Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 94
Temps de recherche: 0.1467s

triade

Dans les années 1860-1880, il se produit un changement de palette chez les peintres, qui passent de la peinture en atelier à la peinture en extérieur, et un autre changement quand on passe de l'art figuratif au semi-figuratif, puis à la peinture abstraite : celui-ci utilise moins la polychromie, elle use moins des nuances. C'est aussi le moment où, [...], l'art se donne une caution scientifique et affirme qu'il y a trois couleurs primaires : le bleu, le rouge et notre jaune qui se voit donc brusquement valorisé.

Auteur: Simonet Dominique

Info: Le petit livre des couleurs. Ecrit avec Michel Pastoureau

[ historique ] [ synthèse additive ]

 

Commentaires: 0

dictature

Dans les manuels de mathématiques de classe primaire, on trouve par exemple ce genre de questions :
Trois soldats de l'Armée populaire de Corée tuent trente soldats américains. Combien de soldats américains ont-ils été tués par chacun d'eux, s'ils en ont tués un nombre égal ?(...)
Un livre pour jeune lecteur de classe primaire, publié en 2003, propose le poème suivant intitulé "Où allons-nous?" :
Où sommes-nous allés ?
Nous sommes allés dans la forêt.
Où allons-nous ?
Nous allons sur les collines.
Qu'allons-nous faire ?
Nous allons tuer des soldats japonais.

Auteur: Demick Barbara

Info: Vies ordinaires en Corée du nord

[ éducation ] [ propagande ]

 

Commentaires: 0

rapports humains

A l'école primaire un jeune garçon arriva, taciturne et solitaire, ou mieux: funèbre, car ayant perdu sa mère et ne quittant jamais son manteau bleu-marine. Je le revois se lever aux interrogations du maître. Les autres à son voisinage le sentaient exclu, d'un autre ordre, sans jamais le moquer ou le molester, car il imposait le sérieux et le respect.
C'est aussi ce que ressentent les hommes ordinaires, affairés, insouciants quand ils rencontrent un être grave, gênant, ayant pris conscience de cet univers démesuré, de l'histoire humaine et de son ahurissant passage ici-bas.

Auteur: Jude Stéfan

Info: Faux journal, p.22

[ respect ] [ singularité ]

 

Commentaires: 0

gamins

L’enfant est une sorte de nain vicieux d’une cruauté innée. (Houellebecq)
L’innocence de l’enfant, disait déjà saint Augustin, tient à la faiblesse de ses membres, non de ses intentions. L’enfant est comme votre chien, s’il était deux à trois fois plus grand, ce serait un animal féroce. Rappelez-vous vos années primaires et collèges. Qui osera dire que les enfants sont innocents et gentils? Tortures animalières en tout genre et violence psychologique intense contre les exclus du groupe, non décidément l’enfant est loin de l’image d’Epinal du petit ange blond des bacs à sable.

Auteur: Maier Corinne

Info: No Kid : Quarante raisons de ne pas avoir d'enfant

[ cruels ] [ procréation ]

 

Commentaires: 0

alcool

Le vin contient deux forces qui se confondent en une seule, une fois la fermentation terminée : en effet, la vigne dont les racines plongent à de très grandes profondeurs, tire la force magnétique de la terre pour la concentrer dans la grappe. Le soleil, lui, baigne les ceps de son immense force cosmique. Les deux forces s'accumulent jour après jour dans les grains, jusqu'au jour de la vendange. C'est là une autre traduction qui va directement à l'essence imagée des choses : le vin additionne les forces primaires des éléments premiers, terre, eau, air, feu.

Auteur: Scipion Marcel

Info:

[ transmutationniste ]

 

Commentaires: 0

entertainment

Le pop art, c’est ce qui se consomme, s’avale et s’expulse sans autre but que d’aiguillonner la reviviscence des plaisirs des pulsions primaires. Un mixte des stades oral et anal. C’est un regard zoomant en gros plan sur le sein nourricier, le consommable, l’incorporable et l’introjectable. Le pop art, c’est le rêve américain aux hormones, aseptisé et castré, refoulant la face sombre et fragmentée des conflits de classes qui menacent l’ordre marchand. Un art apparemment ouvert sur le monde, mais en réalité sur le seul monde de la marchandise libérale, celui qui ne s’intéresse qu’à lui-même.

Auteur: Troyas Alain

Info: Dans "Du narcissisme de l'art contemporain"

[ kleenex ] [ débilitant ] [ consumérisme ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

évolution

Au début, il y avait des bactéries... Une supposition presque universelle est que toute la vie subséquente est issue d'une forme de vie originelle à travers une chaîne continue de paires ancêtres-descendants. Cette hypothèse semble bonne parce que tous les organismes vivants partagent des traits biochimiques. Il est bien sûr concevable que la vie ait pris naissance plus d'une fois sur la terre primitive, mais que toutes les formes de vie primaires, sauf une, se soient éteintes tôt, laissant une unique lignée à la source de la vie telle que nous la connaissons. Si cela s'est produit, ce fut la première grande extinction d'espèces.

Auteur: Raup David M.

Info:

[ biologique ] [ origine ] [ spéculation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vulgarisation

"L'homme a ce qu'il n'est pas,
la femme est ce qu'elle n'a pas". Jacques Lacan

Jolie phrase, énigmatique, de celles qui faisaient se pâmer les puceaux structuralistes et les gourdes culturo-mondaines à son séminaire autrefois.
Traduite en langage courant (dans la langue du beauf que je suis) cette phrase d'une autre époque dit exactement :
"L'homme malgré son phallus est un lâche, et la femme qui l'envie malgré tout, une hystérique."
Présenté comme ça, bien sûr, les mêmes qui ne demandaient qu'à s'extasier devant l'abscons et l'amphigourique vont crier au machisme primaire.

Comme quoi pour manipuler les gogos, mieux vaut ne pas trop s'exprimer clairement.

Auteur: Soral Alain

Info: Texticule, Socrate à St-Tropez

[ femmes-hommes ] [ enfumage ] [ vacherie ]

 
Commentaires: 1
Ajouté à la BD par miguel

big brother

A leur entrée à l'école primaire, tous les citoyens sont tenus de se faire vacciner contre certaines maladies infectieuses. On nomme cet événement "vaccination pour la prospérité nationale".
Toutefois, le vaccin en soi n'a pas grande importance. Ce qui importe, c'est ce qui est introduit dans 0,1% des seringues employées à cette occasion... Des nano-capsules spéciales. Injectées chez un citoyen sur mille... Elles vont ensuite circuler dans son corps, jusqu'à s'immobiliser un jour dans l'artère pulmonaire, au niveau du coeur.
Puis, au jour et à l'heure fixés, entre 18 et 24 ans, quand la vitalité atteint son maximum, elles éclatent et causent la mort.

Auteur: Motorô Mase

Info: Ikigami, tome 1

[ surpopulation ] [ solution ]

 

Commentaires: 0

rêve

Mais les rudiments de l'évolution ne sont pas forcément des structures comme l'appendice ou l'os caudal ; ils peuvent aussi prendre la forme de "processus". Ainsi peu de temps après la naissance, tous les nouveaux nés serrent naturellement leur minuscule poing autour du doigt qui s'offre à eux. Cette réponse universelle de saisie a du sauver leurs ancêtres primaires d'une chute mortelle en leur permettant de se tenir à la fourrure de leur mère ou à la branche la plus proche. De même, le sentiment de chute qui réveille parfois brutalement une personne en train de s'endormir est peut être une réponse psychologique héritée de l'époque de la vie arboricole.

Auteur: Margulis Lynn

Info: L'univers bactériel, L'homme égocentrique, p. 229

[ évolution ] [ spéculation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel