Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.0588s

réalisme scientifique

On entend souvent dire que les théories successives s'approchent de plus en plus de la vérité. De telles généralisations ne se réfèrent apparemment pas aux solutions potentielles ou aux prédictions concrètes dérivées d'une théorie, mais plutôt à son ontologie, à son application, c'est-à-dire l'adéquation entre les entités avec lesquelles la théorie emplit le monde et ce qui est "vraiment là".

Auteur: Kuhn Thomas Samuel

Info: La structure des révolutions scientifiques. Postscript-1969 (p. 206) The University of Chicago Press. Chicago, Illinois, États-Unis. 1970

[ objectifs atteints ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

spéculations

Les hommes ont toujours été tentés par les idées singulières qui flattent l’orgueil : il est si doux de marcher par des routes extraordinaires que nul pied humain n'a foulées ! Mais qu'y gagne-t-on ? l'homme en devient-il meilleur ? car c'est là le grand point. Je dis de plus ; en devient-il plus savant ? Pourquoi accorderions-nous notre confiance à ces belles théories, si elles ne peuvent nous mener ni loin, ni droit ?

Auteur: Maistre Joseph de

Info: Dans "Les soirées de Saint Petersbourg", Dixième entretien, 1836, page 209

[ égarement ] [ objectifs ] [ dépassements ] [ ambition personnelle ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

recherche

On peut dire avec assurance que tout scientifique de tout âge qui veut faire des découvertes importantes doit étudier des problèmes importants. Les problèmes ennuyeux ou insignifiants donnent des réponses ennuyeuses ou insignifiantes. Il ne suffit pas qu'un problème soit "intéressant" - presque n'importe quel problème est intéressant s'il est étudié en profondeur.... Non, le problème doit être tel qu'il est important de savoir quelle est la réponse - que ce soit pour la science en général ou pour l'humanité.

Auteur: Medawar Peter Brian

Info: Advice to a Young Scientist. Chapter 3 (p. 13). Basic Books, Inc., Publishers. New York, New York, USA. Chapitre 3 (p. 13). Basic Books, Inc, Éditeurs. New York, New York, États-Unis. 1979

[ discernement des objectifs ] [ pragmatisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

guénonisme

La définition de l’oeuvre de René Guénon tient en quatre mots : Intellectualité, universalité, tradition, théorie. L’oeuvre est "intellectuelle", car elle concerne la connaissance, — au sens profond et intégral de ce terme, — et elle l’envisage en conformité de sa nature, c’est-à-dire à la lumière de l’intellect qui est essentiellement supra-rationnel : elle est "universelle", car elle considère toutes les formes traditionnelles en fonction de la Vérité une, tout en adoptant, suivant l’opportunité, le langage de telle forme. D’autre part, l’oeuvre guénonienne est "traditionnelle", en ce sens que les données fondamentales qu’elle transmet sont strictement conformes à l’enseignement des grandes traditions, ou de l’une d’elles quand il s’agit d’une forme particulière ; enfin, cette oeuvre est "théorique", car elle n’a pas directement en vue la réalisation spirituelle ; elle se défend même d’assumer ce rôle d’un enseignement pratique, de se placer, par exemple, sur le terrain des enseignements d’un Râmakrishna. Et ceci nous amène à la question du contenu : celui-ci converge essentiellement sur la doctrine métaphysique, — non sur ce qu’on peut appeler la "vie spirituelle", — et se subdivise en quatre grands sujets : doctrine métaphysique, principes traditionnels, symbolisme, critique du monde moderne.

Auteur: Schuon Frithjof

Info: "L'esprit d'une oeuvre", Article tiré des Études Traditionnelles n°293-4-5.

[ résumé ] [ caractéristiques ] [ objectifs ]

 
Commentaires: 4
Ajouté à la BD par Coli Masson

fondation de la psychanalyse

[…] le système de Freud lui-même transcendait les notions de "maladie" et de "soin" et se préoccupait plus d’une méthode de "salut" de l’homme que d’une simple thérapeutique à l’usage de malades mentaux. […] De quelle nature était le "mouvement psychanalytique" fondé par Freud ? Quelle était sa vision de l’homme futur ? Sur quel dogme avait-il fondé son mouvement ?
Freud a répondu très clairement à ces questions par la phrase suivante : "Là où était l’Id, sera l’Ego*." Son but était la domination par la raison des passions irrationnelles et inconscientes. Il fallait que dans la mesure de ses possibilités, l’homme se libérât du pouvoir de l’inconscient. Il fallait que l’homme devînt conscient des forces inconscientes qui l’habitaient, afin de les contrôler et de les dominer. Le but de Freud était d’atteindre à la connaissance optimale de la vérité, qui est connaissance de la réalité. […] Bien que Freud représentât le point culminant du rationalisme occidental, il dut son génie d’avoir dépassé l’aspect faussement rationnel et superficiellement optimiste du rationalisme, et d’avoir créé une synthèse avec le romantisme, le mouvement même qui, au XIXe siècle, par son intérêt et son souci du côté affectif et irrationnel de l’homme, s’opposa au rationalisme.

Auteur: Fromm Erich

Info: Dans "Bouddhisme Zen et psychanalyse", pages 90-91. *Selon le modèle Id = instinct, Ego = réalité, Superego = moralité

[ objectifs ] [ énantiodromie ] [ triade ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson