Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 51
Temps de recherche: 0.0481s

symbolisme

Interpréter ses images et ses messages dans les rêves comme s’il s’agissait d’une prescience relève soit du délire soit de l’hybris. L’analyse des rêves nous apporte une connaissance sur les rêves, non pas une connaissance sur la vie, le destin et la mort.

Auteur: Hillman James

Info: Dans "Anima et Animus", page 194

[ objet d'étude ] [ réduction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

réel

Chante à l'ange la louange du monde, non pas du monde indicible, car à lui
tu n'en imposeras pas avec la splendeur de ce que tu ressentis ; dans l'univers
qu'il sent avec plus de sensibilité, tu es un novice ; aussi, montre-lui
la chose simple qui, ayant pris forme de génération en génération,
est devenue nôtre et vit à côté de la main et dans le regard.
Dis-lui les choses. Il en sera plus stupéfait, comme tu l'étais
auprès du cordier de Rome ou du potier des bords du Nil.

Auteur: Rilke Rainer Maria

Info: 9e élégie de Duino, éd. Aubier-Montaigne, p. 93-94 - trad. J.F. Angelloz

[ expérience ] [ objet de la poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

illusions amoureuses

Je ne veux pas qu'on m'aime (Pascal). J'ai tardé à comprendre la pureté désespérée de ce mot. Ce n'est pas le cri de la fatigue, de l'égoïsme ou d'un ascétisme encerclant et terrifié ; c'est le cri d'un homme qui a trop bien mesuré ses possibilités de déception et de torture à l'égard d'autrui, c'est le cri suprême de la pitié. "Par amour pour toi-même, ne m'aime pas : ne rive pas tes lèvres à ma coupe vaine et mourante..." Ah ! Cette aurore de la connaissance de soi où nous aimons trop les hommes pour vouloir en être aimés !

Auteur: Thibon Gustave

Info:

[ objet amoureux ] [ attentes douloureuses ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

femme-par-homme

Véra était assise avec sa jupe au ras du cul.
"Tu ne trouves pas, dit-elle, que je suis trop grosse ?"
- Non, non, c’est parfait. Je pourrais te limer pendant trois heures. Tu es comme du beurre et je fondrais en toi.

Auteur: Bukowski Charles

Info: Contes de la folie ordinaire

[ objet sexuel ] [ obsédé ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

conscience

La matière, saisie par elle [la pensée humaine] comme mana – ce que nous appelons énergie radiante – ne voile pas les essences. Le cosmos est dès lors un cosmos de la pensée pure, de la matière pure et de la liberté, au sein duquel l’idée rejoint immédiatement l’existence, et où tout vouloir instantanément se réalise. A ce niveau, l’homme, comme l’indiquent toutes les traditions reculées, est un surhomme, un "dieu" et l’univers où il se meut mérite pleinement la qualification de dynamique (dynamis = force, puissance). Au niveau mental inférieur, la pensée, ne bénéficiant plus du même potentiel et de la même acuité mentale, n’a plus la force de percer l’écran des sensations ; elle est arrêtée par l’obstacle ; ce qu’elle synthétise et objective, ce sont, par suite, non plus les objets eux-mêmes dans leur essence, mais les impressions de surface qu’ils procurent à l’animalité pour faciliter son comportement. Cette objectivation abusive d’états psychologiques tout subjectifs engendre l’univers phénoménal ou univers de la Maya, qui est un univers du mécanisme, où règnent en souverains le temps et l’espace. A ce niveau, l’être humain cesse d’être un surhomme ou un "dieu". Il devient un homme.

Auteur: Gordon Pierre

Info:

[ immédiate ] [ séparation ] [ sujet-objet ] [ être humain ] [ animal particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

platonique

Amour : matière ou énergie de l’esprit, mémorisée dans l’espace omniprésent, hors du temps présent, sous la forme de probabilités d’actualisation des possibles. Plus l’amour est grand, plus la probabilité d’actualisation de ce qui est aimé est grande. Il ne faut cependant pas confondre l’amour avec les différents stades de son cycle, comme par exemple le désir, qui seraient susceptibles d’en amoindrir les effets en l’empêchant de circuler […].

Auteur: Guillemant Philippe

Info: Dans "La route du temps" page 344

[ défini ] [ éthéré ] [ sans objet ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

spiritualisme

La philosophie de l’histoire de Hegel présuppose un esprit abstrait ou absolu qui se développe de façon à ce que l’humanité ne soit qu’une masse qui porte consciemment ou inconsciemment cet esprit. Hegel admet qu’une histoire spéculative et ésotérique précède et sous-entend l’histoire empirique. L’histoire est transformée en une histoire de l’esprit abstrait de l’humanité qui transcende l’homme véritable.

Auteur: Marx Karl

Info: Dans "La sainte famille"

[ critique ] [ objets du destin ] [ effet ruche ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

volonté désirante

Ce n’est pas l’éternité que veut l’homme, ce n’est pas, selon Freud, la vie spirituelle que l’âme désire avant tout : elle ne désire qu’instinctivement et aveuglément. Le désir universel est le premier souffle de toute vie psychique.

Auteur: Zweig Stefan

Info: Dans "Freud", page 135

[ sans objet ] [ moteur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

sémiotique

Un homme porte à la boutonnière un insigne constitué d'une faucille et d'un marteau. Est-ce un cas de "signifié attendu" (cet homme-là veut dire qu'il est communiste), de représentation picturale (c'est insigne représente "symboliquement" la fusion entre ouvrier et paysan) ou de preuve inférentielle (si cet homme porte cet insigne, alors il est communiste) ? Le même événement se trouve placé sous l'égide de ce qui est, pour Harman, trois théories différentes. Et il est vrai qu'un même phénomène peut faire l'objet de théories très diverses : cet insigne s'inscrit dans la sphère de la chimie inorganique par la matière dont il est fait, dans celle de la physique parce qu'il est soumis aux lois de la pesanteur, dans celle de la technologie commerciale en tant que produit industriel et commercialisable. Mais en l'occurrence, cet insigne est simultanément objet des trois (supposées) théories du signifié, de la représentation et de la preuve justement et seulement en tant qu'il "n'est pas en-lieu-de lui-même" : il ne renvoie pas à sa composition moléculaire, à sa tendance à tomber vers le bas, ni à sa capacité à être empaqueté et transporté ; "il renvoie à quelque chose qui est en dehors de lui-même". En ce sens, il suscite de l'"émerveillement" et devient le même objet abstrait de la même question théorique.

Auteur: Eco Umberto

Info: Sémiotique et philosophie du langage, le mode symbolique, PUF, 1984, pp 25 26

[ terme-carrefour ] [ triade ] [ mot-objet ] [ significations relatives ] [ ouverture herméneutique ] [ polysémie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

femmes-par-homme

Un jour, pensa-t-il, s'il la gardait, il devrait lui apprendre à lire. Il avait récemment découvert qu'il pouvait durer deux fois plus longtemps si l'une de ses jeunes conquêtes lisait le Saint Livre pendant qu'il la prenait par-derrière. Preston adorait la façon dont elles haletaient sur les textes sacrés, la façon dont elles commençaient à bafouiller, à arquer le dos et à lutter pour ne pas se tromper de ligne - car il pouvait se fâcher vraiment quand elles lisaient mal - juste avant que son "bâton" n'explose.

Auteur: Pollock Donald Ray

Info: Le Diable, tout le temps

[ objet sexuel ] [ lecture fétichiste ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel