Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 312
Temps de recherche: 0.223s

subversion

Et maintenant une minute de silence-son à la mémoire de la petite panthère noire abattue à San Francisco par des tueurs de la CIA.
Et maintenant en particulier, une minute de silence-image au souvenir des Afro-Asiatiques et de leurs amis torturés par la police de Guy Mollet et de François Mitterrand qui font soi-disant partie aujourd'hui de l'opposition de gauche.
Et en général, une minute de silence-image pour toutes les images absentes, images censurées, images prostituées, images critiquées, images dévoyées, images enculées, images matraquées par tous les gouvernements de toutes les télévisions et tous les cinémas occidentalisés, qui font rimer information et répression, ordure et culture.

Auteur: Godard Jean-Luc

Info: Murmure de Jean-Luc Godard, "Le Gai Savoir", bobine n. 5 - in "Jean Luc Godard Documents", éd. du Centre Pompidou, p. 111

[ politique ] [ malgré tout ] [ maoïsme ] [ retour du refoulé ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

double

Une fois par an, au printemps, le capitaine Luiso Ferrauto change de peau ; il émerge de sa vieille peau tout brillant et rose comme un nouveau-né, mais quelques heures plus tard la nouvelle peau reprend son teint habituel, qui est mat, tandis que les cheveux, disparus avec le scalp du crâne, repoussent eux aussi rapidement, comme il convient à un officier de la Sécurité Publique. Sa femme, qui est attachée à lui d'un amour inaccoutumé par les temps qui courent, a l'habitude de conserver ces peaux usées de son mari et de les remplir de mousse synthétique de couleur chair, de façon à en faire une sorte de mannequin assez présentable, bien cousu et rembourré, vêtu de l'uniforme. Dans le garage, elle en a désormais rassemblé une quinzaine : autant d'officiers de police, si semblables à son mari qu'il est réjouissant de les voir tous ensemble, si dignes, si droits, si imperméables à la corruption. Madame a fait installer un appareil stéréo dans le garage et lorsque le capitaine est hors de la maison pour raison de service, elle descend faire écouter à ses ex-maris les meilleures pages de la lyrique mondiale. Ravis, extatiques, les quinze policiers écoutent, immobiles, la mort de Desdémone, le meurtre mérité de Scarpia, la dispute finale entre Carmen et Don José, autant de délits qui exigent l'arrestation immédiate du coupable, autant de faits de sang et de violence tels qu'ils en ont vu maintes fois dans leur carrière. Comme ces grands poupons faits de peau policière sont produits une fois par an et chacun à un âge plus avancé que le précédent, ils présentent une caractéristique insolite : des quinze, le plus jeune est aussi le plus vieux.

Auteur: Wilcock Juan Rodolfo

Info: In "Le livre des monstres", éd. Arbre Vengeur, p. 33-34 - il obtint la nationalité italienne à la fin de sa vie, mais naquit argentin

[ temps ] [ vestiges ] [ un-multiple ] [ opéra ] [ mue ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Benslama

barbarie

Mais pour rendre cette conversation un brin plus intéressante, disons que je suis toujours un peu révolté lorsque j'entends quelqu'un s'exclamer "Hitler était inhumain !" alors que ce qu'il a fait, sans l'approuver cela va sans dire, est, au contraire, très humain. Incontestablement humain même ! Vous connaissez beaucoup d'animaux, vous, qui construiraient des camps de concentration pour y exterminer d'autres animaux à cause de leur couleur de peau ou leur religion ?

Auteur: Puértolas Romain

Info: La police des fleurs, des arbres et des forêts

[ rationalisme anthropien ] [ homme-animal ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

éducation

Quand j’étais jeune, parmi les administrations, la gendarmerie a contribué à m’éduquer en me fixant des règles et en m’inculquant des valeurs. J’ai appris : on ne dit pas ça, on ne fait pas ça. Les écoles, les églises, les polices ne m’ont rien enseigné du tout.

Auteur: Depardieu Gérard

Info:

[ maintien de l'ordre ] [ autorité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

exactitude

En examinant les raisonnements des physiciens qui ont aidé à l'envol initial d'une science moderne qui perdure sainement depuis lors, nous sommes frappés par la grande importance, même si pas décisive, qu'ils laissèrent aux jugements instinctifs. Galilée fait appel à "il lume naturale" aux étapes les plus critiques de son raisonnement. Kepler, Gilbert et Harvey - sans parler de Copernic - s'appuient substantiellement sur une sorte de puissance intérieure, non suffisante pour atteindre la vérité par elle-même, mais constituant néanmoins un facteur essentiel quant aux influences qui menèrent leur esprit à la vérité.

