Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.1767s

calvitie

Comme il était en train de devenir chauve, il se laissait pousser les cheveux sur le côté qu’il rabattait sur le dessus de son crâne, ce qui donnait cette "coiffure en code-barres", comme on l’appelle au Japon.

Auteur: Adelstein Jake

Info: Tokyo vice

[ métaphore-comparaisons-etc ]

 

Commentaires: 0

question

Est-ce qu'on avait comme ça un "vrai destin" qu'on épousait ou non, qu'on attrapait ou qu'on ratait comme un train, et d'autres destins de raccroc, de moins en moins nécessaires, de moins en moins légitimes, sur lesquels on se rabattait, dans lesquels on dégringolait toujours plus loin de sa vérité ?

Auteur: Châteaureynaud Georges-Olivier

Info: La fortune : Et autres textes

[ fatalité ]

 

Commentaires: 0

fluide vital

Avant, au commencement de ma vie, je ne savais pas que la joie était un bien si précieux. Je ne savais pas que ce sentiment d’allégresse, mainte fois ressenti depuis l’enfance, c’était la joie. Je l’ai partagé sans jamais m’inquiéter d’en être dépossédée. Rien ne m’abattait. Seules la trahison et la duplicité m’auront mise à genoux.

Auteur: Lefèvre Françoise

Info: Un album de silence

[ flamme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

refuge

…lorsque le CD arrivait en fin de course et que les moteurs résonnaient à nouveau plus distincts, j’étais parfois assailli d’une angoisse aigüe, j’en avais les doigts qui tremblaient de précipitation pour réenclencher la lecture ou changer le CD, que la musique revienne, qu’elle me tienne dans mon mouvement avant que je sente en moi cet effondrement intérieur qui me rabattait aussi sûrement dans la physique écrasante de ma propre existence.

Auteur: Lang Luc

Info: L'autoroute, P 55

[ voiture ]

 

Commentaires: 0

génocide

Je me suis efforcé, et j'ai pu le faire, de tirer seulement sur les enfants. Il se trouve que les mères tenaient leurs enfants par la main. Alors, mon voisin abattait la mère et moi l'enfant qui lui appartenait, car je me disais qu'après tout l'enfant ne pouvait pas survivre sans sa mère. C'était, pour ainsi dire, une manière d'apaiser ma conscience que de délivrer ces enfants incapables de vivre sans leur mère.

Auteur: Browning Christopher R.

Info: Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne

[ justification ]

 

Commentaires: 0

épuisement des ressources

On se prend à imaginer ce que put être l'état d'esprit du Pascuan qui abattit le dernier palmier au moment précis où il l'abattait. Comme les forestiers modernes, s'est-il écrié : "Du travail, pas des arbres !" ? Ou : "La technologie va résoudre nos problèmes, il n'y a rien à craindre, nous trouverons des substituts au bois" ? Voire : "Nous n'avons aucune preuve qu'il n'existe pas de palmier ailleurs sur l'île de Pâques, il faut chercher encore, votre proposition d'interdire la coupe des arbres est prématurée et n'est motivée que par la peur" ?

Auteur: Diamond Jared Mason

Info: Effondrement

[ justifications ] [ analogie ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

barbarie

(...) dans un souci d'efficacité très allemand, les SS, avant de les abattre, faisaient d'abord descendre leurs victimes au fond de la fosse, où les attendait un "entasseur". Le travail de l'entasseur ressemblait presque en tout point à celui des hôtesses qui vous placent au théâtre. Il menait chaque Juif sur un tas de corps et, lorsqu'il lui avait trouvé une place, le faisait étendre sur le ventre, vivant nu allongé sur des cadavres nus. Puis un tireur, marchant sur les morts, abattait les vivants d'une balle dans la nuque. Remarquable taylorisation de la mort de masse. Le 2 Octobre 1941, l'Einsatzgruppe en charge de Babi Yar pouvait consigner dans son rapport : "Le Sonderkommando 4a , avec la collaboration de l'état-major du groupe et de deux commandos du régiment Sud de police , a exécuté 33771 Juifs à Kiev, les 29 et 30 septembre 1941. "

Auteur: Binet Laurent

Info: HHhH

[ méthode ]

 

Commentaires: 0