Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0275s

pénombre

Les ombres que donnent la lune.

Auteur: Mg

Info: 10 mars 2014

[ nuit ] [ lumière ]

 

Commentaires: 0

pénombre

À la lueur de la chandelle, la chèvre semble demoiselle.

Auteur: Baïf Jean Antoine de

Info:

[ apparence ] [ malentendu ]

 

Commentaires: 0

pénombre

Son corps sculptural s'offrait, nu, assoupi, dans l'abandon d'un clair-obscur troublant qui ombrait d'azur son flanc alangui.

Auteur: Perec Georges

Info: La disparition

 

Commentaires: 0

pénombre

Le monde est un message de Dieu, écrit en idéogrammes égyptiens dans une langue inconnue. Un langage à moitié oublié. Les formes chuchotaient des indications qu'elles semblaient mieux exprimer loin de la brillance des lumières.

Auteur: MacLean Katherine

Info: Night-Rise 1978

[ poésie ] [ clair-obscur ]

 

Commentaires: 0

pénombre

Cette nuit- là, les étoiles scintillantes dessinaient une tapisserie à l'aiguille dans le ciel, et le clair de lune, de ce jaune pâle des blés moissonnés, brillait sur les troncs des bouleaux tout proches, embrasant leur écorce argentée comme des réverbères.

Auteur: Rasmussen Rebecca

Info: Evergreen

[ nature ]

 

Commentaires: 0

pénombre

Naguère, j'avais peur de l'obscurité. La nuit, sur le fleuve, c'est le temps des bruits inhumains. Les murmures de l'eau. Le saut de bêtes ignorées. Le ricanement des génies. Le cri des rapaces. Le complot des roseaux. Aujourd'hui, le noir m'apaise. Il dissimule la fugitive que je suis devenue.

Auteur: Léourier Christian

Info: Mille fois mille fleuves...

[ refuge ] [ nature ] [ forêt vierge ]

 

Commentaires: 0

pénombre

Toutes les nuits, une fois le travail aux cuisines terminé, John se glissait dans les corridors, une bougie de fortune à la main, en direction des appartements du Maître Cuisinier. Mais au croisement des couloirs, il déviait de son chemin. Il poussait la porte tout au bout, traversait la cuisine déserte et grimpait l'étroit escalier qui conduisait à la Galerie Solaire. La lune y répandait une lumière spectrale. Elle courait dans le ciel au-dessus des pelouses et des chemins tapissés de neige et jetait sa lueur blafarde à travers les hautes fenêtres à battants. Mais quand elle se couchait, la galerie était plongée dans l'obscurité. Sous la porte de la Chambre tout au fond brillait un rai de lumière. Lucretia l'attendait.

Auteur: Norfolk Lawrence

Info: Le Festin de JohnSaturnal

[ obscurité ] [ rendez-vous ]

 

Commentaires: 0