Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 1192
Temps de recherche: 0.1321s

dernières paroles

Hhhhggg...

Auteur: Koczwara Franz

Info: il rendit visite à une prostituée à laquelle il demanda de lui couper les organes génitaux. Elle refusa, mais accepta de réaliser la strangulation désirée. S'agenouillant, il se suspendit avec une corde attachée à une poignée de porte.

[ auto-épectase anoxique ]

 

Commentaires: 0

inéluctable

Tous les cochons ont un samedi.

Auteur: Proverbe créole des Antilles

Info: chaque cochons a une date à laquelle il sera tué, ce qui doit arriver arrivera

 

Commentaires: 0

lecture

Lire est une route sur laquelle nous avançons.

Auteur: Dumayet Pierre

Info:

 

Commentaires: 0

lecture

Le livre est une fenêtre par laquelle on s'évade.

Auteur: Green Julien

Info:

[ évasion ]

 

Commentaires: 0

question

S'il suffisait d'une phrase pour changer votre vie, laquelle écririez-vous?

Auteur: Scalese Laurent

Info: L'encre et le sang

[ langage ]

 

Commentaires: 0

empathie

Les larmes, la seule musique à laquelle le coeur est sensible.

Auteur: Gendron Marc

Info: Louise ou la nouvelle Julie

 

Commentaires: 0

légende

Un mythe est une religion en laquelle plus personne ne croit.

Auteur: Feibleman James

Info:

[ archétype ]

 

Commentaires: 0

branché

La mode est une fille à laquelle sa mère veut survivre.

Auteur: Fargue Léon-Paul

Info:

 

Commentaires: 0

détachement

Nous possédons à tout jamais la créature à laquelle nous avons renoncé.

Auteur: Mauriac François

Info:

 

Commentaires: 0

initiatique

L'échelle sur laquelle monte notre âme est toujours dressée par la souffrance.

Auteur: Amiel-Lapeyre Augusta

Info: Pensées sauvages 2e série, p.30, Desclée de Brouwer, 1930

 

Commentaires: 0