Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 53
Temps de recherche: 0.0566s

bien-être

Je ne m'occupe pas de littérature, mais je suis obsédé par l'écriture, et à part faire l'amour, faire du jardinage limité et mener des conversations tumultueuses en pays étrangers, la lecture de beaux textes qui illuminent les recoins de l'existence, est mon plus grand plaisir, car des activités de ce genre donnent la sensation vertigineuse de la brièveté de la vie et nous aident à voir.

Auteur: Tunström Göran

Info: Partir en hiver

[ émerveillement ] [ échange ]

 

Commentaires: 0

écriture

Je suis resté un moment dans la voiture pour réfléchir à cette matinée exceptionnelle où mon projet commençait à prendre forme. Je n'avais certes pas l'intention de devenir écrivain. Je suis beaucoup trop obsédé par les substantifs pour être écrivain. Ces gens-là doivent passer un temps fou à gonfler la périphérie des choses pour remplir un bouquin. Tous les jours, ils ont l'esprit obnubilé par leur travail, alors que je suis un simple marcheur.

Auteur: Harrison Jim

Info: Une Odyssée Americaine

 

Commentaires: 0

altruisme

"On n'est jamais trop gentil". Ecoutez ça :
La joueuse de tennis Justine Hénin explique souvent que Kim Clijsters (sa grande rivale belge) était trop gentille. "Peut-être aurait-elle dû plus haïr les gens, elle n'était pas assez méchante. De mon côté, j'ai puisé beaucoup de motivation de cette confrontation..." Kim Clijsters, issue d'une famille d'ouvriers chaleureux, appréciait tout le monde et était une perpétuelle optimiste aimée de tous sur le circuit, contrairement à Hénin, jugée froide et obsédée par la victoire. Hénin relate une anecdote lors de la finale 2003 de Roland-Garros, remportée par Hénin face à Kim. "Je n'oublierai jamais ce qu'elle m'a dit, des années après, lorsque j'ai remporté Roland-Garros. "Je suis contente pour toi. Je sais que c'était important pour toi". En effet, Justine Hénin avait promis à sa mère, disparue quelques mois avant son titre, de soulever la coupe Suzanne-Lenglen. Clijsters ne l'avait pas oublié.

Auteur: Internet

Info:

[ générosité ] [ femmes-par-femmes ]

 

Commentaires: 0

prostitution

Les michetons qui viennent voir les gagneuses mâle de Stacey son généralement des routiers trop fauchés pour se payer les gagneuses femelles duey parking central et trop obsédés ou trop bourrés pour faire les difficiles.

Auteur: Leroy Jeremy T.

Info: Sarah

[ travesti ] [ économie ]

 

Commentaires: 0

espérance

Il faudrait vivre, disiez-vous, comme si l'on ne devait jamais périr. - Ne saviez-vous donc pas que tout le monde vit ainsi, y compris les obsédés de la Mort ?

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Écartèlement, 1979, Oeuvres, Quarto Gallimard 1995

[ incroyable ]

 

Commentaires: 0

pouvoir

Je n'ai...pas, dans ce royaume, reconnaît Guézo, toute l'autorité qu'on me suppose. Enfermé dans la tradition, obsédé par la coutume dont je ne dois pas m'écarter d'un pas, sollicité par mon entourage, je ne suis le plus souvent qu'un instrument entre de multiples mains invisibles pour le peuple qui m'impute à tort des actes dits royaux, mais, en réalité, conçus et exécutés par mes maîtres secrets.

Auteur: Hazoumè Paul

Info: Confessions du roi Guézo dans Doguicimi

[ limitation ] [ regrets ] [ traditions ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

image

Je peux devenir obsédé par un truc si je le regarde assez longtemps. Telle est la malédiction du photographe.

Auteur: Penn Irving

Info:

[ fixation ] [ fixette ]

 

Commentaires: 0

rapports humains

Nous ne pouvons échapper au monde qu'en dépassant le monde. La mort peut faire sortir l'homme du monde, mais seule la sagesse peut faire sortir le monde de l'homme. Tant que l'être humain est obsédé par ce qui est mondain, il souffrira les conséquences karmiques de ses fausses allégeances. Cependant quand la matérialité des mondanités est transmutée en Intégrité Spirituelle, il est libre, même s'il demeure physiquement parmi les choses du monde.

Auteur: Manly Hall

Info:

[ sincérité ] [ distanciation ] [ spiritualité ]

 

Commentaires: 0

christianisme

Être né sur la paille, avoir échappé à Hérode et finir sur une croix, tout ça pour que, le 24 décembre, les foules hystériques se battent devant les vitrines, obsédées par cette question : faudra-t-il ouvrir les magasins le dimanche au cas où l'on aurait pas le temps de remplir les hottes de Noël ras-la-gueule ?

Auteur: Tesson Sylvain

Info:

[ consumérisme ] [ question ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

agapè

Anastasia, ma bien-aimée, pourquoi ai-je cette impression que tu te confies à moi comme tu le ferais auprès d’un papa aimant ? Pourquoi ai-je le sentiment de t'aimer plus qu'un père n'aimerait sa propre fille ? Ma douce et jeune amie, dont je lis chaque message avec tant de joie... voilà que l'on s'échange des photos de chats et que j'aime tellement les photos de ta belle Jaina... l'amour rend un peu sénile.
Mes sentiments pour toi ont toujours été ambigus, je t'ai désirée comme un homme désire une belle femme. Voilà le constat : les hommes sont obsédés par la chair à tous les âges et leur dignité, c'est de rester discret sur ce secret graveleux ! Si seulement tu avais été une demi-mondaine, précieuse, vénale, superficielle que sais-je... ça m'aurait aidé ! Pour mon malheur ou peut-être pour mon bonheur, nous nous sommes rapprochés en vertu de la plus belle des amitiés, et d'une admiration que j'espère réciproque.
Le moteur de l'écrivain, du poète, c'est presque toujours l'amour des femmes et leurs promesses de plaisirs profonds, mystérieux. Sans une Erato, pas de recueil de poésie, pas de poèmes écrits sur l'asphalte de nos rues, rendues brûlantes par un soleil d'été implacable et triomphant. Mon Erato à moi porte un prénom, son visage habille le ciel de ma ville.
Face à la femme qui est bienveillante en plus d'être belle, je n'ai trouvé aucune parade. La vie poursuit son œuvre, l'homme accepte que tourne la roue du destin, accepte cet espace-temps qui le sépare de sa bien-aimée. Expérience du deuil, invitation à prolonger l'amour sur d'autres plans... mon amour pour toi nous tire vers le haut, la main du destin a saisi la mienne pour me conduire progressivement sur d'autres horizons.
Il est toujours possible d'explorer cette autre dimension de l'amour que l'on qualifie parfois d'inconditionnel. Rabindranath Tagore, Rûmî, Sohrawardi l'ont fait avant moi, tant pis si je n'ai que leur inspiration et pas leur génie. Tant pis si je ne connaîtrai jamais le côté réel ou illusoire de cette quête, ses détracteurs n’en sauront pas plus. Peu m’importe, à vrai dire, pourvu que la vie se poursuive.
Pauvre qui, comme l'apprenti-philosophe, doit choisir entre la joie et le désarroi face au spectacle envoûtant de la danseuse persane promise au marin de passage, vaguement attentive aux prophéties que seuls écoutent encore les étudiants et les sots ! Elle danse pour elle et sa danse embellit le monde. Il y a un temps pour la jouissance, pour le reste c'est à voir... peut-être... un jour… plus tard ! J'ai choisi de continuer à t'aimer, malgré tout.

Auteur: Fossat Simon

Info: Correspondance à Anastasia

[ déclaration ] [ hommes-femmes ] [ philia ] [ correspondance ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par SFuchs