Il est évident que le seul espoir de raisonnement rétroductif* qui puisse jamais approcher la vérité est qu'il puisse y avoir une tendance naturelle vers un concordance entre les idées qui se proposent au mental humain et celles qui ont un lien avec les lois de la nature.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: Lessons of the History of Science. MS [R] 1288. (1896) *qui prend en compte tous les éléments, à l'image d'une enquête de police

[ unicité ] [ logique formelle ] [ sciences ] [ quête ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

grégarisme

Aucune description générale du mode de progrès des savoirs humains ne peut se limiter et laisser de côté l'aspect social de la connaissance. C'est là son essence même. Ce que la société est ! L'ouvrier, avec son syndicat, le sait. Les hommes et les femmes qui se meuvent dans une société policée le comprennent encore mieux. Mais les bohémiens comme moi, dont le travail se fait dans la solitude, sont portés à oublier que non seulement l'homme social dans son ensemble est un peu meilleur qu'une brute solitaire, mais aussi que tout ce qui a une signification importante pour lui doit être interprété à la lumière de considérations sociétales.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info:

[ source ] [ inconscient collectif ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

éléments bêta

Le neuropsychologue américain Karl H. Pribam rapporte un fait survenu voilà plusieurs années dans la Bowery, une zone périphérique de New York. Pendant plusieurs nuits, la police, les pompiers, l’hôpital du quartier reçurent des appels à l’aide téléphoniques de la part de nombreuses personnes, lesquelles disaient qu’il était en train de se passer quelque chose d’étrange et d’indéfinissable. Les premières recherches révèlent que ces impressions n’avaient aucune "consistance". On remarqua ensuite que les coups de téléphone étaient tous concentrés autour de certaines heures de la nuit ; c’est seulement dans un second temps qu’il fut possible de reconstruire que les appels avaient commencé précisément la nuit qui avait suivi la fermeture de la voie ferrée surélevée. Pendant de nombreuses années, sur la Third Avenue, était passés sur voie ferrée surélevée des trains de nuit qui faisaient grand bruit ; la voie ferrée avait été supprimée le jour précédent le début de ces appels. "Les appels correspondaient aux horaires des trains qui autrefois faisaient tant de vacarme. Les faits étranges n’étaient rien d’autre […] que le silence "assourdissant" qui, désormais, avait pris la place du bruit prévu" [Pribam, 1971].

Auteur: Fadda Paola

Info: Dans "Lire Bion", page 217

[ inquiétante étrangeté ] [ décor sonore manquant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

solution

Seule la puissance de l'amour sans bornes pratiqué à l'égard de tous les êtres humains peut vaincre les forces des conflits interhumains et peut empêcher l'extermination imminente de l'homme par l'homme sur cette planète. Sans amour, pas d'armement, pas de guerre, pas de machinations diplomatiques, pas de forces de police coercitives, pas d'éducation scolaire, pas de mesures économiques ou politiques, pas même des bombes à hydrogène ne peuvent empêcher la catastrophe à venir.

Auteur: Sorokin Pitirim

Info: “The Ways and Power of Love: Types, Factors, and Techniques of Moral Transformation”, p.12, Templeton Foundation Press 2002

[ avenir ] [ futur ] [ remède ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

hommes-par-femme

L’humanité, c’est peut-être cela au fond : l’espèce animale ayant réussi à convaincre ses mâles qu’il n’était pas dans leur intérêt de toujours donner suite à leur désir de sauter (sur) les femelles. En ce sens, on peut dire que les hommes sont plus civilisés que les femmes, car ils doivent accepter que leur pulsion sexuelle naturelle (omnivore) soit limitée, contenue et redirigée par la société.

Auteur: Huston Nancy

Info: Reflets dans un oeil d'homme

[ policés ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vacherie

Comment parler de Delphine Batho, ou plutôt comment ne parler de rien ? La ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie incarne jusqu’à la caricature l’(éco) technocrate froide et policée qui débite au kilomètre et sans répits la langue de bois (verte). Delphine Batho, c’et un peu la cousine qui a réussi dans une famille de classe moyenne, la déléguée de classe brillante qui poursuit son parcours. Toute son énergie a été concentrée sur la construction de son image, de sa "réussite" pour accéder aux postes de représentation.

Auteur: La Décroissance

Info: Dans "La décroissance" n°96, février 2013

[ opportunisme ] [ arrivisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson