Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 1269
Temps de recherche: 0.0828s

femmes-hommes

J'avais cinquante ans et n'avais pas couché avec une femme depuis quatre ans. Je n'avais pas d'amies femmes. Je les regardais quand j'en croisais une dans la rue ou ailleurs, mais je les regardais sans désir, avec une impression de futilité. Je me masturbais régulièrement, mais l'idée d'entretenir une relation avec une femme - même sans rapports sexuels - dépassait mon imagination. J'avais une petite fille de six ans, née hors mariage. Elle vivait avec sa mère, à qui je versais une pension alimentaire. Je m'étais marié des années auparavant, à trente-cinq ans. Mon mariage avait duré deux ans et demi. C'est ma femme qui avait demandé le divorce. Je n'avais été amoureux qu'une seule fois. Elle était morte d'une cirrhose. Morte à quarante-huit ans, alors que j'en avais trente-huit. Ma femme avait douze ans de moins que moi. Je pense qu'elle aussi est morte maintenant, mais je n'en suis pas sûr. Pendant les six années qui ont suivi le divorce, elle m'a écrit une longue lettre à chaque Noël. Je ne lui ai jamais répondu...

Auteur: Bukowski Charles

Info:

[ couples ] [ séparés ]

 

Commentaires: 0

Télévision

Luchini : Écoutez comment on peut être mieux reçu que par vous ? Personne va faire de l'ironie constante. On va pas vous mettre en cause. Comment voulez-vous qu'on ne soit pas content ?
Drucker : Les émissions où on ironise vous agacent un peu ?
Luchini : Ben c'est-à-dire que ça devient un système effrayant. C'est une convention. C'était bien y a quinze vingt ans, Canal +, parce que ça transgressait. Parce que y avait une originalité. Maintenant c'est la doxa (...) Mais maintenant c'est le lieu commun d'être constamment ironique, que plus rien ne soit sérieux. Ça devient effrayant.

Auteur: Luchini Fabrice

Info: émission Vivement Dimanche, sur France 2 26 mars 2006

[ mode ] [ dérision ]

 

Commentaires: 0

reproduction

Lorsque Dieu a créé l'homme et la femme, il a bêtement oublié d'en déposer le brevet si bien que maintenant, le premier imbécile venu peut en faire autant.

Auteur: Shaw George Bernard

Info:

[ humour ]

 

Commentaires: 0

quête

Cet acharnement à me connaître et à connaître, j'aurais dû l'avoir plus tôt. Si je m'y étais pris à temps, peut-être serais-je arrivé à quelque chose (...) Quel temps perdu, quel gaspillage, je croyais que j'avais tout mon temps. Maintenant cela presse, ce sont les derniers moments, et cette hâte n'est pas favorable à la recherche.

Auteur: Ionesco Eugène

Info: Journal en miettes

[ vieillesse ] [ urgence ]

 

Commentaires: 0

rêve

Cléandre donc, s'approchant de sa femme, lui demanda comment elle se trouvait, et elle dit que sa fièvre avait augmenté depuis le souper faute de dormir, et qu'elle croyait que sa guérison consistait en son repos. Cléandre lui prit la main, et lui trouvant le pouls ému (comme il ne pouvait faillir de l'être, en l'appréhension où elle était) lui dit néanmoins que cela ne serait rien. Qu'il ne soit vrai, dit-il, je suis ému comme vous, mais mon émotion procède d'ailleurs : car je songeais tout maintenant que je vous avais perdue, et qu'il y avait un dragon ici qui vous enlevait; tellement que cela m'a éveillé tout tremblant : et puis me souvenant que vous vous trouviez mal hier au soir, interprétant moi-même mon propre songe, j'ai craint que votre mal ne fût le dragon que j'ai vu vous emporter, et c'est ce qui m'a fait venir à cette heure pour voir comment vous vous trouvez : mais dieu merci, vous n'êtes pas aussi mal que j'avais songé, ce dont je suis bien aise. Je m'en vais coucher une petite heure avec vous, et puis je vous laisserai reposer. Quand Lysandre ouï le songe de Cléandre, il crut infailliblement être découvert, jusqu'à ce qu'il entendit l'explication qu'il en fit.

Auteur: Audiguier de la Menor Vital

Info: Histoire tragi-comique de nôtre temps... alors que son amant Lysandre est caché dans la chambre, surpris par l'arrivée du mari, Cléandre

[ justification ]

 

Commentaires: 0

femmes-hommes

J'ai toujours recommandé l'indépendance de la femme par rapport à l'homme, je ne dénie pas que les sexes ont besoin l'un de l'autre, mais pour la femme l'évolution a mené à une dévotion excessive. Ce qui a refroidi l'amour, dégradé le mariage et empêché ce sexe d'être ce qu'il devait être, par rapport à lui-même ou à l'autre. Je souhaite que la femme vive d'abord dans son propre intérêt. Alors elle ne prendra pas ce qui ne lui est pas adapté, juste par faiblesse ou par résignation comme maintenant. Alors, si elle trouve ce dont elle a besoin chez l'homme, elle saura comment l'aimer et être digne d'être aimée.

Auteur: Fuller Margaret Witter

Info:

 

Commentaires: 0

thérapie

Ce n'était pas si simple, pas si facile de proposer cette manière de vie que j'avais. Le destin m'a offert une vie triste, mais je pense que j'ai gagné une vie heureuse... Pas un jour n'est passé où je n'ai pas pensé au suicide, mais je suis très heureuse d'être vivante maintenant. La plupart des gens sont si préoccupés par leur maladie et ils vivent une vie très ordinaire. J'étais si impliqué et si engrossée par la peinture que je savais, dès l'enfance, que cela m'aiderait à surmonter le malheur.

Auteur: Kusama Yayoi

Info:

[ création ]

 

Commentaires: 0

dernières paroles

Je m'en vais dormir maintenant, pour un peu plus longtemps que d'habitude. Appelons cette durée : Eternité.

Auteur: Kosinski Jerzy

Info: trouvé par sa femme dans sa baignoire, un sac de plastique sur la tête

[ suicide ]

 

Commentaires: 0

finance

Selon le NY Times d'aujourd'hui les 30,522 employés de Goldman Sachs ont gagné une moyenne de $600,000 l'année passée, moyenne qui prend aussi en compte les secrétaires, mais pas les nettoyeuses.... ce qui fait grosso merdo 18 milliards de dollars de salaire en 2007. Tout ceci presque exclusivement pour des cols blancs qui se branlent les neurones dans des réunions de money managers, devant des colonnes de chiffres sur Internet et souvent au golf... multipliez ce nombre par les autres banques d'affaires spécialistes de l'argent virtuel (Lehman, Merryl, JP Morgan and so on ) puis multipliez ce chiffre par 15 (ans). Vous aurez ainsi une idée des revenus de la bande de joyeux lurons (d'autres diront gangsters... ) qui manipulent le pognon, principalement à NYC, Londres, Paris, Genève... Et maintenant les obligations d'Etat américaines, les bons du Trésor, seront probablement la prochaine bulle à éclater sur les marchés financiers, la confiance dans la capacité des Etats-Unis à rembourser leur immense dette est mise en doute.... Bref il se pourrait que dans peu de temps les bons du trésor US fassent tout exploser.

Auteur: MG

Info: 29 sept 2008

[ spéculation ]

 

Commentaires: 0

conjoncture

Maintenant que nous éprouvons une période bien plus difficile après quelques années particulièrement bonnes, il faut bien réaliser que ce n'est pas une récession, mais le retour à la normalité.

Auteur: Straubhaar Thoma

Info:

[ contraste ] [ crise ]

 

Commentaires: 0