Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 54
Temps de recherche: 0.0681s

judaïsme

Que de vols, quelle oppression subissent les pauvres, victimes des Juifs ! Des souffrances telles, qu'ils ne sauraient souffrir plus longtemps - Dieu les prennent en pitié ! Les usuriers juifs sont profondément implantés jusque dans les plus petits villages et prêtent-ils cinq gulders, qu'ils exigent un reçu de six fois davantage. Ils réclament intérêts sur intérêts et par là-dessus des intérêts encore - de sorte que le pauvre malheureux perd tout ce qui lui appartient.

Auteur: Érasme

Info:

 

Commentaires: 0

consumérisme

Une question sous-jacente habite Les Barbares et La Barbarie : est-ce qu'on peut rester humain sans Autre ? Cela renvoie à cette mondialisation contemporaine qui éradique progressivement toute conception culturelle non normée.
(...)
On vit dans un monde qui abrase l'existant à grande vitesse : il suffit de voir les folies de l'urbanisme depuis les années 1960, cet empilement de clapiers uniformes.
(...)
J'ai le sentiment que nous vivons aujourd'hui dans un monde d'une oppression terrifiante, qui a congédié l'imaginaire au profit d'un bombardement de sensations artificielles.

Auteur: Abeille Jacques

Info: entretien dans article 11

[ normalisation ] [ mondialisation ]

 

Commentaires: 0

matin

Quand il se réveille, dans l'obscurité de sa chambre chaude et fermée, il ressentit, avant même que la pensée se fût rallumée en lui, cette oppression douloureuse, ce malaise de l'âme que laisse en nous le chagrin sur lequel on a dormi. Il semble que le malheur, dont le choc nous a seulement heurtés la veille, se soit glissé, durant notre repos, dans notre chair elle-même, qu'il meurtrit et fatigue comme une fièvre.

Auteur: Maupassant Guy de

Info: Pierre et Jean

[ émergence ] [ déprime ]

 

Commentaires: 0

saltimbanque

L'artiste créateur est toujours au guet d'une signification de la vie, de l'humanité et de la vérité. Il pressent l'oppression et les forces opposées lesquelles dominent son existence et pèsent lourdement sur lui.

Auteur: Martinu Bohuslav

Info:

 

Commentaires: 0

bourrage de crâne

La prohibition du tabagisme, la persécution des fumeurs, la prolifération des lois démentes (contre le "harcèlement sexuel" par exemple), le féminisme obsessionnel (avec ses quotas), l’écologisme délirant (l’escroquerie de l’ "effet de serre"), sont autant d’étapes de la nouvelle oppression.
D’inépuisables belles âmes envahissent les écrans pour nous annoncer un monde sans frontières et sans caries, une humanité entièrement consacrée au nomadisme hilare et à la world music.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Exorcismes spirituels I - Rejet de greffe", page 375

[ positivisme ] [ dénigrement ] [ nouvel ordre moral ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

gouvernance mondiale

Un monde de petits États ne résoudrait pas seulement les problèmes de brutalité sociale et de guerre, mais aussi ceux de l'oppression et de la tyrannie. Cela résoudrait tous les problèmes posés par le pouvoir.

Auteur: Kohr Leopold

Info:

[ solution ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

individualisme

La publicité se met du côté de la femme (ou fait semblant) contre l’oppression masculine, du côté de l’enfant contre l’autorité de ses aînés. Il est logique, du point de vue de la création de la demande que les femmes fument et boivent en public, qu’elles se déplacent librement, qu’elles affirment leurs droits au bonheur, plutôt que de vivre pour les autres. L’industrie de la publicité encourage ainsi une pseudo-émancipation qu’elle flatte en lui rappelant insidieusement “Tu reviens de loin, ma belle”, sur une marque de cigarette, et déguise sa liberté de consommer en autonomie authentique. De même, elle encense et glorifie la jeunesse dans l’espoir d’élever les jeunes au rang de consommateurs de plein droit, avec téléphone, télévision, appareil haute-fidélité dans sa chambre. L’“éducation” des masses a altéré l’équilibre des forces au sein de la famille, affaiblissant l’autorité du mari vis-à-vis de sa femme, et celle des parents vis-à-vis de leurs enfants. Mais si elle émancipe femmes et enfants de l’autorité patriarcale, ce n’est que pour mieux les assujettir au nouveau paternalisme de la publicité, des grandes entreprises industrielles et de l’État.

Auteur: Lasch Christopher

Info: La Culture du narcissisme (1979), trad. Michel L. Landa, éd. Flammarion

[ libération illusoire ] [ société de consommation ] [ consumérisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

pouvoir renié

Voilà ce qu'a toujours été le gouvernement, créateur et défenseur des privilèges ; organisateur de l'oppression et de la vengeance. Espérer qu'il puisse un jour devenir autre chose est la plus vaine des illusions. On vous dit que l'anarchie, le rêve d'un ordre social sans gouvernement, est une folle fantaisie. Le rêve le plus fou qui soit jamais entré dans le cœur de l'homme est celui de l'humanité qui peut s'aider elle-même par un appel à la loi, ou de parvenir à un ordre qui n'aboutira pas à l'esclavage et où le gouvernement ne pourra invoquer aucune excuse.

Auteur: Cleyre Voltairine de

Info: Eleventh of November 1887: Haymarket Memorial Speech by Voltairine de Cleyre, delivered in Chicago, contentdm.library.uvic.ca. 1901

[ exécutif dénié ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

société de contrôle

Nous vivons à une bien étrange époque et constatons avec surprise que le progrès s'allie à la barbarie. En Russie soviétique, on a entrepris d'assurer à un peuple d'environ cent millions d'âmes, maintenu dans l'oppression, de meilleures conditions d'existence. Les autorités furent assez audacieuses pour le sevrer du narcotique de la religion et assez sages pour lui accorder une dose raisonnable de liberté sexuelle. En même temps, cependant, on le soumettait à la plus cruelle des contraintes en lui enlevant toute liberté de penser librement. C'est avec une brutalité analogue qu'on a inculqué aux Italiens le goût de l'ordre et le sentiment du devoir. On se sent réellement soulagé quand on constate que, pour le peuple allemand, la régression vers une barbarie presque préhistorique peut se faire indépendamment de toute idée de progrès. Quoi qu'il en soit, nous constatons aujourd'hui que les démocraties conservatrices sont devenues les gardiennes du progrès de la civilisation et, chose curieuse, que l'Église catholique oppose au péril une forte résistance, elle qui avait été jusqu'ici l'ennemie implacable de la liberté de pensée et des progrès de la connaissance !

Auteur: Freud Sigmund

Info: Dans "Moïse et le monothéisme", trad. Anne Berman, éditions Gallimard, 1948, pages 75-76

[ pulsion de mort ] [ pessimisme ] [ propagande ] [ pouvoir ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

déclaration d'amour

Toi qui fus de ma chair la conscience sensible
Toi que j'aime à jamais toi qui m'as inventé
Tu ne supportais pas l'oppression ni l'injure
Tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre
Tu rêvais d'être libre et je te continue.

Auteur: Eluard Paul

Info: Capitale de la douleur. Répétitions. Mourir de ne pas mourir. Les Petits Justes.

[ deuil ] [ hommage ] [ poème ]

 

Commentaires: 0