit et de la hâte et souviens-toi que le silence est paix. Autant que faire se peut et sans courber la tête, sois amis avec tes semblables; exprime ta vérité calmement et clairement; écoute les autres même les plus ennuyeux ou les plus ignorants. Eux aussi ont quelque chose à dire.
Fuis l'homme à la voix haute et autoritaire; il pêche contre l'esprit. Ne te compare pas aux autres par crainte de devenir vain ou amer car toujours tu trouveras meilleur ou pire que toi. Jouis de tes succès mais aussi de tes plans. Aime ton travail aussi humble soit-il car c'est un bien réel dans un monde incertain. Sois sage en affaires car le monde est trompeur. Mais n'ignore pas non plus que vertu il y a, que beaucoup d'hommes poursuivent un idéal et que l'héroïsme n'est pas chose si rare.
Sois toi même et surtout ne feins pas l'amitié; n'aborde pas non plus l'amour avec cynisme car malgré les vicissitudes et les désenchantements il est aussi vivace que l'herbe que tu foules. Incline-toi devant l'inévitable passage des ans laissant sans regret la jeunesse et ses plaisirs. Sache que pour être fort tu dois te préparer mais ne succombe pas aux craintes chimériques qu'engendrent souvent fatigue et solitude. En deçà d'une sage discipline, sois bon avec toi-même.
Tu es bien fils de l'univers, tout comme les arbres et les étoiles. Tu y as ta place. Quoique tu en penses, il est clair que l'univers continue sa marche comme il se doit. Sois donc en paix avec Dieu, quel qu'il puisse être pour toi; et quelle que soit ta tâche et tes aspirations dans le bruit et la confusion, garde ton âme en paix. Malgré les vilenies, les labeurs, les rêves déçus la vie a encore sa beauté. Sois prudent. Essaie d'être heureux.

Auteur: Ehrmann Max

Info:

[ sagesse ] [ lenteur ]

 

Commentaires: 0

artisan

Tout artiste agissant, a, dans sa mine de plomb, son pinceau, son burin, non seulement ce qui rattache son geste à son esprit, mais à sa mémoire. Le mouvement qui paraît spontané est vieux de dix ans ! trente ans ! Dans l'art, tout est connaissance, labeur, patience, et ce qui peut surgir en un instant a mis des années à cheminer.

Auteur: Pouillon Fernand

Info: Les Pierres Sauvages

 

Commentaires: 0

existence

La vie n'est pas la joie. C'est la tension dans l'effort continu; c'est le labeur physique et le surmenage intellectuel; c'est l'austère accomplissement du quotidien devoir.

Auteur: Monod Théodore

Info:

[ dure ] [ action ] [ travail ]

 

Commentaires: 0

découverte

La vraie histoire de la créativité est plus difficile et étrange que ce qu'en disent de nombreuses explications qui en ont été données. Pour commencer, comme j'essaierai de le montrer, une idée ou un résultat méritant le nom de "créatif" provient de la synergie de nombreuses sources, et pas simplement de l'esprit d'une seule personne. On peut plus facilement améliorer la créativité en changeant des conditions dans l'environnement qu'en essayant de faire penser les gens de manière plus créative. Et les réalisations authentiquement créatives ne sont presque jamais le résultat d'une idée soudaine, une ampoule s'allumant dans l'obscurité, mais viennent après de nombreuses années de dur labeur.

Auteur: Csikszentmihalyi Mihaly

Info: La créativité : Psychologie de la découverte et de l'invention

[ travail ]

 

Commentaires: 0

altruisme

Le dur labeur est douloureux lorsque la vie est vide de sens. Mais quand vous vivez pour quelque chose de plus grand que vous-même et la satisfaction de votre propre ego, alors le dur travail devient un travail d'amour.

Auteur: Pavlina Steve

Info:

[ désintéressement ] [ renoncement ]

 

Commentaires: 0

traces

Le paysage qui m'entourait, en apparence si authentique et sauvage, avec ses arbres, ses pâturages, ses torrents et ses rochers, était en fait le produit de siècles de labeur, un paysage artificiel au même titre que celui de la ville. Sans l'homme, rien de ce qui était là-haut n'aurait été pareil. Pas même le ruisseau, ni certains arbres majestueux. Même le pré où je prenais le soleil aurait été une forêt dense, rendue impénétrable par les troncs et les branches tombées, les rochers couverts de mousse, et un sous-bois rempli de genévriers, de buissons de myrtilles et de racines intriquées. Il n'y a pas d'état sauvage dans les Alpes, mais une longue histoire de présence humaine, qui traverse aujourd’hui une époque d’abandon : certains le déplorent comme la fin d’une civilisation, moi, il m’arrivait au contraire de me réjouir quand je voyais des vestiges engloutis par le sous-bois ou un arbre sortir de terre là où, un temps, on avait semé le blé.

Auteur: Cognetti Paolo

Info: Dans "Le garçon sauvage", pages 36-37

[ territoire ] [ aménagement ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

famille

Lili s'intéresse bien plus à un petit scandale des mésanges... une bûche évidée dont elles sortent, par un tout petit trou... il y a des "elles" et il y a des "ils"... mais je crois que c'est "elle" qui fait la loi... elle qui fait le ménage... aussi en colère, mauvaise crête, que la mère de famille au labeur... toute la nichée est sur la branche, en face, pas fière, becs baissés... en même temps, elle jette hors les pailles, crottes, et leur dit ce qu'elle pense, couic! couic! D'où ils peuvent lui ramener tout ça ?... bien immobiles sur la brindille, tous becs en bas, rien à répondre... telles algarades chez les oiseaux ont pas que des raisons de sentiments, de ménage aussi, de propreté des lieux, des troncs où ils demeurent...

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Nord

[ animal ] [ nature ]

 

Commentaires: 0

capitalisme

Combien de gens exercent-ils le travail de leur choix ? Certains scientifiques, artistes, quelques travailleurs très qualifiés ou certaines professions libérales ont peut-être cette satisfaction, mais la plupart des gens ne sont pas libres de choisir leur activité. C'est la nécessité économique qui les y oblige. C'est pourquoi on peut parler de "travail aliéné". En outre, la plupart des travailleurs produisent des biens et des services destinés à devenir des marchandises qu'ils n'ont pas eux-mêmes choisi de produire et qui appartiennent à un autre : le capitaliste qui les emploie. Les travailleurs sont donc, en outre, parfaitement étrangers au produit de leur labeur. Le travail s'effectue dans des conditions industrielles modernes qui privilégient la concurrence plutôt que la collaboration et l'isolement plutôt que l'association. Les travailleurs sont donc également étrangers les uns aux autres. Concentrés dans les villes et les usines, ils sont pour finir étrangers à la nature.

Auteur: Zinn Howard

Info: Désobéissance civile et démocratie : Sur la justice et la guerre

[ oppression ] [ prison ]

 

Commentaires: 0

camp de concentration

A l'aube du 13 juillet 1942, les hommes du bataillon de police de réserve allemande entrent dans le village polonais de Josefow. Arrivés en Pologne quelques jours auparavant, la plupart d'entre eux sont des pères de famille trop âgés pour être envoyés au front. Dans le civil, ils étaient ouvriers, vendeurs, artisans, employés de bureau. Au soir de ce 13 juillet, se sont emparés des 1800 juifs de Josefow, ont désigné 300 hommes comme "juifs de labeur", et ont abattu à bout portant, au fusil, 1500 femmes, enfants et vieillards. Ces réservistes ordinaires étaient devenus adultes avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir et n'avaient jamais été des nazis militants ni des racistes fanatiques. Pourtant en seize mois, ces hommes vont assassiner directement, d'une balle dans la tête, 38000 juifs, et en déporter 45000 autres vers les chambres à gaz de Treblinka - un total de 83000 victimes pour un bataillon de moins de 500 hommes.

Auteur: Internet

Info:

 

Commentaires: 0